Bienvenue sur la cité d'Atlantis, Invité.
Tous les groupes sont importants, veillez à essayer de les équilibrer.
Quelques ennemis ne seraient pas de trop...
Les possibilités de jeux sont nombreuses pour les humanoïdes en dehors d'Atlantis,
tous ne sont pas obligés de rejoindre la Cité pour jouer ou s'intégrer correctement.

Partagez | 
 

 [I.02] Gladiators (P97-490) terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Personnage Non Joué
avatar



◮ DOSSIERS : 59
◮ HERE : Galaxie de Pégase
◮ JOB : gérer les bêtises dans membres pendant les intrigues et les missions




MessageSujet: [I.02] Gladiators (P97-490) terminé   Lun 10 Nov - 21:32

Intrigue n°2
Gladiators (P97-490)

Le museau en l'air, le First-Lieutenant Oliver Fox se demandait bien comment allait se dérouler cette nouvelle mission. Parce qu'il ne s'agissait pas de n'importe quelle mission, mais bien d'une mission de sauvetage. Dans le but de venir secourir SGA-5, qui, depuis plus de vingt-huit heures maintenant, n'avait toujours pas donné signe de vie, malgré le rapport imposé par le Docteur Jones. De quoi inquiéter celle-ci et envoyer une équipe composée exclusivement de militaires en mission spéciale. Exclusivement, pas vraiment puisqu'il se trouvait que le Major Valentyne avait vanté les capacités de l'extra-terrestre pour qu'il reste dans l'équipe. Oliver, soyons honnêtes, n'avait rien contre les étrangers et moins encore contre les aliens – on lui avait soufflé que ce serait grâce à eux que certaines équipes tenaient encore debout – mais celui-là, il était quand même vachement étrange. Et pas forcément dans le bon sens du terme. C'est que les rumeurs allaient vite, sur la cité ! Et celles concernant celui qui avait rjeoint SGA-3 n'étaient pas toutes forcément glorieuses. Toutefois, Oliver acceptait de mettre sa suspicion naturelle de côté si l'alien lui prouvait que le Major avait eu raison de l'emmener avec eux. C'est que le jeune militaire n'avait pas envie d'admettre avoir faire confiance en un supposé allié qui, par un coup du sort, aurait finit par les tuer. Il lui lança d'ailleurs un coup d’œil mais l'animal semblait rester calme. Pour l'instant, lui souffla quand même sa conscience.
Ils avaient posé le pied sur la planète aride depuis plusieurs heures mais n'avaient pas encore rencontré la moindre silhouette. Pas même le moindre ennemi. Selon les informations établies dans la base de données, le premier campement de villageois se situaient à environ une heure et demie de la Porte en direction du Sud-Ouest. Oliver regarda sa montre. Bon, ils marchaient depuis près de deux heures et toujours rien. Le Major avait du se tromper de direction. Compréhensible, même si le simple fait de savoir qu'ils devraient faire demi-tour et marcher encore une heure et demie lassait d'avance Oliver qui détestait perdre du temps. Mais, alors que le jeune homme allait soulever l'hypothèse que le campement avait du déménager juste avant leur arrivée, des ombres se dessinèrent devant eux. Semblables à des habitations aux premiers abords. Oliver écarquilla les yeux. Mais... D'où le campement sortait donc ?! Il était apparut, comme ça. Qu'est-ce que c'était cette histoire, encore ? « Euh... Major... ? » Mais il était inutile d'aller plus loin. Valentyne n'était pas aveugle et elle avait dut voir le campement apparaître miraculeusement, elle aussi. C'était de la télépathie ? Peut-être. C'était quand même étrange qu'à la seconde pile où il pensait au campement, celui-ci apparaisse.
Plus ils approchaient, plus Oliver notait le silence présent dans le campement. Il ne semblait y avoir personne. Pas même un chat extra-terrestre aux poils multi-couleurs. Personne. Il fronça les sourcils et laissa celle en charge de la mission passer devant en entrant dans le campement. Puis il leva son arme, soudain au taquet. « Major, j'ai vu quelque chose bouger, » prévint-il tout en désignant une tente dont le pan de l'ouverture voletait encore.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Major Koala
avatar



◮ DOSSIERS : 819
◮ HERE : hidden in the haze of villdyr
◮ JOB : major in the united states marines corps but she's also the leader of sga-3
◮ COMPTES : mckay, lorne, wilson #2, top'ha, kanavu, kasumi, de medicis


actuellement en stage sur Villdyr




MessageSujet: Re: [I.02] Gladiators (P97-490) terminé   Mar 11 Nov - 11:17






p97-490



Devait y avoir quelqu'un qui lisait dans ses pensées. Ouais, c'était obligé. Parce que c'était étrange que, quelques jours après s'être dit qu'elle échangerait bien sa place avec celle de Lorne pour pouvoir faire quelques missions de sauvetage, on l'envoyait juste en faire une. Bon, ok, y avait rien qui prouvait que SGA-5 avait été faite prisonnière quelque part, ou qu'elle courrait un vrai danger, mais c'était quand même l'intitulé de la mission lors du briefing. Et ça suffisait à Alex pour qu'elle se dise que c'était une mission de sauvetage. C'est qu'il fallait pas commencer à mettre des intitulés si ceux-ci ne correspondait pas avec la mission. Alex avait autre chose à foutre que jouer aux devinettes. Mais même si elle avait été plutôt heureuse de pouvoir retourner sur le terrain, faire le plein en armement, notamment plusieurs couteaux dissimulés ici et là dans ses poches et le plein d'explosifs, que ce soit grenade incapacitante ou C4, elle avait du contenir son excitation face à la toute Puissance. Celle-ci s'était réellement inquiétée. D'autant plus que SGA-5 n'avait pas été la seule à faire silence radio, SGA-2 aussi. Et Alex pensait sincèrement que c'était surtout le silence de Lorne qui était inquiétant et faisait valser sur la Cité une lourde ambiance. Parce que Lorne c'était un peu le bon toutou à sa maman et il était toujours à l'heure pour ses rapports. Alors qu'il s'amuse à se taire n'était pas vraiment dans ses habitudes. Et v'là que deux équipes étaient débauchées pour leur porter secours. Ça rappelait vaguement la dernière mission en date de sa propre équipe. Celle qui lui avait valut un premier tour à bord d'un vaisseau ruche. C'était moins canon qu'elle l'aurait crut. Faudrait que les wraith pensent à engager un architecte d'intérieur, un de ces quatre. Et un designer aussi. Et qu'ils fassent aussi appel à l'une de ses bimbo plastifiée qui présentaient des émissions de télé pour relooker des gens comme ça, dans la rue.
Le fil de ses pensées s'interrompirent lorsqu'Alex aperçut le campement. Le fameux campement. Un poil silencieux et un poil vide au premier coup d’œil, mais fallait se méfier. C'est qu'une de leur équipe avait disparue et elle pouvait pas s'être volatilisée en claquant des doigts. A moins de s'appeler Harry Potter mais elle avait vérifier, personne dans la team n'avait de lunettes ou de cicatrice chelou collée au milieu du front. Elle s'avança la première, effectua un premier tour sur elle-même. Et quelqu'un l'interpella. Elle se tourna vers le Lieutenant qui avait déjà levé son arme.

- On se calme Lieutenant.

C'est qu'il semblait prêt à tirer sur le premier péquenaud qu'il verrait. Elle s'approcha lentement, lui fit signe de baisser son arme avec un regard antipathique et, doucement, elle attrapa le pan pour le soulever. Derrière celui-ci se cachait quelques personnes qui semblaient aussi effrayée que possible. Bah bien, tiens, des paralysés par la peur, ça allait pas les aider. Du regard, elle trouva celui qui semblait être le plus vieux et préféra s'adresser à lui.

- Salut. Moi c'est Alex. Et lui là-bas, c'est Aladdin.

Ouais, on n'allait pas oublier les surnoms, hein. Pis ça avait quelque chose de cool, de pas dévoiler leurs vraies identités. Comme les super héros. Sauf qu'ils n'étaient pas super et encore héros. Elle ne jugea pas utile de présenter les autres. D'une parce qu'ils étaient pas de sa team et qu'elle connaissait pas leurs noms, de deux parce qu'elle rapidement appris que dans cette galaxie, si t'étais qu'un simple marin, tu finissais forcément par mourir, alors autant pas perdre de temps.

- On va pas te faire de mal, vous pouvez sortir d'ici. Voilà. On cherche des collègues. Collègues ? Bon, des amis si tu préfères. Ils nous ressemblent un peu mais ils sont arrivés hier. Tu les aurais pas vu.

Mais c'est que le gosse desserrait pas beaucoup les dents. Ca allait pas faire avancer les choses, ça. Elle soupira, leva les yeux et plongea sa main dans une de ses poches. Elle en tira son paquet de chewing-gum qu'elle fit mine de lui tendre. Mais comme il allait le prendre, elle le ramena subitement à elle.

- C'est en échange de réponse. Tu réponds, t'as le droit d'en prendre un, ok ? Y a pas des adultes ici ?

Acheter des gamins, c'était pas vraiment bien vu sur Terre. Heureusement qu'elle n'y était pas, sur Terre.




(c) MEI pour APPLE SPRING





(I N S A N E) Non, vous avez des balles et l’espoir que je sois à terre quand vos armes seront vides. Parce que dans le cas contraire vous mourrez avant d’avoir pu recharger. (+)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Mercenaire
avatar



◮ DOSSIERS : 444
◮ Y.O. : 34
◮ HERE : ENTRAIN DE REGARDER ALADDIN SUR L'ÎLE-AU-MILIEU DE L’OCÉAN
◮ JOB : MERCENAIRE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, JAKE, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





MessageSujet: Re: [I.02] Gladiators (P97-490) terminé   Mer 12 Nov - 18:45


« Au fond de moi bouillonne l'envie de chercher plus loin mon destin
Puis-je ignorer le son des tambours des miens?
En sachant qu'un grand guerrier va bâtir pour moi un foyer
Pour partager une vie qui n'ira jamais
 »
Thav'ak, les yeux rivés sur l'écran de la télé, ou du moins était-ce sincèrement le nom que l'on avait donné à cette boite à image, tentant de meumeumer la chanson du dessin animé qu'il était entrain de regarde : Pocahontas. Deuxième fois qu'il regardait ça et il avait toujours du mal à comprendre cette idée d'indiens et pourquoi les autres avec des fusils venaient leur casser les cheveux. Oui franchement, ils pouvaient pas faire des tentatives d'alliance au lieu de chercher un terrain d'entente ou faire de la négociation ? Heureusement, le Jhamelien avait été sauvé par la cloche car son équipe avait été demandé pour une mission de secours. Apparemment, des gens avaient disparu. Mais cette fois, Chanson était pas de la partie. En même temps oui, elle aurait pas eu grande utilité pour sauver des gens, déjà elle leur posait pas mal de soucis en mission en temps normal. Soucis aux quels Thav'ak était toujours parfaitement étranger, accordons nous les violons sur le sujet…

Donc bien, ils s'étaient retrouvés sur la planète où SGA-5 avait probablement disparu, à défaut de dire tuer ou capturé. Oui, les gens d'Atlantis aimaient bien avoir des preuves avant de pouvoir mettre un mot sur certain situation. Pour Thav'ak c'était décès ou mort. On lui avait dit que c'était la même chose mais pour lui il y avait sensiblement une différence. Laquelle ? Il n'avait pas voulu le dire, mais dans une des circonstances qui impliquait la mort, en général il n'y était pas pour rien. M'enfin pas besoin de le signaler aux autres.
Toujours est-il que SGA-2 s'était retrouvé sur P97-490. Décidément, il ne se ferait jamais à cette mani bizarre de donner des noms étranges aux planètes qu'ils visitaient. Thav était en pleine contemplation du paysage semi-désertique, désertique, sec, dépeuplé d'arbres et autres végétaux qui pouvaient fournir un semblait d'ombre. Cela lui rappelait sa précédente transaction sur U'rutha où il était question d'emprunter une statue de divinité quelconque. Les habitants n'avaient pas vraiment apprécié cet emprunt. Ils n'avaient pas un sens des affaires assez développé pour comprendre. Bref.

Après pas moins d'une bonne heure et demi de marche, voire plus, ils étaient enfin arrivé au village indiqué dans la base de donnée de la cité. C'était vraiment pittoresque. A première vu, rien de bien intéressant par ici. A ce demander si SGA-5 ne s'était tout simplement pas perdue en chemin. Le major trouva des gamins cachés dans une tente. Ça flairait pas bon tout ça. Pas bon du tout. Si bien que le mercenaire continuait d'observer les alentours pour noter le moindre signe suspect. De toute façon ils n'étaient pas à ça près. Pendant que le Major tentait de négocier avec les gamins les autres militaires inspectaient le cas. Ils ressemblaient à des poules. Parce que oui, Thav'ak savait à quoi ressemblait une poule maintenant ! C'était pas très gracieux.




❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
« On parle toujours d'amis, d'ennemis, de traîtres ou d'alliés. Les gens aiment vous coller des étiquettes. Mais les inclassables eux... Ils vous font peur, parce qu'on a aucune maîtrise sur l'inconnu. Et je fais parti de l'inconnu. » huis clos - PEPPERLAND ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Personnage Non Joué
avatar



◮ DOSSIERS : 59
◮ HERE : Galaxie de Pégase
◮ JOB : gérer les bêtises dans membres pendant les intrigues et les missions




MessageSujet: Re: [I.02] Gladiators (P97-490) terminé   Jeu 13 Nov - 21:27

Oliver se demandait si c'était une blague. Mais tout le monde avait l'air vachement sérieux, alors il se dit que ce ne devait pas en être une. Mais quand même, sur une planète où il ne semblait pas y avoir le moindre signe de vie, trouver que des gamins, ce n'était guère réconfortant. Encore une chance que ceux-ci soient peureux et n'aient pas d'armes avec eux ! Quoique, ça restait à vérifier. Doucement, sans effrayer tous ces jeunes âmes apeurées, le militaire se déplaça de quelques pas. Et lorsqu'ils furent tous hors de la tente, il pénétra dans celle-ci. Mais il n'y avait rien. Tout juste quelques jouets et ce qui ressemblait à une dînette. Oui, le militaire y avait eu le droit, ayant deux sœurs plus vieilles que lui et une cadette. Être le seul garçon revenait à être celui qui devait grandir à coup de poupées barbies et de dînettes en tout genre. Pas vraiment de quoi être fier, en somme. Le jeune homme indiqua à sa supérieur qu'il n'y avait rien de potentiellement dangereux à l'intérieur avant de rester perplexe. Les enfants ne pipaient toujours pas le moindre mot mais ce n'était pas ce qui laissait l'homme aussi pantois. Non, ce qui le faisait froncer les sourcils, c'était davantage le fait qu'elle leur tende des chewing-gum goût menthe extra en guise de monnaie d'échange. Hé quoi, fallait pas échanger du chocolat ? C'est que le jeune Fox, en plus d'avoir un nom de renard, s'était longuement entraîner à avoir les bons arguments pour échanger des barres de chocolats. De toute façon, le marchandage du Major ne semblait pas faire effet. Il se posta devant l'un des enfants et tira une barre chocolatée de sa poche. « Hey, tu connais le chocolat ? Non. Tiens, goûtes ça. C'est vraiment bon tu verras. » Mais le jeune garçon – ou la petite fille ? Difficile à dire avec cette masse de cheveux devant son visage – semblait toujours hésitant. Oliver ouvrit donc l'emballage de sa barre et croqua un morceau dedans avant de sourire. Pas tant qu'il appréciait la nourriture, surtout pour montrer que c'était inoffensif. Une main se tendit alors dans sa direction et il finit par abandonner la barre à l'un des enfants. Lui non plus, le jeune militaire ne savait pas de quel sexe il était. Ils étaient peut-être comme les escargots ? Des hermaphrodites. De quoi rendre perplexe. Aussitôt, des murmures s'élevèrent dans le petit groupe et la barre de chocolat fit le tour de chaque paire de mains. Alors, le plus grand se redressa. « Je m'appelle Hiya'k. Nos parents ne sont pas ici. » Il marqua une hésitation mais préféra ne pas enchaîner. Jusqu'à ce qu'une jeune fille, ça, c'était sûr que c'en était une, lui donne un coup de coude dans les côtes. Hiya'k eut une grimace. « Nos parents ont quitté la planète très tôt dans la journée. Vos amis sont avec eux. » De nouveau une pause. Oliver lança un regard dans la direction de l'extra-terrestre de la bande, puis de sa chef. C'est qu'elle n'était pas réputée pour avoir une grande patience. De toute évidence, le jeune homme en vint à la même conclusion puisqu'il enchaîna de lui-même. « Il y a le grand Tournois. Tous les adultes du village s'y rendent à cette période. Ils... Ils étaient certains que vos amis apprécieraient le spectacle. » Mais le regard du jeune homme se faisait fuyant et Oliver ne fut soudain pas certain qu'il s'agissait-là de la vérité.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Major Koala
avatar



◮ DOSSIERS : 819
◮ HERE : hidden in the haze of villdyr
◮ JOB : major in the united states marines corps but she's also the leader of sga-3
◮ COMPTES : mckay, lorne, wilson #2, top'ha, kanavu, kasumi, de medicis


actuellement en stage sur Villdyr




MessageSujet: Re: [I.02] Gladiators (P97-490) terminé   Jeu 13 Nov - 21:50






p97-490



Les mômes paraissaient pas vraiment intéressés par sa marchandise. Et si une part d'elle était quand même vexée (bah ouais, ce n'était jamais que des chewgin-gum putain), une autre en était bien soulagée. Bah ouais, c'était pas que des chewgin-gum, c'était aussi sa came, à elle. Puis elle avait très envie de les gaspiller pour des gamins un poil trop silencieux à son goût. Ou alors c'était elle qui les intimidait ? Y avait pourtant pas de quoi avoir peur ! Elle essayait d'être aimable, même si elle ne souriait pas (fallait pas trop en demander d'un coup non plus). Surtout qu'elle, les gosses, tout ça, elle s'en foutait. C'était pas elle la gentille de sa team, c'était Chevalier. Putain, elle ne pensait pas ça possible, mais il semblerait que sa petite civile était en train de lui manquer. La vache ! C'est vrai qu'un peu de diplomatie, ça manquait bien dans son commando particulier. Après les prouesses d'Aladdin, elle n'espérait pas trop compter sur lui pour s'adresser correctement à des enfants. Sauf peut-être pour les arnaquer ? Lui au moins, il avait le sens des affaires et il savait vendre un produit. Elle était prête à l’interpeller lorsque le first-lieutenant lui coupa l'herbe sous le pied en s'invitant à la fête. The fuck ? Mais qu'est-ce qu'il voulait, c'te tête de chien à s'incruster là ? Il faisait même pas parti de son équipe. L'unique raison de sa présence sur cette mission, c'était parce qu'il n'y avait personne d'autres. La merde quoi. Le v'là qui se prenait pour un super héros parce qu'il avait réussit à faire bouffer du chocolat à ces gosses. Et les kilo, il y pensait ? Et les caries ? Et le taux de sucre, hein ? Mais quel con, celui-là. Alex décréta qu'elle ne l'aimait pas. Si lui pouvait y laisser quelques plumes pendant la mission, tiens, ça lui ferait les pieds.
Bon, au moins, il les faisait parler. Elle lui lança un regard. Mais fallait pas qu'il prenne la grosse tête et se prenne pour le chef. Parce que si Alex savait pas faire preuve de douceur, il n'en restait pas moins qu'elle savait taper et qu'elle faisait mal. Elle s'était même vachement bien remise de ses blessures lors de la dernière mission. Un petit coup de pied latéral et l'autre verrait les étoiles danser au-dessus de son crâne. Puis c'était quoi, ce gamin qui donnait les informations au compte goutte ?! Planète de merde. La prochaine fois, elle serait sélective, rien à foutre. Fallait pas pousser pépé sous un bus, non plus. Oui, elle venait d'inventer l'expression, parce qu'elle en avait marre de pousser cette pauvre mémé dans ces foutues orties. Ou plutôt parce qu'elle aimait bien sa grand-mère alors que le grand-père était un foutu connard. Ceci expliquait cela. Elle avait la rancune tenace, ouais.

- Le tournois ? De quoi il s'agit ?

Mais le môme ne voulait pas en dire plus. Il haussa les épaules et les autres gosses restaient planqués derrière lui. Ha bah bien. Ça c'était de l'info. Ils savaient donc que SGA-5 était quelque part dans cette galaxie naine – mais ça faisait déjà un bon paquet de planètes – pour voir un putain de tournois. Super. Elle fut tentée de foutre son poing sur l'arrête de nez du gamin mais s'en empêcha. Le Big Boss n'aurait pas apprécié. A la place, elle poussa un long soupire ennuyé, histoire de faire comprendre à ce jeune mulot qu'il l'emmerdait bien, et elle se tourna vers Aladdin.

- Hey Aladdin, vous savez de quoi il parle ? Vous avez déjà entendu parler d'un tournois ou j'sais pas quoi ?

Voilà, elle avait besoin d'une clope pour calmer ses nerfs. Bah bravo les gamins. Ils avaient tout gagné avec leur silence à la con. Pis elle sentit quelque chose lui entourer le poignet et elle baissa les yeux. Une petite gamine, de six ans peut-être, essayait de la faire s'agenouiller. Elle n'aimait pas ça. Mais elle le fit quand même. Elle semblait timide, la gamine, et elle approcha sa bouche de l'oreille d'Alex avant de poser ses mains. C'était un secret. Ha okay. Et elle marmonna des mots et noms sans queue ni tête pour la gradée qui laissait son regard posé sur le mercenaire. Finalement, la gamine s'éloigna et Alex se releva. Ouais bon, c'était un secret mais Alex n'avait jamais promis-juré-craché qu'elle ne dirait rien. D'un ordre sec, elle demanda au lieutenant qui faisait son petit malin de rester avec les gosses pendant qu'elle allait retrouver Aladdin de quelques pas.

- La gamine a parlé d'une planète. Mistylia ? Mistifica ? Mistélia... ? Ouais, 'fin quelque chose dans le genre, quoi. Il y aurait une sorte de grand tournois avec des combats là-bas ?

Elle avait baissé le ton. C'est qu'elle comptait pas non plus hurler devant la gosse qu'elle gardait pas son secret précieusement. Pis les autres glandus, ils étaient pas forcés d'être au courant de tout, ils étaient là en remplacement, toute façon. Fallait pas abuser, Alex n'avait pas élever le moindre cochon avec eux. Et n'en avait pas l'intention.




(c) MEI pour APPLE SPRING





(I N S A N E) Non, vous avez des balles et l’espoir que je sois à terre quand vos armes seront vides. Parce que dans le cas contraire vous mourrez avant d’avoir pu recharger. (+)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Mercenaire
avatar



◮ DOSSIERS : 444
◮ Y.O. : 34
◮ HERE : ENTRAIN DE REGARDER ALADDIN SUR L'ÎLE-AU-MILIEU DE L’OCÉAN
◮ JOB : MERCENAIRE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, JAKE, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





MessageSujet: Re: [I.02] Gladiators (P97-490) terminé   Lun 17 Nov - 15:19


Les sens en alertes, Thav'ak se faisait bougon et grincheux. Bien qu'il se gardait bien de le montrer. Dans la temps, il avait un air de Pocahontas, c'était entêtant et vite agaçant parce qu'elle passait en boucle et qu'il se demandait s'il allait rapidement pouvoir s'en débarrasser ou non. Le mercenaire observait le gringalet qui conversait avec les deux militaires. Il lui aurait foutu deux baffes au gamin, il aurait vite parler. Au lieu de leur donner à manger… N'importe quoi. Mais ce n'était pas son affaire, on ne lui avait pas demande de s'occuper de la négo, alors il ne s'occupait pas de la négo pour obtenir des informations sur l'équipe disparue en mission.
Thav n'était pas du tout de mauvaise humeur, non vraiment pas du tout. Si il était de mauvaise humeur, il avait pas fini de regarder son dessin animé ! Pensez bien, il avait envie de connaître la fin, il espérait que les indiens mettraient une raclée aux blancs. Quoi qu'il avait jamais vu de grosses bagarres dans ce genre de dessin animé. Du coup il était souvent dessus de la fin. Il préférait les trucs qui faisaient rigoler. Pour l'heure, il n'y avait rien qui lui donnait envie de rigoler. Pis le Major l'appelait pour lui poser une question. Tendant l'oreille tout en se rapprochant d'elle de quelques pas, il réfléchit.
    _ Ah Misélia ?! Ouais je connais, c'est une planète qui servait autrefois de carrefour commercial, mais depuis quelques années on dit qu'il s'y passe des trucs pas nets, dit-il en continuant de se rappeler tous les menus détails concernant la dite planète. Vous connaissez pas les arènes de Misélia ?
Lui les connaissait très bien, il avait déjà livré plusieurs fois de solitudes combattants pour les combats à morts. Un marché en plein essor, surtout depuis plusieurs années. A croire que les habitants de la galaxie avaient pris goût au sang et qu'ils en avaient bien marre de se faire taper sur la gueule par les Wraiths. C'était compréhensible. D'ailleurs il avait déjà du amené un Wraith, gracieusement capturé par le peuple de la chasseuse dans l'équipe de Lorne. Bref, tout une histoire quoi. Fallait-il en toucher deux mots à son chef ? Non. Enfin pas maintenant en tout cas, sinon se serait la crise de panique et on lui demanderait pourquoi il ne l'avait pas dis plus tôt. Déjà de un, on ne lui avait rien demandé et de deux… Comment il pouvait être au courant que SGA-2 avait été envoyé à la mort ? Bref. Une sale histoire pour une sale journée. Ça risquait de piquer un peu quand il irai se coucher.




❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
« On parle toujours d'amis, d'ennemis, de traîtres ou d'alliés. Les gens aiment vous coller des étiquettes. Mais les inclassables eux... Ils vous font peur, parce qu'on a aucune maîtrise sur l'inconnu. Et je fais parti de l'inconnu. » huis clos - PEPPERLAND ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Personnage Non Joué
avatar



◮ DOSSIERS : 59
◮ HERE : Galaxie de Pégase
◮ JOB : gérer les bêtises dans membres pendant les intrigues et les missions




MessageSujet: Re: [I.02] Gladiators (P97-490) terminé   Mer 19 Nov - 12:52

La galaxie de Pégase était bien plus cachottière qu'Oliver ne l'aurait crut. Oui parce que pendant qu'il était coincé au SGC, il avait souvent eu l'occasion d'entendre parler de cette galaxie, de ses monstres, de ses habitants, des coutumes de ceux-ci, et ce genre de chose. Mais depuis qu'il était là, il se rendait compte que c'était vachement différent. Et pas forcément en bien. Qui aurait pour idée de laisser une bande d'enfants seuls en guise de chiens de garde pour une planète entière ? Fallait quand même être un peu tordus ! Toujours était-il que First Lieutenant suivait l'échange avec un air ennuyé avant de suivre la chef des yeux alors qu'elle s'éloignait. Ha bah bien. Eux aussi, ils faisaient les choses en douce. Aucune notion de respect ou de politesse dans cette galaxie, c'était quand même grave ! Un véritable scandale, même. Alors il tendit l'oreille, l'air de rien. Il était question de Misélia – mais Oliver ignorait qui c'était, cette Misélia – et de trucs pas net – tiens, y avait du trafic de drogue dans Pégase ? - et d'arènes. De quoi perdre le militaire qui fronça les sourcils. « Les arènes de Misélia ?! » Oui bon, d'accord, pour la discrétion, on repassera et Fox essaya de se faire tout petit. Heureusement pour lui, le jeune garçon-fille qui avait pris la parole un peu plus tôt, prit un air horrifié et se cacha la bouche de ses mains. Oui bon, fallait pas trop en faire non plus, il avait écouté aux portes, mais quand même, pas de quoi en faire tout un fromage. Sauf si c'était un cheasecake. C'était vachement bon ça. « On ne doit pas parler des arènes ! On n'a pas le droit d'en parler ! » Olivier laissa son regard passer du gosse à sa chef. Et il fit ainsi des allers-retours visuels sans comprendre pourquoi il était interdit de parler des arènes et sans comprendre pourquoi il espérait que sa boss puisse lui en dire davantage. « Pourquoi on ne doit pas parler des arènes ? Quel genre d'arène ? » Yup, la question était vague mais au moins, que ce soit les enfants ou l'E.T de l'équipe, ils auraient peut-être des réponses. « Nos parents nous disent que les arènes sont pas pour les enfants. Que si on en parle, on deviendra des servants pour ceux qui y travaillent. Les arènes, c'est que pour les adultes. C'est là-bas qu'il y a le spectacle. » Un petit regard presque échangé avec le Major et Oliver comprenait que c'était aussi là-bas qu'il y avait SGA-5. Il se rapprocha des membres de l'équipe. « Major, je pense qu'on a des chances de trouver SGA-5 là-bas. » Oui, une évidence, mais il était toujours important de faire remarquer les évidences. « On n'a pas le droit d'y aller, on ne peut pas vous emmener, » répétait l'enfant avant de reprendre. « Mais vous, vous pouvez y aller, c'est très simple. Il y a une machine qui peut vous y envoyer.  On peut vous y conduire. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Major Koala
avatar



◮ DOSSIERS : 819
◮ HERE : hidden in the haze of villdyr
◮ JOB : major in the united states marines corps but she's also the leader of sga-3
◮ COMPTES : mckay, lorne, wilson #2, top'ha, kanavu, kasumi, de medicis


actuellement en stage sur Villdyr




MessageSujet: Re: [I.02] Gladiators (P97-490) terminé   Jeu 20 Nov - 13:12






p97-490



Putain, comme si ça ne suffisait pas qu'il fourre son nez de partout, v'là que l'autre bouffon de militaire écoutait les conversations qui ne le regardaient pas. Alex le fusilla du regard. Ou du moins, elle l'aurait fait si son regard avait pu fusiller. De toute évidence, on ne lui avait pas appris la politesse – oui, Alex devenait un véritable modèle de politesse, de respect et de charme – et il s'aperçut bien vite, et tout seul, qu'il aurait mieux fait de la garder fermée. Le gosse empêcha la jeune femme de dire quoique ce soit, tant mieux pour le militaire, tant pis pour la militaire, en ayant l'air tout à fait catastrophé par ce simple mot. Arène. Ok. Alex ne s'y connaissait pas beaucoup, voire du tout, en psychologie et encore moins en psychologie alien, mais y avait pas de quoi trembler de peur à l'entente d'un mot. Sauf si celui-ci était vraiment terrifiant comme Voldemort dans Harry Potter. Et encore. Toute façon, le nom avait pas l'air de beaucoup émouvoir Aladdin, alors il ne devait pas être si spectaculaire que ça. Elle allait poser une question mais, une fois encore, l'autre la devança. Non mais ça va, il voulait pas non plus prendre son grade l'autre trouduc ? Surtout qu'il fallait pas être un génie pour piger que les arènes devaient receler quelques menus secrets. Pour Alex, arène, elle pensait course de chars et combat. Un peu comme à l'époque des romains.

- Nan, vous croyez ? Heureusement que vous êtes là hein, je l'aurai jamais deviné.

Sarcasmes et ironie faisaient très bon ménage. Malgré la proposition du gamin, Alex n'était pas certaine de sa décision. Oui, ils devaient retrouver SGA-5, mais ils ignoraient où les emmènerait la machine et ça, c'était jamais bon. Sans oublier qu'ils n'étaient pas sûrs de retrouve l'équipe en un seul morceau. Elle se tourna vers Aladdin.

- Vous y êtes déjà allé ? Vous sauriez comment se tirer de là-bas une fois SGA-5 retrouvée ?

S'ils les retrouvaient mais le major n'allait pas souligner la possibilité qu'ils perdent du temps inutilement. De toute façon, il était clair qu'ils allaient s'y rendre. La question était de savoir s'ils avaient besoin de demander du renfort ou non. Il fallait aussi se demander s'il était utile de prévenir Jones ou non.

- Vos amis sont là-bas. C'est pas bien loin, vous savez. Et si vous partez maintenant, vous pourrez toujours profiter du spectacle, vous aussi ! Dîtes que vous venez de la part de Hiya'k, fils de Kohgan, ils vous laisseront passer.

Elle lança un regard au gamin. Y avait quelque chose de louche chez lui mais elle n'aimait pas les gosses d'une façon général. Et puis s'il y avait vraiment un spectacle à voir, ça pouvait être intéressant. De toute façon, ça pouvait pas être pire que de participer à une ventes aux enchères humaine, alors bon.

- Ok, où se trouve votre téléporteur ? La machine qui vous permet de vous rendre là-bas.

Il hocha la tête, pourquoi, aucune idée, et l'ensemble des enfants encerclèrent la petite troupe et, Alex juste derrière celui qui s'était presque présenté comme le chef de cette bande enfantine, ils les guidèrent. La machine était davantage une plateforme incrustée dans le sol, sans doute construite dans une matière inconnue des atlantes. D'un geste de la tête, Hiya'k leur indiqua qu'ils devaient monter dessus. Un regard dans sa direction et le major obtempéra en soupirant. Une fois toute l'équipe montée sur l'engin, il y eut un rayon bleuté.
Puis le noir absolu. Pas bon. Mais elle n'eut pas vraiment le temps de faire autre chose ; il y eut un léger bruit, comme s'il y avait de la vapeur ou un spray qui se diffusait. What the hell ?! Alex s'éloigna de la plateforme, mais elle n'y voyait guère et elle avait l'étrange impression que la tête lui tournait. Pas bon du tout. Derrière elle, un corps tomba sur le sol, probablement l'autre idiot ou bien le dernier de l'équipe et elle-même tomba à genoux. Plus jamais elle ferait confiance aux mômes.




(c) MEI pour APPLE SPRING





(I N S A N E) Non, vous avez des balles et l’espoir que je sois à terre quand vos armes seront vides. Parce que dans le cas contraire vous mourrez avant d’avoir pu recharger. (+)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Mercenaire
avatar



◮ DOSSIERS : 444
◮ Y.O. : 34
◮ HERE : ENTRAIN DE REGARDER ALADDIN SUR L'ÎLE-AU-MILIEU DE L’OCÉAN
◮ JOB : MERCENAIRE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, JAKE, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





MessageSujet: Re: [I.02] Gladiators (P97-490) terminé   Lun 24 Nov - 19:42


C'est qu'ils commençaient à lui courir sur le système ces mômes. En faite, plus il restait ici, et plus ça commençait à l'agacer sérieusement. C'était pas ici qu'ils allaient pouvoir retrouver SGA-5, ça le mercenaire était sûr. Le truc, c'est qu'il sentait pas cette histoire. Et depuis le temps il avait su développer son flaire. Ce dernier lui disait que ça sentait mauvais la marmaille… M'enfin vu qu'ils avaient pas d'autres pistes que des gamins qui parlaient des arènes de Misélia, ce qui sentait tout autant mauvais, fallait faire avec. Pis l'autre militaire qu'on leur avait collé aux pieds avait un peu trop de jugeotte au goût du Major. Thav'ak pouvait le réduire au silence si besoin. Néanmoins il préférait attendre un quelconque signe de son chef pour agir sur ce coéquipier. D'habitude, les gens trop perspicace, Thav avant tendance à leur couper la langue. Ce qui n'était pas de coutume chez les membres de l'expédition d'Atlantis. Franchement, des fois ils devraient essayer, c'était très efficace.

M'enfin, ils faisaient bien ce qu'ils voulaient hein. Dans tous les cas, le mercenaire avait hâte que cette histoire se termine. Pas qu'il avait pas fini Pocahontas, mais il avait pas fini Pocahontas. Hélas, pas le temps de répondre au major, l'autre gamin parlait déjà. Mais Thav aurait pu dire que oui, possibilité de quitter Misélia ok. Enfin en même temps avec une porte des étoiles, c'était facile de partir. Quoi que… Si SGA-5 était parti pour admirer des combats d'arène, c'était traînement pas de gaîté de cœur. Enfin, dans sa tête, l'homme de main se disait surtout que pour juste aller voir les arènes, ils auraient pas trop eu de soucis à prendre contacte avec la Cité, vu qu'il y avait une porte. Mais de son avis, si l'équipe avait pas donné de nouvelles depuis le temps, c'était surtout parce qu'il s'était passé un truc là-bas… Mais quoi ? Pas le temps d'y réfléchir, déjà les gamins les guidaient faire un genre de téléporteur subspatiale. Oui en faite il aimait bien utiliser les mots que les têtes-à-lunettes utilisaient pour tout ce qui était voyage d'une planète à l'autre en utilisant autre chose que des vaisseaux. Bref, le machin… Tout comme le reste de l'équipe, Thav'ak y avait pris place. Mais il continuait de s'interroger sur le pourquoi du mutisme de SGA-5. Quand soudain, le noir total. C'e fut alors qu'il eut un éclair d'illumination ou un truc comme ça
    On est dans la merde.
Mais déjà il sentait le monde tourner autour de lui. Pourtant il était toujours debout… Qu'est-ce qu'il avait envie de dormir. Une petite sieste ça ferait pas de main un. Mais avant qu'il est eu le temps de s'allonger, il était tombé comme une masse sur le sol un peu trop dur à son goût. Mais il s'en moquait pas mal, du moment qu'il pouvait dormir...




❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
« On parle toujours d'amis, d'ennemis, de traîtres ou d'alliés. Les gens aiment vous coller des étiquettes. Mais les inclassables eux... Ils vous font peur, parce qu'on a aucune maîtrise sur l'inconnu. Et je fais parti de l'inconnu. » huis clos - PEPPERLAND ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [I.02] Gladiators (P97-490) terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 

[I.02] Gladiators (P97-490) terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [I.02] Gladiators (P97-490) terminé
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: version 1.0 :: Archives intrigues-

© Stargate Atlantis, tous droits réservés.