Bienvenue sur la cité d'Atlantis, Invité.
Tous les groupes sont importants, veillez à essayer de les équilibrer.
Quelques ennemis ne seraient pas de trop...
Les possibilités de jeux sont nombreuses pour les humanoïdes en dehors d'Atlantis,
tous ne sont pas obligés de rejoindre la Cité pour jouer ou s'intégrer correctement.

Partagez | 
 

 Cyner Ellis - Combattante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Cyner Ellis - Combattante   Ven 19 Déc - 13:51

VENGEANCE WILL BE MINE - FOR HOFF



« That was a waste of a perfectly good explanation »
Cyner Ellis au rapport. Malgré mes 24 ans je suis l'une des meilleures combattantes spécialisée en survie et combat au corps à corps de mon pays. Par ailleurs, je représente les Hoffans sur la Cité d'Atlantis. En dehors du boulot, je suis célibataire mais cela ne m'empêchera pas d'être présente tous les jours parmi vous. Suite à un virus contracté sur une planète étrangère, il semblerait que j'ai quelques ressemblances physiques avec Saoirse Ronan.
D'après le Docteur Lam, je serai potentiellement doté du gène des ancêtres, c'est faux.
Opiniâtre, Douce, Résistante
Réservée, Tourmentée, Rancunière


Anecdotes »
+ Dernière représentante du peuple hoffan. + Immunisée aux ponctions wraiths. + Aime les frites. + Rougit facilement. + Mène une vendetta personnelle contre le Wraith qui a tué sa mère. + Maîtrise le tik’kerg, un art de combat kaäloegren. +
Antécédents médicaux »
Hormis les maladies infantiles courantes dans son monde d’origine, Cyner a bénéficié du traitement développé par les Hoffans, et fut l’une des rares à y survivre. Lors de l’attaque des Wraiths sur Hoff, elle a pu s’enfuir avec quelques compatriotes sur Kaäloeg à l’aide de la Porte des Étoiles. Hélas, les Wraiths les ont suivis et ont exterminés tout le monde. Gravement blessée à l’abdomen et à la jambe droite, elle doit la vie aux soins du guérisseur de Kaäloeg.

Histoire »

Je me souviens de Hoff. Une grande cité à l’activité intense, où se mêlaient le claquement des sabots des chevaux, le vrombissement des machines et les cris des commerçants. Des cheminées s’élevaient partout dans le ciel clair, au-dessus des toits de tuiles rouges. L’industrie commençait tout juste à révolutionner notre monde. Nous vivions une époque fantastique.
Mon père, Adon, dirigeait une manufacture de mécanique ; il répétait à l’envi qu’un jour, la technologie rendrait notre vie plus facile. Ma mère, Meggie, avait assez à faire à la maison, entre les tâches quotidiennes et mes deux frères cadets et moi. Je m’entendais bien avec eux. J’étudiais – le statut de ma famille m’accordait des facilités que tous les Hoffans n’avaient pas – et m’intéressais à l’histoire. Peut-être aurais-je pu devenir historienne, archiviste, conservatrice de musée.
Mais tout a changé, quand vous êtes arrivés.
Je me souviens de ce jour. J’avais seize ans lorsque la Porte des Étoiles s’est activée. L’Anneau, comme disaient les miens. Puis un vaisseau en a jailli, et vous avez rencontré notre chef, le chancelier Druhin. Nos scientifiques travaillaient depuis des décennies sur un vaccin contre nos ennemis de toujours, les Wraiths. L’un des vôtres a prêté main-forte à notre équipe de recherche. Je n’ai pas assisté à tout cela ; j’en sais seulement ce qu’on m’a rapporté au moment de l’inoculation. Tout fonctionnait à merveille, les tests étaient concluants ! Quand les Wraiths reviendraient pour se nourrir, nous leur opposerions notre résistance et ils mourraient. Nous les anéantirions, nous, pauvres humains, pauvres créatures fragiles dont ils se repaissent depuis tant de millénaires.
Une heure après l’injection, la fièvre gagnait déjà Carrin, mon benjamin, puis mon père. Ils périrent dans la journée qui suivit, tout comme Tom, mon cadet. Ma mère et moi avons échappé à l’hécatombe. Pourquoi ? Comment ? Je me suis souvent demandé en quoi mon sang différait de celui de Carrin et de Tom, alors que nous étions frères et sœur. Mais peu importe. Beaucoup de Hoffans moururent à la suite de cette inoculation. Le chancelier connaissait les risques, mais il lui semblait que le jeu en valait la chandelle. Tous les Hoffans le pensaient aussi.
Les Wraiths vinrent peu après, procéder à la sélection. Quelle ne fut pas leur surprise quand ils constatèrent qu’ils ne pouvaient plus nous dévorer ! Quelle ne fut pas la nôtre, quand beaucoup d’entre nous périrent après leur tentative. Mais encore une fois, peu importait : nous détenions une force que les Wraiths ne pouvaient plus nous retirer. Ils ne pouvaient rien contre nous.
Alors ils firent la seule chose possible : leurs vaisseaux pilonnèrent Hoff pour éradiquer sa population. Avec une poignée d’autres Hoffans, ma mère et moi nous enfuîmes vers l’Anneau ; celui qui nous menait composa une adresse prise au hasard dans les archives de la cité, et nous parvînmes sur Kaäloeg. Lorsque nous posâmes le pied sur ce monde, il s’enfonça dans trente centimètres de poudreuse blanche. Il faisait nuit, et froid. Beaucoup d’entre nous étaient blessés. Certains avaient déjà subi une ponction des Wraiths – et avaient miraculeusement survécu, mais ils en étaient si affaiblis que les valides devaient les porter. Moi-même, j’avais été touchée par des tirs et une douleur lancinante irradiait tout mon corps. Je croyais ma jambe arrachée et mon ventre transpercé. Je n’avais jamais vu la neige avant ce jour, et ce fut la seule et unique image que je perçus de Kaäloeg avant de sombrer dans l’inconscience.
 
S’ensuivit une longue période de convalescence, oscillant entre délires enfiévrés et sursauts de conscience. Vahrat, le guérisseur de ce monde, veillait sur moi et sur les autres blessés. Lorsque je repris réellement connaissance, presque vingt jours plus tard, j’appris que moins de dix Hoffans avaient survécu. Vahrat avait sauvé ma jambe et empêché l’infection – je vivrais, pour peu que je le souhaite. Ma mère se tenait à mes côtés, amaigrie, épuisée, mais rescapée, elle aussi. Je décidai d’exister encore un peu.
Les Kaäloegren, comme ils se nommaient, nous accueillirent avec hospitalité et bienveillance. Les derniers Hoffans se remirent de leurs blessures et nos hôtes nous enseignèrent comment subsister au rythme des courtes journées et des nuits interminables, et inversement, dans un froid que nous n’avions jamais connu auparavant, dans une immensité de blanc striée du gris des arbres nus. Mes plaies guérirent et je pus me mêler à ce peuple chaleureux, fier de ses racines, simple et bon. J’appris à chasser, à l’arc et aux pièges, à tanner les peaux, à coudre des vêtements, à préparer la viande selon les rites de Kaäloeg. Les jeunes du village m’initièrent au tik’kerg, l’art de combat à mains nues que même les filles pratiquaient. Je n’acquis jamais leur robustesse et leur force, mais j’étais plus petite, plus rapide. Vahrat offrit à ma mère de partager sa yourte. Elle accepta.
 
Deux ans, c’est le répit que nous accordèrent les Wraiths. Pourquoi mirent-ils aussi longtemps à nous retrouver, je n’en sais rien. Peut-être était-ce une autre manifestation de leur cruauté : nous laisser espérer que nous leur avions échappé, qu’ils nous avaient oubliés. Ou peut-être leur retour n’était-il qu’une simple coïncidence.
Ils revinrent par l’Anneau – le Vardringar, pour les Kaäloegren – et fondirent sur mon nouveau foyer. Ma mère fut tuée parmi les premières, vidée de son essence vitale par un Wraith dont le visage ne me quitterait jamais plus. Comme les autres, je filai dans les bois environnants pour m’y cacher. Je connaissais les techniques, les caches sous des tapis de branches et de feuilles. Je savais que manger de la poudreuse empêcherait mon souffle de se condenser à l’expiration. Je me tapis dans mon abri. Mon ami Ondrak recouvrit mes branchages de neige pour mieux me dissimuler, et bientôt, je ne vis plus un seul rayon de lumière.
Combien de temps s’écoula, je l’ignore. Des bruits étouffés me parvinrent, des cris aussi. Je patientai. Le silence revint, s’éternisa. Je patientai encore. Des heures, peut-être une journée, deux. Sans cesse, l’image de ma mère vidée de son essence harcelait ma mémoire, tout comme le visage de son assassin. Personne ne vint me chercher. Tiraillée par la faim et la soif, je finis par sortir de mon antre. La nuit régnait autour de moi, comme le silence impénétrable de la forêt. J’appelais ceux que je considérais désormais comme mon peuple, égrainant les noms. Personne ne me répondit. Je butai bientôt sur un premier corps, puis un second, jusqu’à découvrir les dépouilles de chacun des miens. Dévorés, méconnaissables, sinon grâce aux bijoux et aux vêtements qu’ils portaient. Je reconnus le bracelet d’Ondrak, le collier de Varhat, les perles de cheveux de Mirnë, la robe indigo d’Aïya. Il ne restait plus que moi. J’étais seule, dans un village détruit.
De l’autre côté de la forêt était établi un second clan, mais je n’y trouvais pas plus de vie. Les Wraiths avaient sélectionné tous ceux qui pouvaient l’être, s’étaient repus des autres. J’ignorais s’il demeurait encore quelqu’un, quelque part, mais je redoutais de découvrir le même carnage. Alors je revins à l’Anneau. L’espace d’un instant, je songeai à composer l’adresse de Hoff. C’était une mauvaise idée et je le savais. Les Kaäloegren connaissaient d’autres mondes avec lesquels ils commerçaient. J’en choisis un au hasard, et y rencontrai les Atlantes. La boucle était bouclée.
Je n’avais nulle part où aller. Il ne me restait rien, ni personne, sinon au moins un visage à haïr. Je vous demandai asile, au nom de l’amitié qui avait un jour uni Hoffans et Atlantes, et Elisabeth Weir accepta. Je ne suis plus jamais partie.


« So you don't even know about the Stargate? »
Yop ! Donc moi, derrière l'écran, c'est Saile, âgé(e) de 30 ans à ce jour. J'ai découvert le forum via Gogole et je trouve que le design est toujours sympathique. Vu que je vous trouvez trop bad ass, je pense que je serai présent(e) 5/7 jours car j'ai aussi une petite vie à mener en parallèle. J'ai 1 compte sur le forum et leur nom à tous c'est Emma Braumann. Je souhaite avoir l'exclusivité du pseudo, c'est vrai (prénom et nom).

Stargate Atlantis RPG © base de Elo', modif par ghost.writer



Dernière édition par Cyner Ellis le Ven 19 Déc - 15:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin ◮ Colonel
avatar



◮ DOSSIERS : 2336
◮ HERE : ATLANTIS
◮ JOB : MILITAIRE
◮ COMPTES : ATHALA, THAV'AK, JAKE, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





MessageSujet: Re: Cyner Ellis - Combattante   Ven 19 Déc - 14:07

Re-Bienvenue sur le forum Smile
J'aime beaucoup le choix d'actrice Wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-atlantis-rp.forums-actifs.com/
Invité
avatar

Invité




MessageSujet: Re: Cyner Ellis - Combattante   Ven 19 Déc - 15:35

Fufufu ! Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Admin ◮ Lieutenant-Colonel
avatar



◮ DOSSIERS : 927
◮ Y.O. : 44
◮ HERE : sur le dödsriket
◮ JOB : sauver sga-1
◮ COMPTES : le génie, la pyro, indiana jones botaniste, le guérisseur, l'adoratrice, la vagabonde et le toxico


de'elnyssa ✩ partenaire




MessageSujet: Re: Cyner Ellis - Combattante   Ven 19 Déc - 16:20

Rebienvenue.
Tu sais déjà que je salue Saoirse
On s'occupe de ta fiche rapidement Smile



lt-col. aimant-à-problèmes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Génie
avatar



◮ DOSSIERS : 2205
◮ Y.O. : 47
◮ HERE : cité d'atlantis
◮ JOB : sauver le monde
◮ COMPTES : evan, alex, julian, harikee, kanavu, liara, rafael


TO DO LIST
(need to be thinked one more time)


You don't know what terrifies me, do you? Yes, I'm not a big fan of whales, of course. Nor Wraith. Nor diseases, but that's not what I'm talkin' about. I'm scared of loosing you. Because you're wonderful, you're great. Because when you look at me, I feel like I'm invincible. You're the only one that really sees me, who knows me. You're the greatest thing that could ever happened to me. You make me a better person, probably a better genius though it's complicated. And then, I think that there's so many guys better than me. Better for you. And I can't help but be terrified that one day, you're just going to run away with some guy like Ronon. That's how much I love you.




MessageSujet: Re: Cyner Ellis - Combattante   Ven 19 Déc - 21:07

Hello

Alors, après lecture de ta fiche, il y a deux petits soucis : quand les Wraith attaquent, ils composent exprès une adresse sur la Porte des Etoiles pour éviter leurs victimes de s'enfuir, du coup... Il serait peu probable que les Hoffans puissent s'enfuir pendant l'attaque (à la rigueur ils se planquent et s'enfuient après le départ des Wraith )
Et aussi... Vu que la mère a eu le virus inoculé et que celui-ci ne l'a pas tuée... Comment ça se fait qu'un Wraith puisse la manger ? 'fin du coup, ça nous paraît être un petit soucis de cohérence pour ce point-là

Et par rapport à la fin de ta fiche aussi, on a des questions. Déjà on aurait préféré que tu voies avec nous pour savoir si c'était possible parce que des militaires/scientifiques, ça peut être possible, mais des aliens, c'est beaucoup + d'organisation pour les intégrer sur la Cité en fait. Surtout si ça se passe avant que la Cité ne revienne dans Pégase en fait, parce qu'on ignore ce que Cyner y a fait et, plus encore, qu'est-ce qu'elle a fait pendant que la Cité moisissait sur Terre pendant 3 ans... ? 'fin tu vois, le problème vient surtout de ce dernier point Intégrer la Cité d'Atlantis quand on est un humanoïde avant 2013 nous paraît difficile parce qu'il y a beaucoup de trucs à prendre en compte, en fait...
Du coup, revois déjà les deux petits points énoncés plus haut et on discutera avec toi pour l'arrivée de Cyner sur la Cité Smile


L E A D E R S H I P i could take you down the hall to the labs and just point at the people who annoy me more than the rest, but that's about as useful as i get.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Colonel
avatar



◮ DOSSIERS : 2336
◮ HERE : ATLANTIS
◮ JOB : MILITAIRE
◮ COMPTES : ATHALA, THAV'AK, JAKE, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





MessageSujet: Re: Cyner Ellis - Combattante   Ven 19 Déc - 22:12

Fiche archivée sur la demande d'Emma/Cyner


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-atlantis-rp.forums-actifs.com/

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cyner Ellis - Combattante   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cyner Ellis - Combattante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Signature de contrat - Dan Ellis
» Une combattante de l'UFC bientôt à la WWE ?
» Roxane (personnage abandonné)
» Tête-à-tête forcé...
» 22 Décembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: version 2.0 :: Archives présentations-

© Stargate Atlantis, tous droits réservés.