Bienvenue sur la cité d'Atlantis, Invité.
Tous les groupes sont importants, veillez à essayer de les équilibrer.
Quelques ennemis ne seraient pas de trop...
Les possibilités de jeux sont nombreuses pour les humanoïdes en dehors d'Atlantis,
tous ne sont pas obligés de rejoindre la Cité pour jouer ou s'intégrer correctement.

Partagez | 
 

 « Fleur de la Terre » Catt. A.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin ◮ Ronounours
avatar



◮ DOSSIERS : 132
◮ Y.O. : 38
◮ HERE : ATLANTIS
◮ JOB : ANCIEN COUREUR
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, THAV'AK, JAKE, CATTALEYA & MAHTAR





MessageSujet: « Fleur de la Terre » Catt. A.    Mar 28 Avr - 0:34


Depuis une heure déjà, Ronon tournait en rond sur la cité. Sheppard était sur le continent, Rodney caché quelque part dans un labo et Teyla devait être quelque part à s'occuper de son fils. SGA-1 était dispersée pour ce jour sans mission. Habitué de la salle d’entraînement, le satédien devait y mettre le hola pour laisser les autres profiter également de cette pièce stratégique et essentiels au maintien de la forme militaire de la cité. Quoi que l'endroit avait connu quelques scènes épiques, notamment le jour où il s'était battu contre le jaffa Teal'c. Si bien que ce jour ci il marchait dans les couloirs de la cité sans but bien précis, sauf peut-être de tomber sur quelqu'un qu'il appréciait. Il avait bien une idée en tête mais il s'était refusé d'aller la trouver. A dire vrai, il savait qu'elle ne travaillait pas aujourd'hui.

Vivre l'instant présent était une chose qu'il s'était promis de faire depuis le jour où on lui avait mis ce maudit traceur dans la nuque, lui faisait perdre la saveur du passé. Transformant les souvenirs en cendres amères. En rejoignant la cité il y avait de cela maintenant quelques années, il avait profité d'une seconde vie. En cela il ne serait jamais assez reconnaissant envers les terriens. A présent, de retour dans la galaxie depuis deux ans bientôt, il espérait bien continuer à voir les choses changer, devenir meilleurs pour lui comme pour le reste des peuples de Pégase. Bien sûr il n'oubliait pas son séjour sur Terre, avec trois années passées au SGC, participant au programme Stargate dans la Voie Lactée. Rien que d'y penser, il éprouvait une sensation étrange. Sheppard appelait ça un coup de bouse, mais McKay préférait dire que c'était le Cas-Phare. Quant à Ronon, il ne voyait pas tellement le rapport avec cette sensation étrange.

L'ancien coureur avait fini par échouer sur la Digue Est, arpentant un couloir qui menait vers la salle télévisée. Peut-être avait-il l'espoir de croiser quelqu'un entrain de regarder un film quelconque. Peut-être Thav'ak entrain de découvrir un nouveau dessin animé. Ronon préférait les films d'action, mais les dessins animées avaient quelque chose de très curieux qu'il avait du mal à définir. Chacun ses goûts. Mais il fallait avouer que pour un mercenaire, connu pour du trafic d'esclave et sans doute bien d'autres choses inavouables, il avait des goûts assez étranges. Ronon se gardait bien de le lui faire remarquer, il pouvait très bien mal le prendre.

En entrant dans la pièce il vit plusieurs têtes entrain de discuter. Il salua d'un simple signe de tête avant de repérer Cattaleya qui lui tournait le dos, tenait quelque chose dans les mains. Curieux, le Satédien s'approcha de la Cubaine. Arrivé à sa hauteur, il compris qu'elle était entrain de lire une jaquette de DVD. L'infirmière ne sembla faire attention à la présence de l'homme, ce qui arrachait un sourire amusé à ce dernier qui tenta alors de lire ce qui était marqué sur la jaquette, mais il n'en comprenait pas un traître mot. Cela ne devait pas être de l'anglais. De l'espagnol peut-être ? Mais il ne connaissait rien à cette langue là.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Infirmière
avatar



◮ DOSSIERS : 225
◮ Y.O. : 36
◮ HERE : ATLANTIS
◮ JOB : INFIRMIÈRE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, THAV'AK, JAKE, MAHTAR & RONON





MessageSujet: Re: « Fleur de la Terre » Catt. A.    Dim 16 Aoû - 0:46


    La journée avait démarré en douceur avec le début d'un jour de congé bien mérité. La cubaine en avait profité pour dormir un peu plus longtemps qu'à l'accoutumé. Il allait s'en dire que traîner au lit ne faisait pas forcément parti de ses habitudes, seulement pour une fois, Catt s'était dit qu'il n'y avait aucun mal à se prélasser un peu avant de quitter le monde des rêves. Rarement elle prenait le temps de rester dans sa chambre, réalisant qu'elle était bel et bien sur une cité au milieu d'un océan inconnu. On ne sentait pas la moindre vague. Parfois la nuit elle aimait bien aller écouter les bruits marins, l'absence d'activités humaines très bruyantes lui rappelait combien Cuba lui paraissait monstrueusement sonore.

    Malheureusement, toutes les bonnes choses avaient une fin. Cattaleya avait fini par quitter son nid douillet pour partir à l'aventure des couloirs de la cité. Déjeuner, croiser quelques collègues, discuter, s'occuper de mettre un peu d'ordre dans ses affaires... Les heures avaient défiler sans qu'elle eut le temps de se poser deux secondes. Jusqu'à ce qu'elle arrive enfin à trouver deux minutes à elle. Finalement la belle brune était parvenues à finir ce qu'elle avait à faire plus tôt que prévu. Ainsi donc sa journée ne serait pas gâchée par tout un tas de tâches ménagères qu'il avait fallu remettre à plus tard avec le travail.

    Elle avait trouvé refuge dans la salle télévisée, là où il régnait un semblant de civilisation terrienne. Aussi, d'une main hasardeuse, ses doigts fins et longs pianotant sur les jaquettes des dvds amenés sur la cité, elle cherchait un film qu'elle pourrait bien regarder. Mais quoi ? La mine indécise, Catt cherchait. Dans ses yeux on pouvait y lire une profonde réflexion. La cubaine sondait son humeur, cherchant à savoir si elle avait envie de quelque chose de triste ou de joyeux. De l'action ou de l'émotion. De la science fiction ? Elle ne savait pas. Quoi qu'à la réflexion. Elle vint à poser une main sur sa bouche en signe qu'elle continuait de réfléchir. Oui, elle se sentait d'humeur à rire. Restait encore à parcourir la bibliothèque de dvds pour trouver son bonheur. Dieu que cela promettait d'être long. Elle risquait de passer son après midi à ce décider. Quoi que. Un titre venait d'attirer son regard. "40 ans : mode d'emploi" ? Pourquoi pas, cela ne devait pas demander trop de réflexion. Cattaleya avait retirer la boite de la bibliothèque et s'était avancée vers la baie vitrée de la pièce pour lire le résumé du film au dos de la jaquette, faisant fit des présences qui pouvaient bien se tenir dans la pièce, jusqu'à ce qu'une en particulier vienne la tirer de sa lecture.

    Catt tourna légèrement la tête pour voir qui était derrière elle. A sa grande surprise, il s'agissait du satédien qu'elle n'avait pas entendu arriver. Aussitôt, elle lui adressa un sourire, ravis de le voir ici, dissipant aussitôt la surprise qu'elle avait pu éprouver en le découvrant là. Ronon arborait un léger sourire amusé comme il en faisait rare d'après les dires des collègues de la jeune femme. Or elle même avait eu le droit d'en observer bon nombre depuis qu'ils se connaissaient. Chanceuse ? Pas vraiment. L'infirmière ne savait que trop bien à quel point elle et lui s'entendaient à merveille. Pas faute d'entendre dire chaque jour comme le satédien était quelqu'un de rustre. Dans les premiers temps, lorsqu'elle était encore en poste au SGC, il était vrai que l'homme s'était montré assez sauvage et grognon. Mais à force de persévérance et de douceur, la cubaine était parvenue à l'apprivoiser. Facilitant par ailleurs les soins médicaux à prodiguer en cas de besoin. Or ce qu'elle n'avait pas prévu, c'était l'attachement que l'homme aurait à son égard par la suite. Et l'attachement qu'elle aurait pour lui également.

    « Bonjour » dit-elle. « Vous venez pour regarder un film vous aussi ? » Il fallait bien trouver un moyen de lancer une conversation sans attirer l'attention de ceux qui étaient présent dans la pièce. Non pas que Cattaleya soit gênée, mais davantage parce qu'il était plus plaisant de converser avec quelqu'un que de le regarder dans le blanc des yeux sans parvenir à prononcer la moindre phrase.


walk or die my love
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fauvedebrume.blogspot.fr/
Admin ◮ Ronounours
avatar



◮ DOSSIERS : 132
◮ Y.O. : 38
◮ HERE : ATLANTIS
◮ JOB : ANCIEN COUREUR
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, THAV'AK, JAKE, CATTALEYA & MAHTAR





MessageSujet: Re: « Fleur de la Terre » Catt. A.    Mar 8 Déc - 18:51


La première rencontre n'avait pas été des moindre puis que la première fois qu'ils s'étaient côtoyés, Ronon avait eut une pointe de flèche planté dans l'omoplate droite. Autant dire qu'il n'avait pas été des plus sympathiques à l'égard du corps médicale qui avait simplement tenté de faire son travail ce jour là. Et pourtant la terrienne ne lui en avait pas tenu rigueur. A dire vrai, elle avait redoublé de patience et montrer qu'elle était capable de tenir tête avec plus de subtilité que les autres. Cattaleya l'avait aussi parfois bien roulé en lui faisant croire des choses alors qu'elle en faisait d'autre. Elle lui faisait penser à… Mais elle était tellement différente. Si bien que le temps était passé plus vite qu'il ne l'avait imaginé. Cela faisait peut-être quatre ou cinq ans qu'ils se connaissaient à présent et Ronon pouvait le dire, il avait pleinement confiance en elle. Si parfois ils se chamaillaient comme des enfants, ce n'était jamais méchant. C'était étrange. La brute qu'il était redevenait un homme comme un autre, un homme qui avait redécouvert la vie après tant d'années passées à tenté de la sauver. Cependant, l'ancien coureur ce gardait bien d'en parler aux autres. Si la raison même lui semblait obscure, il jugeait avant tout qu'il n'était pas nécessaire d'être au courant de ce genre d'histoire. Surtout que les terriens étaient des champignons quand il s'agissait d'aller répéter des choses.

Alors oui, l'homme avait tendance à devenir tel un guy move, mais seulement en la présence de la femme qu'une contrée lointaine à la sienne. Il avait déjà entraperçu ce genre de chose, mais là encore c'était différent. Cattaleya l'accueillit avec un sourire une fois la surprise passée. S'il était venu là pour regarder un film ? « Pas vraiment, j'étais surtout venu voir si y avait des visages connus dans le coin. » Parce que son équipe était ailleurs et qu'il ne savait pas bien quoi faire à part aller en salle d’entraînement. Il ne savait pas où était le mercenaire et la chasseuse de prime, soit ceux avec qui il avait le plus de chance de faire des entraînements intéressants. Quoi qu'il avait encore mal de celui d'il y avait quelques jours avec la Sauvage « C'est quoi ? » demanda-t-il en regardant la jacket de DVD que l'infirmière tenait toujours dans les mains. S'il y avait bien une chose qu'il avait appris, c'était que les choix de films étaient très révélateur des gens. Ronon ne se prenait pas non plus pour un psychologue, mais ça faisait parti des choses qu'il avait bien compris à force de côtoyer les terriens. A voir l'image qui était sur le devant de la boite, ça n'avait pas l'air d'être un film d'action ou un dessin animé. Le satédien était curieux, jusqu'à présent il n'avait jamais vu la cubaine regarder un film.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Infirmière
avatar



◮ DOSSIERS : 225
◮ Y.O. : 36
◮ HERE : ATLANTIS
◮ JOB : INFIRMIÈRE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, THAV'AK, JAKE, MAHTAR & RONON





MessageSujet: Re: « Fleur de la Terre » Catt. A.    Dim 14 Fév - 14:40


    Cattaleya ne savait plus trop bien si elle avait envie de regarder un film à présent qu'elle était en compagnie sur Satédien. Mais au vu du film qu'elle avait choisi, la belle avait bien envie de savoir qu'elle tête ferait Ronon en découvrant la comédie familiale. D'autant qu'il avait peut-être plus l'habitude de voir des choses comme des films d'action. Voilà qu'elle était partagé. Les autres membres de l'expédition présent dans la pièce avait fini par déserter l'endroit après avoir fait leur choix. Sans doute qu'ils devaient avoir de quoi lire les DVD sur leurs ordinateurs. Après tout pourquoi pas, c'était toujours bien aussi d'aller se poser dans sa chambre pour regarder un film ou une série. Dans le cas de la jeune femme, c'était davantage pour lire un livre, mais voilà, elle avait envie de regarder un film aujourd'hui. Ne pas avoir à réfléchir et seulement rigoler d bon coeur ça faisait du bien parfois. Une façon de se rappeler à la Terre avait qu'elle avait quitté il y avait trois ans maintenant. Trois ans… Elle eut un pincement au cœur en y pensant… Voilà trois ans que son père avait quitté ce monde pour rejoindre sa mère. Catt n'avait plus de famille de l'autre côté de la porte des étoiles. Jusqu'à présent elle s'était interdit d'y penser mais ce jour là la nostalgie s'était installé dans son cœur. Bien rapidement la voix de Ronon la ramena la réalité, lui demandant ce que c'était comme film.

    _ Oh, une comédie familiale. C'est amusant à regarder même s'il n'y a pas énormément d'action, répondit-elle simplement en espérant que cela n'allait pas faire fuir l'homme avec elle.

    Son regard se balada sur la pièce, personne ne semblait vouloir venir pour le moment, l'occasion de sauter sur la télévision et mettre le DVD avant qu'elle ne change d'avis. Machinalement, Cattaleya s'écarta de l'homme pour s'approcher du lecteur du DVD.

    _ Vous voulez regarder aussi ? Demanda-t-elle en lui adressant un sourire.

    Le lecteur venait à peine de s'allumer tandis que la télé affichait encore un écran noire, attendant de recevoir les premières informations du lecteur qui ne tardèrent pas à arriver. Là on pouvait lire la page d'accueil sombre et clair, indiquant qu'il n'y avait rien dans le lecteur. Oui ça allait arriver. Mais Catt attendait que le satédien approuve ou non le choix du film. Dehors le soleil brillait, se reflétant sur l'océan. Cette lumière risquait de venir gêner le visionnage. Aussi la cubaine posa le boîtier du DVD pour s'approcher de la baie vitré et baisser le store qui avait été installer. On y voyait déjà mieux ! Il n'y avait qu'une raie de lumière qui s'étirait sur le sol de la pièce pour laisser encore un peu passer les rayons du soleil. Bien ça s'était fait. Cattaleya tendait l'oreille pour écouter la réponse de Ronon qui n'avait pas tarder à se faire entendre. Elle risquait fort de passer les 80 prochaines minutes à lui expliquer les mœurs des américains. Mais après tout elle connaissait déjà le film donc ce n'était pas ce qui allait le plus la déranger.


walk or die my love
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fauvedebrume.blogspot.fr/
Admin ◮ Ronounours
avatar



◮ DOSSIERS : 132
◮ Y.O. : 38
◮ HERE : ATLANTIS
◮ JOB : ANCIEN COUREUR
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, THAV'AK, JAKE, CATTALEYA & MAHTAR





MessageSujet: Re: « Fleur de la Terre » Catt. A.    Dim 28 Fév - 19:51


Une comédie familiale ? Ronon cherchait dans ses souvenirs où est-ce qu'il avait déjà entendu cette association de mot. Même s'il avait rejoint Atlantis depuis plusieurs années, il ne comprenait pas toujours les subtilités du langage des terriens. Quoi qu'il se souvenait vaguement d'une conversation qu'il avait eu sur Terre durant les trois années qu'il y avait passé. Aussi l'ours satédien resta un instant silencieux, observait Cattaleya sans daigner lui répondre lorsqu'elle lui demanda s'il voulait regarder. Il était certain d'avoir déjà regarder un film de ce genre et voulait être sûr qu'il n'allait pas trop s'ennuyer. Mais il devait s'agit de quelque chose pour la famille… Ah oui, comédie familiale c'était un film drôle pour la famille. Si c'était bien ça, Ronon ne dirait pas non, bien qu'il ne soit pas sûr de maîtriser complètement l'humour de l'histoire. Après tout, s'il n'apprenait pas maintenant, il n'apprendrait jamais et les blagues de Sheppard ou Rodney risquaient de lui rester encore longtemps obscure. D'autant que son chef semblait puiser beaucoup de références dans le cinéma américain. Il était temps de pouvoir comprendre quand on se moquait de lui ou non. Et pourquoi pas de pouvoir se venger par la même occasion.

« Pourquoi pas, de toute façon y a pas la galaxie à sauver aujourd'hui » répondit l'homme avec un léger sourire, un brin moqueur à pensant à ce que Rodney aurait pu lui sortir. Or le scientifique n'était pas là et pour les oreilles de Ronon s'était le synonyme de vacances. Autant en profiter. Et puis ne plus penser à l'équipe non plus. Non pas qu'il n'appréciait pas ces amis, mais qu'il était bon parfois de prendre du recul et s'éloigner – même pour quelques heures – de ses compagnons d'aventure. L'ancien coureur resta un temps observer la cubaine pour voir ce qu'elle était entrain de faire. Cattaleya les avait plongé dans une sorte de pénombre, un peu comme lorsqu'il allait au cinéma. Oui, Ronon était déjà allé dans un cinéma sur Terre. Une expérience intéressante qu'il n'avait jamais réitéré, parce qu'il avait fini par s'endormir dans son fauteuil bien trop confortable. Et surtout parce que ce n'était pas un film d'action. Lorsqu'un homme était aussi actif que lui, il n'y avait pas de mal à s'endormir une fois qu'on entrait dans une forme d'inactivité prolongée.

L'homme avait fini par aller s'asseoir dans le canapé en face de l'écran de télévision. Laissant ainsi l'infirmière s'occuper de mettre le DVD dans le lecteur adapté. On lui avait vaguement parlé de la période où on regardait les films sur des cassettes VHS, un système analogique qui fonctionnait avec des bandes magnétiques. Ronon n'en avait pas compris un traître mot à l'époque et c'était contenté d'arquer un sourcil réprobateur à la personne qui avait tenté de lui en apprendre davantage sur la technologie terrienne. « C'est quoi l'histoire ? » demandait-il, curieux d'en savoir davantage sur ce qu'ils allaient regarder, afin de lui permettre de comprendre au moins les grandes lignes du film à défaut de toute comprendre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Infirmière
avatar



◮ DOSSIERS : 225
◮ Y.O. : 36
◮ HERE : ATLANTIS
◮ JOB : INFIRMIÈRE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, THAV'AK, JAKE, MAHTAR & RONON





MessageSujet: Re: « Fleur de la Terre » Catt. A.    Mer 6 Avr - 15:11


Catt eut un sourire en entendant la réponse du Satédien, ce trait d'humour était le bienvenue dans une conversation un peu trop conventionnelle. Il allait s'en dire qu'il n'était pas toujours facile de briser la glace. La cubaine se retrouvait dans cette position où elle ne savait pas tellement quoi dire, espérant que le film aiderait à desserrer la mâchoire et enfin parler plus librement. Il fallait reconnaître qu'il était beaucoup plus facile d'avoir de la conversation avec un patient qu'un bien portant. C'était d'ailleurs comme ça qu'ils avaient fait leur première rencontre, à l'infirmerie du SGC. La jeune femme n'avait de cesse de se remémorer ce moment sans trop savoir pourquoi, puisant dans ce souvenir pour se rappeler pourquoi elle appréciait ce personnage.

Finalement Ronon était venu s'asseoir dans le canapé qui faisait face à la télévision pendant qu'elle baissait les stores électriques. La pièce était à présent plongée dans la pénombre, offrant une ambiance digne d'un cinéma. Sans doute l'une des choses terriens qui lui manquait un peu depuis qu'elle était dans cette galaxie. Amusant n'est-ce pas ? De se dire qu'un moment dans la journée, tout le monde venait à repenser à la Terre et tout ce qu'ils avaient laissé derrière eux pour vivre la grande aventure. Cattaleya ayant reçu une réponse positive de la part de l'homme, elle inséra le DVD dans le lecteur qui ne mis pas bien longtemps à commencer son travail. Les premières pages de pubs se mirent à défiler le temps que la cubaine regagne à son tour le canapé, munie de la précieuse télécommande qui allait lui permettre de prendre le contrôle. Aussitôt assise, elle zappage les pubs pour aller directement au menu du DVD. Là elle n'avait plus qu'à le lancer…

« Hmm alors… En faite c'est la vie d'une famille américaine, les parents vont passer le cap de la quarantaine, sauf que la femme refuse de vieillir. Ce qu'il faut savoir, c'est que dans la culture occidental, les gens n'aiment pas du tout vieillir et que passé quarante ans, c'est un peu comme ne plus exister. » Catt n'était pas bien sûr d'expliquer la chose comme il fallait, d'autant que même sur l'ancien coureur avait vécu trois ans sur Terre, ce n'était pas certain qu'il comprenne la subtilité un peu stupide de la société américaine. « Mais du coup le film se moque un peu des gens qui refuses d'accepter leur âge et ça donne quelque chose d'assez amusant au final. » C'était en racontant les choses ainsi que l'on se rendait compte de l'absurdité de l'espèce humaine. Tant pis, elle avait lancé le film, elle n'allait pas s'arrêter maintenant sous prétexte qu'un humanoïde d'une autre galaxie risquait de trouver les terriens complètement pathétique. « Et d'avance, je suis désolée si je te montre un des côtés les plus bizarres des habitants de ma planète. » Oui, c'était la moindre des choses avant de s'infliger 80 min d'un grand n'importe quoi comique et familial. Mais, dans le fond c'était intéressant d'avoir un avis extérieur sur la question. Sans s'en rendre compte, elle commençait à être un peu plus à l'aise avec Ronon, cherchait déjà de nouveaux sujets de conversation pour bavarder pendant le film.


walk or die my love
the same smile every day, the sirens calling away, this mean so much more. the floating boat is carrying me, and i can live my story differently. (⚡) le chant des sirènes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fauvedebrume.blogspot.fr/

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Fleur de la Terre » Catt. A.    

Revenir en haut Aller en bas
 

« Fleur de la Terre » Catt. A.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» tremblement de terre haiti
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» Reflexion sur la saga Michelet Casimir - Jean Saint-Fleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: version 2.0 :: Archives RPs-

© Stargate Atlantis, tous droits réservés.