Bienvenue sur la cité d'Atlantis, Invité.
Tous les groupes sont importants, veillez à essayer de les équilibrer.
Quelques ennemis ne seraient pas de trop...
Les possibilités de jeux sont nombreuses pour les humanoïdes en dehors d'Atlantis,
tous ne sont pas obligés de rejoindre la Cité pour jouer ou s'intégrer correctement.

Partagez | 
 

 « After the end »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin ◮ Reine Wraiths
avatar



◮ DOSSIERS : 151
◮ JOB : REINE D'UNE IMPORTANTE FLOTTE DE VAISSEAUX RUCHES
◮ COMPTES : SHEPPARD, THAV'AK, ATHALA, JAKE, CATTALEYA & RONON

« Nous n'avons aucune haine à votre égard. Je dirais même que nous vous aimons trop. Nous vous aimons tellement que nous pourrions dévorer votre âme pour être sûr d'être avec vous pour toujours. »




MessageSujet: « After the end »    Dim 16 Aoû - 14:56



Bonjour. Je m'appelle Mahtar et je suis, comme mon nom peut l'indiquer, une wraiths. Je suis à présent âgé(e) de plusieurs milliers d'années et je suis originaire de Pégase. Dans cette réalité-là, je suis Maître de la galaxie et Célibataire.
brune


    Atlantis, dans toute sa grandeur, avait été détruite dans une ultime bataille contre les wraiths. A la tête de la plus puissante flotte de la galaxie de Pégase, Mahtar. Le temps avait été son plus fidèle allié pour détruire planète après planète ceux qui avaient tenté de lui résister. Les arènes de Misélia et sa grande armée volèrent en un millier d'éclats de sangs et de larmes. Atlantis s'était trouvée être le dernier bastion de la résistance humaine. Elle aussi avait plié sous la puissance de l'ennemi, pour le plus grand plaisir de la reine des reines. Aujourd'hui, les wraiths marchaient sur les ruines d'anciennes et puissantes civilisations qu'ils étaient parvenu à écraser, au prix de la mort de nombreux de leurs semblables qui avaient refusé de rejoindre Mahtar. Un prix minime au regard de la domination de tout une galaxie. Malheureusement, certains humains n'avaient pas dit leur dernier mot et comptaient bien renverser le pouvoir de la reine... Or celle-ci avait eu la bonne idée de s'entourer de fidèles adorateurs, autrefois contre elle...

    Assise sur son trône, observant les résultats que lui avaient rapporté ses généraux, Mahtar contemplait sa réussite et les points d'ombre qui en résultaient. Une longue année s'était écoulée depuis la chute d'Atlantis et ses alliés, pourtant la victoire n'avait pas assuré un pouvoir totale à la reine, ce qu'elle avait prévu. Il ne restait plus qu'à éradiquer les groupuscules qui cherchaient encore à lui nuire.

    - Qu'on aille me chercher les humains d'Atlantis, dit-elle d'une voix douce et calme. Elle avait envie de converser avec ces hommes et ces femmes qui avaient rejoint les rangs des adorateurs de son peuple.



Le Pouvoir ne réside pas dans une quelconque puissance, mais dans la capacité à faire croire aux autres que vous êtes au dessus d'eux quoi qu'il arrive. Le Pouvoir, c'est de parvenir à obtenir des autres une obéissance totale et sans faille.
(c) Bloody Storm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Indiana Jones
avatar



◮ DOSSIERS : 210
◮ Y.O. : 37
◮ HERE : à la découverte d'atlantis
◮ JOB : botaniste // poseur de questions
◮ COMPTES : McKay le Râleur; Lorne le Malchanceux; Alex la Folle-Pryro; Kan le Naïf; Harikee la Menteuse; Liara la Paumée; Raf le Toxico


jake - partenaire




MessageSujet: Re: « After the end »    Dim 16 Aoû - 15:45


   
Bonjour. Je m'appelle Julian Wilson et je suis, comme mon nom peut l'indiquer, un(e) homme. Je suis à présent âgé(e) de 34 ans et je suis originaire de Terre (Australie). Dans cette réalité-là, je suis un mollusque décérébré à la solde de sa Reine et épris de sa Reine.
exotic_xia

   


- Vous pensez que notre Reine cherche un Roi ? La question était lancée dans le vide et, à vrai dire, Julian n'attendait aucune réponse. Il se tourna néanmoins vers le garde qui était, quelques instants plus tôt, venu les chercher dans leur vaste chambre - que certains qualifiaient de cellule mais Julian se butait à penser que sa Reine n'oserait jamais les enfermer tels des animaux et moins encore les placer sous serre comme des plantes - à la recherche d'un indice quelconque. Mais le garde, le visage dissimulé par son masque repoussant, ne paraissait pas l'avoir entendu. Tant pis. La question restera en suspend pendant encore quelques temps, jusqu'à ce que sa Reine lui accorde un signe de réponse. Un signe, ou bien un élément, il était contre le favoritisme sous toutes ses coutures.

Sauf s'il venait de sa Reine. Auquel cas, ça changeait toute la donne. Après tout, elle l'avait préféré à son jumeau et c'était tout nouveau pour Julian. Son jumeau. Un voile d'une colère sombre s'abattit devant ses yeux à la pensée de ce traite. Jake n'avait pas suivit la Reine et, pire encore, il osait lever les armes contre elle. Il osait rejoindre tous les clans de lâche qui se dissimulaient pour ne pas être perçus par les radars des vaisseaux ruches.
Heureusement que lui avait vu la lumière. Heureusement que sa Reine avait été là pour l'éclairé. Lui, ignare jusqu'alors avait put apprendre.

- Tout de même, un Roi pourrait avoir sa propre utilité, vous ne trouvez pas ? Cette fois-ci, il s'était tourné vers ses compagnons de chambrée, pour la plupart, des anciens guerriers d'Atlantis ou des alliés de la Citadelle Ancienne qui avaient rejoins leurs rangs. Et qui, à son instar, avait su voir la vérité lorsqu'Atlantis était tombée. Une destruction salvatrice, à n'en pas douter.

Le petit groupe parvint dans la salle du trône et, aussitôt, Julian se plaça le plus au-devant possible. C'est qu'il tenait à ce que sa Reine pusse le voir en premier pour mieux le choisir pour devenir Roi à ses côtés. Il posa genoux à terre, dans une attitude fort terrienne, et inclina la tête respectueusement.

- Nous vous servons, ma Reine. Oui, il se faisait porte parole du petit groupe, pour cette fois.


on va l’accrocher à un fil invisible. un fil invisible, c’est comme un homme invisible, mais en forme de fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Colonel
avatar



◮ DOSSIERS : 2336
◮ HERE : ATLANTIS
◮ JOB : MILITAIRE
◮ COMPTES : ATHALA, THAV'AK, JAKE, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





MessageSujet: Re: « After the end »    Dim 16 Aoû - 18:28



Bonjour. Je m'appelle John Sheppard et je suis, comme mon nom peut l'indiquer, un homme. Je suis à présent âgé(e) de 46 ans et je suis originaire de la Terre. Dans cette réalité-là, je suis ancien militaire et adorateur et divorcé.
CREDIT ICON


    Un voile sombre s'était abattu sur la vie de Sheppard. Plus sombre qu'il n'aurait jamais pu l'imaginer. Avec l'attaque d'Atlantis, il avait tenté une ultime frappe contre la flotte wraiths, une mission suicide. Beaucoup avaient réprouvé cette idée mais Catherine avait fini par accepter, ne voyant pas d'autre solution pour sauver la cité des anciens. Alors, avec un Jumper, il avait tenté d'atteindre le vaisseau de la reine. Mais avant de parvenir à le faire exploser à l'intérieur, il fut accueilli par un gros comité. Traîné devant Mahtar et ses complices, le militaire fut torturé pendant plusieurs jours durant, jusqu'à ce qu'on lui apprendre l'explosion de la cité. Le coeur brisé à l'idée d'avoir perdu ses meilleurs amis, et la vie qu'il s'était construit dans la galaxie de Pégase, l'homme se laissa aller à la tristesse la plus terrible. La reine en profita pour continuer à le torturer jusqu'à ce qu'un jour, par la force des choses, lui aussi devienne un de ces adorateurs des wraiths. Pour tester sa fidélité, Mahtar l'envoya sur une planète où les wraiths soupçonnaient l'existence d'un groupe de survivants atlantes. John fut envoyé sur cette planète à la rencontre des hommes et des femmes qui avaient survécu à la catastrophe. Il les tua tous en faisant exploser son Jumper. Parmi eux, Jen et Teyla trouvèrent la mort ce jour là.

    Depuis ce jour, Sheppard n'a plus jamais été le même homme. Servant Mahtar dans ses sombres projets. Ce jour là d'ailleurs, lui et d'autres avaient été conviés à la rejoindre. Parmi eux, un des jumeaux Wilson. Mais John n'avait plus vraiment parlé depuis ce temps là, se murant dans un silence amère dès qu'il était sur le vaisseau ruche. Aussi, lorsqu'il leur fut demandé d'aller à la salle du trône, il s'exécuta comme le reste des appelés et ainsi satisfaire sa reine. Il ne vivait plus que pour elle, haïssant les ennemis de cette dernière avec une ferveur guerrière insoupçonnée. Une fois devant le trône il ne pouvait s'empêche de l'observer. C'était une créature unique qui ne ressemblait à aucune autre reine, là sans doute résidait tout son pouvoir et sa puissance alors qu'elle avait écrasé toutes les autres reines wraiths. Sheppard en éprouvait une certaine fascination.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stargate-atlantis-rp.forums-actifs.com/
Admin ◮ Lieutenant-Colonel
avatar



◮ DOSSIERS : 928
◮ Y.O. : 44
◮ HERE : sur le dödsriket
◮ JOB : sauver sga-1
◮ COMPTES : le génie, la pyro, indiana jones botaniste, le guérisseur, l'adoratrice, la vagabonde et le toxico


de'elnyssa ✩ partenaire




MessageSujet: Re: « After the end »    Dim 16 Aoû - 19:42


Bonjour. Je m'appelle Evan Lorne et je suis, comme mon nom peut l'indiquer, un(e) homme. Je suis à présent âgé(e) de 45 ans et je suis originaire de Terre. Dans cette réalité-là, je suis un ancien militaire reconvertit en léchage de botte Wraith et vieux garçon.
livej



Tout avait changé. Plus rien n'était comme avant. Et si Evan ne faisait pas la moindre commentaire, sauf lorsque son avis était requis, cela n'occultait, en rien, ses souvenirs. Ces souvenirs qui lui soulevaient le coeur, à présent, et qui le laissait amer. Il était resté aveugle durant de longues années, asservit par un Etat qui ne le méritait pas. Après tout, il avait été celui qui se rendait sur le terrain et qui se faisait blesser pendant que le gouvernement américain restait se reposer sur des plages dorées, les doigts de pied en éventail. Ce que Mahtar leur offrait, à tous ceux qui avaient finit par rejoindre sa cause, tous ceux qui se tenaient prêts à combattre avec elle, pour elle, c'était plus que des billets froissés et des plaques de médaille sans réelle valeur. Non. Elle leur offrait la rédemption. La vraie rédemption. De celle qui lui faisait regretter de ne pas avoir été attentif plus tôt.

Le voilà, à présent, qui marchait derrière l'ancien Colonel Sheppard. Parce qu'ils n'avaient plus de rang. Ils n'étaient plus militaires. Grâce à Mahtar, qui leur offrait un peu de vie et de force supplémentaire, ils étaient devenus mieux. Plus forts, plus jeunes parfois de quelques mois. Sheppard n'était plus un supérieur. Et, étrangement, Evan n'avait pas eu de mal avec cette idée. Ils étaient égaux, tous deux sous les ordres de Mahtar et de personne d'autres. Pour elle, ils avaient versé le sang. Si Evan ignorait bien quelle avait été la mission de Sheppard, la sienne avait consisté à pillier et décimer le village des athosiens. Ceux-ci avaient rejoint la grande rebellion, cette grande armée que la reine wraith n'avait pas eu de mal à démanteler. Comme si des intrigants demeurés à l'époque médiéval pouvaient rivaliser avec l'intelligence de la toute puissante Mahtar.

A son tour, il pénétra dans la pièce. Il se pencha respectueusement, faisait vœu d'obéissance mais ses lèvres ne se décollèrent pas. Il écouterait simplement, obéirait ensuite. Car pour lui, il ne faisait aucun doute que si Mahtar les avait fait demander, c'était pour leur donner une nouvelle mission. Mission qu'il avait hâte de mener à terme, d'ailleurs. Sans doute consisterait-elle en une nouvelle bataille, des nouveaux combats. Ramener les impies pour permettre à Mahtar d'agrandir sa flotte. Ou bien les tuer.



lt-col. aimant-à-problèmes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Mercenaire
avatar



◮ DOSSIERS : 447
◮ Y.O. : 34
◮ HERE : ENTRAIN DE REGARDER ALADDIN SUR L'ÎLE-AU-MILIEU DE L’OCÉAN
◮ JOB : MERCENAIRE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, JAKE, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





MessageSujet: Re: « After the end »    Lun 17 Aoû - 11:40



Bonjour. Je m'appelle Thav'ak et je suis, comme mon nom peut l'indiquer, un homme. Je suis à présent âgé(e) de 33 ans et je suis originaire de Jhamelihaa. Dans cette réalité-là, je suis agent trouble et célibataire.
buckybear


    La vérité n'était pas belle à dire mais on s'en foutait bien. Le jour de la destruction d'Atlantis, Thav'ak avait eu le nez creux parce qu'il avait quitté la cité des heures plutôt. Si ce n'était pas un ou deux jours avant en faite... Bref, tout ça pour dire que le monsieur ne comptait pas parmi les victimes de cette horrible guerre et tant mieux. Non à la place il s'était retrouvé à jouer les agents troubles comme disaient les terriens. Voguant ainsi de groupes de résistants en groupe d'adorateurs des wraiths. Pas que ça lui plaisait, mais au moins il était à l'abri du conflit actuel.

    L'homme avait quitté une planète d'adorateurs de wraiths le jour même, sautant de planète en planète avant d'atteindre celle qu'il devait rejoindre. La porte se referma derrière lui avec ce son caractéristique qui lui était propre. A première vue, c'était une planète forestière parmi tant d'autres. Des arbres, des buissons, des trucs et des machins partout. Ouais le genre de truc que le mercenaire avait vu mille fois au moins. D'un pas assuré, il s'enfonça dans les méandres de cette planète luxuriante. Pour l'heure, il fallait rejoindre un des groupes de résistants composés majoritairement d'Atlantes. Thav avait bien des infos à leur transmettre au sujet des projets de la reine mère, pas de quoi faire plaisir à ceux et celles qui avaient encore l'espoir de revoir un jour leur foyer.

    Au bout d'un moment de marche, il arriva dans une zone montagneuse. Un endroit qu'il connaissait bien puis qu'il s'agissait d'une de ses anciennes caches d'armes. Autant dire qu'ici on avait un avantage stratégique si on profitait bien du relief de la région. Thav'ak se mit à siffler comme un Bidiwak de Côlm'eh. C'était le mot de passe.




❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
« On parle toujours d'amis, d'ennemis, de traîtres ou d'alliés. Les gens aiment vous coller des étiquettes. Mais les inclassables eux... Ils vous font peur, parce qu'on a aucune maîtrise sur l'inconnu. Et je fais parti de l'inconnu. » huis clos - PEPPERLAND ©️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Guérisseur
avatar



◮ DOSSIERS : 184
◮ HERE : l'archipel (kekähl)
◮ JOB : guérisseur // trouveur d'ennuis
◮ COMPTES : rodny, evan, alex, ju, harikee, liara, raf





MessageSujet: Re: « After the end »    Mar 18 Aoû - 20:50


Bonjour. Je m'appelle Kanavu et je suis, comme mon nom peut l'indiquer, un(e) tapis. Je suis à présent âgé(e) de 28 ans et je suis originaire de kekähl. Dans cette réalité-là, je suis guérisseur désabusé et dépassé et entouré par beaucoup trop de femmes.
livejournal



Un jour sombre s'annonçait pour le jeune guérisseur qui, nez levé en direction du ciel, voyait celui-ci se teindre d'un voile mortuaire. Comme chaque jour depuis que la belle et si grande Cité avait été réduite à un tas de poussière. Et pas de ces tas de poussière qu'il appréciait nettoyer. Pas celle qui le fait éternuer abondamment. Celle-ci lui étreignait le cœur avec sauvagerie et lui faisait regretter de ne pas avoir sut profiter de tout ce que la Cité avait eu à lui apporter quand il avait eu la chance de pouvoir la visiter. La guilde qui vivait sur la ville flottante avait été décimée. La majorité s'était installée sur une planète alliée, une partie avait été emporté dans le désastre. Kanavu s'était porté volontaire le premier quand quelques atlantes étaient venus frapper à la porte de l'Archipel, réclamé quelques guérisseurs pour soigner les blessés et ainsi épauler leurs propres maides seins. Les Maîtres supérieurs n'avaient pas approuvé sa décision mais il avait sut les convaincre et étaient même parvenus à se faire suivre de quelques guérisseurs de son cycle.
Alors il se trouvait-là, sur la planète refuge - la deuxième puisque la première avait été la cible d'une attaque tout aussi dévastatrice que la première et très rares étaient les survivants de cette seconde vague - au milieu du camp qui avait été dressé. Il allait et venait sous les tentes qui servaient d'infirmeries, posait les mains sur ceux qui, lentement, se remettaient de leurs blessures et, avec un sourire avenant, les rassurait. Mais la vérité était loin d'être aussi rassurante.

Il avait toujours la tête levée vers le ciel lorsqu'un éclaireur s'approcha des frontières du camp, accompagné. Ce furent les murmures qui alertèrent Kanavu et, sitôt qu'il eût baissé la tête, il reconnut le visage de Thav'ak. Sans doute l'un des rares compatriotes de pégase qui vivait encore auprès des atlantes. Même si le mot vivre ne convenait réellement. Le cœur allégé par cette présence, le guérisseur alla à leur rencontre.

- Thav'ak ! On ne vous avait pas vu depuis plusieurs nuits. L'art d'énoncer une évidence était un second don chez Kanavu. Mais il ne souriait pas, il ne souriait plus vraiment depuis la catastrophe, et il se tourna vers l'éclaireur pour le congédier d'un geste de la main. Je suppose que vous nous emmener des nouvelles ? Thav'ak était un peu leur liaison avec le reste de la galaxie. Il n'était, évidemment, pas le seul, puisqu'Atlantis avait construit nombre d'alliance, mais aux yeux du guérisseur, le mercenaire avait toujours une marche au-dessus. A moins que ce ne soit un escadron d'avance, Kanavu devait reconnaître avoir du mal avec les expressions de la Taire.

Sans réellement attendre de réponse, il fit volte-face pour se diriger à grands pas vers la tente qui regroupait ceux qui, très vite, avaient pris la place de leaders pour le groupe de survivants. Des grands noms, à travers toute la Galaxie, à n'en pas douter, même si certains chuchotaient qu'ils ne pouvaient être fiables vu que certains de leurs plus proches amis avaient mis leur veste à l'envers. Une drôle d'expression qui signifiait qu'ils avaient changé de camp, mais Kanavu ne voyait pas très bien le rapport entre une veste mal mise et un changement de camp. Vraiment étranges, les Tairiens.


(healer) kan a vu un tapis caché sous son lit. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://breathxme.tumblr.com/
Admin ◮ Ronounours
avatar



◮ DOSSIERS : 132
◮ Y.O. : 38
◮ HERE : ATLANTIS
◮ JOB : ANCIEN COUREUR
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, THAV'AK, JAKE, CATTALEYA & MAHTAR





MessageSujet: Re: « After the end »    Mer 19 Aoû - 21:41



Bonjour. Je m'appelle Ronon Dex et je suis, comme mon nom peut l'indiquer, un homme. Je suis à présent âgé(e) de 37 ans et je suis originaire de Satéda. Dans cette réalité-là, je suis un résistant d'Atlantis et en couple avec la merveilleuse Cattaleya.
google


    Une nouvelle fois, il avait perdu ce qui lui était de plus cher au monde : un toit, une famille, des amis. Une nouvelle fois les wraiths étaient venus tout gâcher. A croire que quelqu'un l'avait maudit à la naissance. Mais le pire de tout ce fut lorsqu'il appris que Sheppard était revenue d'entre les morts pour faire sauter un des camps de survivants d'Atlantis. La nouvelle avait été un tel choc qu'il avait eu du mal à l'accepter. Comment cet ami avait-il pu tomber aux mains de l'ennemi ? Des heures sombre s'étaient abattues sur la galaxie toute entière.

    Ce jour là, il était dans un des camps de survivants, s'assurant de la bonne marche des opérations, aidant à construire ce qui devait l'être au plus vite. Mais grâce à l'un des pégasiens de la cité, ils avaient trouvé un très bon lieu pour se cacher des wraiths. Mais la nuit, il n'avait de cesse de revivre inlassablement l'explosion d'Atlantis... Quoi que depuis quelques mois, les rêves se faisaient moins intense, ne réveillant plus Catt en sursaut. Oui Cattaleya... S'il y avait bien une chose qui le rendait heureux, c'était de ne pas l'avoir perdu. Impossible de savoir s'il aurait à nouveau supporter une perte tragique comme celle de sa femme.

    Ronon finissait de mettre en place le dernier mât pour la tente de fortune qu'ils avaient construits. Son regard se baladait sur le camp lorsqu'il vit le guérisseur qui s'approchait de l'éclaireur accompagnant Thav'ak. En voyant le mercenaire, il décida d'aller avertir le chef de la résistance, logé dans une des caverne profonde. L'homme s'enfonça dans les profondeurs des cavités rocheuses, déambulant dans un dédale de couloir avant de parvenir à rejoindre la salle de commandement. Ronon entra, posant le regard sur son chef « Il est là. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Génie
avatar



◮ DOSSIERS : 2205
◮ Y.O. : 47
◮ HERE : cité d'atlantis
◮ JOB : sauver le monde
◮ COMPTES : evan, alex, julian, harikee, kanavu, liara, rafael


TO DO LIST
(need to be thinked one more time)


You don't know what terrifies me, do you? Yes, I'm not a big fan of whales, of course. Nor Wraith. Nor diseases, but that's not what I'm talkin' about. I'm scared of loosing you. Because you're wonderful, you're great. Because when you look at me, I feel like I'm invincible. You're the only one that really sees me, who knows me. You're the greatest thing that could ever happened to me. You make me a better person, probably a better genius though it's complicated. And then, I think that there's so many guys better than me. Better for you. And I can't help but be terrified that one day, you're just going to run away with some guy like Ronon. That's how much I love you.




MessageSujet: Re: « After the end »    Jeu 20 Aoû - 19:33


Bonjour. Je m'appelle Rodney McKay et je suis, comme mon nom peut l'indiquer, un(e) homme. Je suis à présent âgé(e) de 47 ans et je suis originaire de Canada, Terre. Dans cette réalité-là, je suis un leader désabusé, un génie sans inspiration et fiancé à un souvenir éternel.
livej.



Son quotidien était devenu une succession incessante de prises de décision, d'ordres aboyés et de stratégies à mettre en place. Mais s'il était capable de se couvrir d'un voile pour que le campement de survivants ne s'aperçoivent de rien, son coeur, lui, était brisé depuis longtemps. L'attaque de la Cité avait été un ébranlement ; outre le fait de perdre sa précieuse cité et toutes les merveilles technologique qu'elle recelait, ça avait été aussi une première vague de décès et de disparitions. Sheppard n'était jamais revenu et Rodney n'avait eu de cesse que de le chercher. Catherine morte, il était devenu, sans même s'en apercevoir, le chef à suivre. Il avait alors organisé des escouades pour trouver une terre où se reconstruire et avait dirigé plusieurs équipes dans l'espoir de trouver, quelque part au milieu de la galaxie, John. Mais toutes ces recherches, toutes ces nuits passées debout, à tenter de trouver une solution étaient restées vaines. Il n'avait pas abandonné, pas perdu cet espoir, porté par Teyla, Ronon, Jennifer et le reste de leurs amis.
Et son coeur avait périt une seconde fois.
Lui, ainsi qu'une petite troupe d'homme, avait traversé la porte à la recherche de denrées et de tout ce qui aurait pu leur être utile. Il avait laissé le campement aux bons soins de Teyla, et de Jennifer qui avait décliné l'invitation de l'accompagner. Quand il était revenu, c'était des cendres et des cadavres à pleurer qu'il avait trouvé. Les débris d'un Jumper lui avait porté l'espoir que Sheppard était rentré. Il s'était mis à fouiller la planète de fond en comble pour retrouver son ami, refusant d'écouter ce que les blessés tentaient de lui dire quand il était à leur portée. Ce n'était qu'un nom qu'ils répétaient, le même qui le hantait et qui le portait. Sheppard. Il savait qu'il était en vie, quelque part. Et il avait finit par écouter, forcé, ce que les survivants avaient eu à lui annoncer. Oui, Sheppard était revenu. Mais il était reparti. Et c'était lui, la cause de tous ces morts supplémentaires. Il avait d'abord nié. Parce que Sheppard était celui qu'il avait choisit comme témoin pour son mariage. Parce que Sheppard était son bon pote qui lui offrait une bière sur l'aile ouest. Parce que Sheppard n'aurait jamais fait le moindre tort à des amis. Rodney avait mis du temps, mais il avait finit par accepter la réalité. Sheppard n'était plus celui qu'il connaissait. Sheppard n'était plus le militaire joyeux et fou. Mais surtout, Sheppard était devenu l'assassin de Jennifer. Le coeur du Canadien s'était desséché et il s'était renfermé. Seule sa place de leader l'empêchait de perdre totalement pied et seul Ronon lui avait semblé capable de comprendre ce qu'il traversait. Ils avaient perdu un frère. Et une fiancée pour Rodney.

« A-t-on des nouvelles des Travelers ? Ou des Genii ? » La réponse négative lui fit fermer les yeux mais il n'eut pas le temps de pousser un long soupire las. Des pas se faisaient entendre des couloirs et Rodney releva la tête. Pour voir Ronon. Il fut un temps où il aurait sans doute glisser une remarque narquoise sur la présence du Satédien dans des grottes, mais il n'en fit rien. Il se contenta d'un hochement de tête grave avant de se tourner vers le jeune lieutenant qui se tenait à ses côtés et, d'un signe de la main, lui fit signe de sortir de la salle. Il resta un instant sans bouger, sans broncher. Ses yeux se posèrent sur le stéthoscope de Jennifer qui trônait sur son maigre bureau et une douleur traversa son regard. C'était tout ce qu'il était parvenu à récupérer de la doctoresse. Ca, et la bague de fiançailles qu'il lui avait offerte, quelques jours avant l'attaque d'Atlantis. Il avait l'impression que son coeur saignait sans pouvoir s'arrêter et il se força à détourner le regard pour passer devant Ronon. Hésitation éphémère et il se remettait déjà en marche, invitant Ronon à le suivre. Nul part sans lui. Il ne voulait pas perdre un autre ami proche. Plus jamais. « Faîtes appeler le jumeau Wilson qui reste. » Il s'adressait à l'un des hommes posté en faction devant l'entrée de la caverne. Mais l'ordre était futile. Chaque réunion était composée, généralement, des mêmes membres. Une sorte de substitut à SGA-1.

Ils rejoignirent Thav'ak et le guérisseur, se glissèrent sous une tente. Et il ne desserra pas les lèvres. Parler lui coûtait trop, à présent.


L E A D E R S H I P i could take you down the hall to the labs and just point at the people who annoy me more than the rest, but that's about as useful as i get.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Anthropologue
avatar



◮ DOSSIERS : 261
◮ Y.O. : 37
◮ HERE : ATLANTIS
◮ JOB : ANTHROPOLOGUE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, THAV'AK, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





MessageSujet: Re: « After the end »    Jeu 20 Aoû - 21:56



Bonjour. Je m'appelle Jacob Warren Wilson et je suis, comme mon nom peut l'indiquer, un homme. Je suis à présent âgé de 35 ans et je suis originaire de la Terre. Dans cette réalité-là, je suis anciennement anthropologue et amoureux de la liberté.
brune


    Chienne de vie. Jake mâchouillait un brin d'herbe résistant, des lunettes de soleils cassées sur le nez, scrutant l'horizon d'un air maussade. S'il avait su, des années auparavant, qu'il perdrait son frère dans la tragique explosion de la majestueuse cité d'Atlantis, il ne l'aurait tout simplement pas cru. Mais aujourd'hui, un an avant passé depuis l'explosion de la cité des anciens. Un an qu'il ne savait pas si son jumeau était vivant ou mort. Mais merde quoi... Comme beaucoup d'autres, il avait rejoint un des camps de survivants d'Atlantis. Le cœur en peine, l'esprit hagard. Étrangement, la bulle dans laquelle il avait toujours vécu avait éclaté en pleins vole tandis que les darts fonçaient la cité. Ce jour là, il avait changé, perdant son innocence et sa naïveté de toujours. A l'instar de leur nouveau chef, son âme s'était drapée d'un voile noir. A présent, il portait un regard sombre sur le monde, sur cette galaxie en perdition.

    - Le chef te demande, dit un homme qui venait de faire irruption dans le fil de ses pensées.

    Jake attrapa son P90, l'arme ne le quittant plus depuis des mois. Après quoi il se leva et suivis l'homme, sachant pertinemment ce qui l'attendait. Il entra sous une tente, là se trouvait déjà Rodney, Ronon, Thav'ak et Kanavu. L'australien leur lança un regard pour prendre connaissance de la situation. Si le mercenaire était là, il devait forcément avoir des choses à raconter. Certainement des mauvaises nouvelles, après tout ils étaient concrètement dans la merde la plus pure. Si de la merde pure ça pouvait exister.

    - Alors ? demanda le terrien sur un ton de voix relativement grognon.

    Pas besoin d'en rajouter davantage, le pégasien avait compris. Depuis le temps, ils avaient l'habitude de ce genre de réunion. 'Tain si on lui avait dit ça. Mais personne ne l'avait prévenu, il s'était embarqué dans cette histoire de son plein-gré. Chose qu'il regrettait tellement aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Vagabonde
avatar



◮ DOSSIERS : 97
◮ HERE : errant dans la galaxie
◮ JOB : vagabonde, voleuse, mécano
◮ COMPTES : mckay, lorne, valentyne, wilson, kanavu, top'ha, de medicis







MessageSujet: Re: « After the end »    Ven 21 Aoû - 22:58


Bonjour. Je m'appelle Liara Kasumi et je suis, comme mon nom peut l'indiquer, un(e) femme. Je suis à présent âgé(e) de 29 ans et je suis originaire de quelque part dans la galaxie. Dans cette réalité-là, je suis vaisseau voyageur entre les travelers et les survivants atlantes et fiancée (plus-ou-moins) à l'un de ces corps sans cervelles.
livej



Le souffle de l'explosion. La navette prise de secousses, les couleurs dorées et rougeâtres d'un grand feu. L'espace soudain éclairé par cette lumière vive et déchiré par ce désastre apocalyptique. Des spasmes, des sanglots, des larmes. Un cri de douleur. Le nom de l'être adoré.

C'était la fin de la communication. Il lui suffisait de pousser quelques boutons et de manœuvrer cette navette, ce tas de ferrailles qu'elle trimbalait depuis des années, et d'enclencher l'hyper-espace. Une fois fait, elle se laissa retomber contre le dossier de son fauteuil et lança, machinalement, un regard par-dessus son épaule. Mais la silhouette de Kaidan manquait à l'appel et son coeur se serra. Pour la première fois depuis qu'ils étaient gosses, ils étaient séparés. Et ça faisait mal. Elle avait eu l'impression de crever en ne le trouvant pas parmi les survivants de l'attaque. Mais ça avait été pire en ne le trouvant pas, non plus, parmi les cadavres recensés. Il était nul part et, très vite, elle avait compris la signification de cette absence. Il avait été fait prisonnier, comme tant d'autres. Et comme tous les autres, il était soit mort, soit devenu à la solde des Wraiths. L'idée seule lui était insupportable. Alors elle avait lâché la Cité qu'elle commençait à apprécier, Cité qui, de toute manière, s'était retrouvée en ruines. Et depuis, elle errait à nouveau dans l'espace.

Enfin, pas vraiment.

Elle avait contacté les Travelers, comme bien souvent, et les avait avertit de la situation. Larrin avait été plus que surprise par la nouvelle et ça avait été l'effarement général. Qu'allait devenir la galaxie si le seul espoir qu'ils avaient jamais eu était tombé sous l'attaque ennemie ? Les Travelers avaient promis de continuer à soutenir les atlantes, ceux encore en vie tout du moins, et Liara effectuait d'incessants allers-retours entre les planètes nomades du peuple instable et les terriens. Elle était leur liaison, celle qui ramenait les marchandises dégotées par les peuples de la galaxie. Et c'était précisément ce qu'elle faisait ce jour-là.

Sa navette quitta l'hyperpropulsion alors qu'elle arrivait à niveau de la planète. Elle alla se poser sur l'aire prévue à cet effet - il lui avait été interdit de poser sa navette au milieu du camp, le chef du groupe avait été parfaitement clair à ce sujet - et fit le trajet à pied. C'était une perte de force et de temps inutile mais elle comprenait la décision : il n'était plus question pour eux de subir une nouvelle attaque surprise par un visage qu'ils pensaient tous ami. C'est que le grincheux scientifique n'avait pas accepté cette trahison. Liara se rembrunit alors qu'elle arrivait au campement et quelques questions lui apprirent que la réunion avait déjà débutée.
Elle pénétra dans la tente, coupant par son entrée celui qui était en train de parler et elle alla se placer légèrement en retrait. Elle écoutait ce qui se disait, se tenait, par la même occasion, des progrès des atlantes. Mais ils étaient peu nombreux, en réalité. Finalement, les regards se tournèrent vers elle.

- J'ai pu contacté les Magdhuryens qui ont accepté de me fournir en denrées alimentaires. Tout est dans la navette, j'aurai besoin de quelques bras pour faire le transport. Elle se mordit la lèvre avant d'enchaîner. Les Travelers ont subit des pertes, eux aussi. Sur les cinq vaisseaux qu'ils avaient, il n'en reste plus que deux et l'un est salement amoché. Ils ignorent s'il sera possible de le réparer, ils sont en train d'évacuer sur une de leur planète de secours. Ils pourront pas aider sur ce coup-là. Les nouvelles étaient loin d'être aussi bonnes qu'elle l'aurait voulu. Que chacun d'eux l'aurait souhaité, à n'en pas douter. Il semblait que l'enfer ne faisait que débuter.



ϟ you're from a whole 'nother world, a different dimension
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Mercenaire
avatar



◮ DOSSIERS : 447
◮ Y.O. : 34
◮ HERE : ENTRAIN DE REGARDER ALADDIN SUR L'ÎLE-AU-MILIEU DE L’OCÉAN
◮ JOB : MERCENAIRE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, JAKE, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





MessageSujet: Re: « After the end »    Dim 11 Oct - 17:48


    Un certain Rimbaud avait dit un jour "C'est pas ma guerre". Thav'ak aurait voulu pouvoir en dire de même, hélas c'était bien sa guerre. Bordel d'enclume. Liara était arrivée après tout le monde sur le lieu de la réunion, tout le beau monde était là pour écouter ses nouvelles de la galaxie. Bonnes ou mauvaises, c'était toujours mieux que de ne rien savoir. Or contre toute attente c'était à peu de chose près ça, une bonne et une mauvaise nouvelle. Jack Pote ! Ouais bon c'était pas avec ça qu'ils allaient gagner contre les wraiths. A son tour de pousser la chansonette pour savoir ce que la reine unique comptait bien leur réserver.

    « Mahtar a bien compris que pour nous détruire, il fallait nous isoler les uns des autres. Et c'est pas prêt de s'arranger. Mais un nouveau front c'est ouvert sur Ad'malgarys. Un site des Anciens a été découvert et il se pourrait bien que l'endroit puisse vous intéresser Doc » dit-il en faisant un signe de tête vers McKay. « Apparemment ça serait un ancien laboratoire secret qui a été abandonné pendant la précédente guerre. Aujourd'hui le groupe de rebelles en place tente de défendre l'endroit mais les vaisseaux ruches se ramènent en masse là-bas. » Thav'ak observa la p'tite troupe, sachant pertinemment que l'info risquait de faire réagir, qu'importe que ce soit en bien ou en mal. Le tout c'était sa savoir ce qu'ils allaient faire. Le mercenaire faisait rapidement le topo de la situation dans sa tête, c'était corsé mais de son avis, fallait pas laisser les wraiths s'emparer de ce complexe scientifique Ancien. Lui même ne savait pas ce qu'il pouvait s'y trouver, mais connaissant la civilisation des bâtisseurs d'Atlantis, y avait tout à parier qu'il y aurait au moins une ou deux armes.

    En tout cas l'info avait été passé et après avoir passé du temps sur une planète d'adorateurs de wraiths, à parler à la gloire de ses monstres, il avait bien envie d'aller exploser un ou deux vaisseaux ruches. Juste histoire de pas avoir fait tout ça pour rien.




❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
« On parle toujours d'amis, d'ennemis, de traîtres ou d'alliés. Les gens aiment vous coller des étiquettes. Mais les inclassables eux... Ils vous font peur, parce qu'on a aucune maîtrise sur l'inconnu. Et je fais parti de l'inconnu. » huis clos - PEPPERLAND ©️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Génie
avatar



◮ DOSSIERS : 2205
◮ Y.O. : 47
◮ HERE : cité d'atlantis
◮ JOB : sauver le monde
◮ COMPTES : evan, alex, julian, harikee, kanavu, liara, rafael


TO DO LIST
(need to be thinked one more time)


You don't know what terrifies me, do you? Yes, I'm not a big fan of whales, of course. Nor Wraith. Nor diseases, but that's not what I'm talkin' about. I'm scared of loosing you. Because you're wonderful, you're great. Because when you look at me, I feel like I'm invincible. You're the only one that really sees me, who knows me. You're the greatest thing that could ever happened to me. You make me a better person, probably a better genius though it's complicated. And then, I think that there's so many guys better than me. Better for you. And I can't help but be terrified that one day, you're just going to run away with some guy like Ronon. That's how much I love you.




MessageSujet: Re: « After the end »    Ven 16 Oct - 10:29

Il écoutait mais à mesure que les mots quittaient chacun des informations, son coeur retombait lourdement. Lui, qui n'avait jamais fais preuve d'un grand optimisme perdait toute trace d'espoir à mesure que les jours passaient. Il fut peiné par les pertes subis par les Travelers. Peiné, mais pas surpris. Tous leurs alliés périssaient les uns après les autres. Le silence conservé par les Genii parlait pour lui-même ; ce n'était pas bon signe. Le visage sombre et fermé, il ferma les yeux, hocha la tête lentement. Bien. Le plan d'attaque devrait donc être réétudier sans les Travelers. Ils n'avaient donc aucun vaisseau, le combat devra avoir lieu sur une ruche ennemie ou sur une planète. Mais il connaissait bien trop les Wraith pour espérer que ceux-ci lui fassent l'honneur de quitter leur vaisseau protecteur pour affronter les survivants terriens. « Nous avons donc que le Dédale pour nous assurer une défense spatiale mais il est encore très marqué par les dégâts reçus par la bataille d'Atlantis. » Un semi-vaisseau, donc.

Les premiers mots de Thav'ak lui portèrent un coup à l'estomac. Oui, la reine wraith les divisait sournoisement. Tout comme elle avait divisé les factions Wraith entre elles pour prendre le pouvoir parmi les siens. Il ne faisait aucun doute pour Rodney que leur adversaire était d'une grande intelligence et qu'il ne fallait, en aucun cas, la sous-estimer. Sans oublier qu'elle avait, à sa solde, l'esprit tactique de John, obligeant ainsi le scientifique à réfléchir différemment que l'ordinaire. John savait comment il pensait. C'était un grand désavantage.
Mais, alors que l'espoir commençait à le quitter entièrement, il releva la tête. Il garda le silence quelques instants. Il ne se réjouissait plus autant qu'avant de grandes découvertes scientifiques. Son amour pour son travail s'amenuisait au fil des jours. Il lui devenait presque difficile de réfléchir. Se rendre sur le site ancien signifiait abandonner le camp de survivant, une nouvelle fois. Et il n'était plus question pour lui d'abandonner les siens, de revenir pour trouver plus de perte encore. Il était, toutefois, bien conscient de l'importance de cette découverte et de toutes les trouvailles que le site pourrait receler. Il clos les paupières. Jennifer. Il devait y aller pour elle. Pour se donner une chance de pouvoir venger la doctoresse comme il le devait. Il devait le faire pour que sa mort, ainsi que celle de Teyla, n'ait pas été vaines. « S'il s'agit bien d'un complexe ancien, il y a sans doute un bouclier ou bien un système de défense ou, du moins, de protection contre les Wraith. Si les rebelles sont prêts à nous accepter, je pense qu'une petite escouade devrait s'y rendre. Principalement des scientifiques, quelques bras armés mais on laisse le plus gros des militaires ici. » Ce n'était pas discutable. Il fallait quelqu'un pour protéger ceux qui resteraient dans le camp. « Au vue de la situation là-bas, nous demanderons à quelques volontaires de nous accompagner. » Et par nous, il se comptait seul dedans. Encore qu'il espérait bien que Ronon l'accompagnerait, ne serait-ce que parce que le Satédien était la seule personne en qui il avait une confiance inébranlable. Du regard, il survola chacune des personnes présentes, prêt à acquiescer si l'un d'eux se manifestait pour se joindre à lui ou prêt à écouter en cas d'autres nouvelles.
Pégase était devenue très silencieuse.


L E A D E R S H I P i could take you down the hall to the labs and just point at the people who annoy me more than the rest, but that's about as useful as i get.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Ronounours
avatar



◮ DOSSIERS : 132
◮ Y.O. : 38
◮ HERE : ATLANTIS
◮ JOB : ANCIEN COUREUR
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, THAV'AK, JAKE, CATTALEYA & MAHTAR





MessageSujet: Re: « After the end »    Lun 2 Nov - 18:41


    Ronon observait et écoutait sans prononcer un traître mot. A quoi bon ? Il n'avait jamais été vraiment doué pour parler et puis ça ne servait à rien de prononcer des affirmations évidentes comme avait le don de le faire des terriens. Non le satédien se contentait d'être une auditeur passif qui attendait le moment propice pour lancer la phrase qui saura à coup sûr faire mouche. Dans tous les cas il fallait faire face à des bonnes et des mauvaises nouvelles. A partir de quand les choses avaient changé à ce point ? Il avait oublié le moment où l'histoire avait basculé pour les Wraiths et où cette maudite reine avait pris le pouvoir sur la galaxie.

    S'il fallait avoir de l'espoir, Ronon n'en avait pas, mais par contre il répondrait toujours présent pour se jeter dans la gueule du Yion et botter le cul des wraiths. Et peut-être récupérer Sheppard. Ouais son chef lui manquait bien, SGA-1... C'était tellement loin tout ça. Teyla lui manquait également. Un vide immense lui lacérait les entrailles. Heureusement il restait encore beaucoup d'Atlantes. Mais pour combien de temps ? « J'en suis » lança l'ancien coureur lorsque McKay annonça qu'il était de bon ton d'aller faire un tour sur cette planète censé abrité un complexe des Anciens. « Je connais un peu Ad'malgarys et ça devrait être un endroit assez facile à défendre du moment que les rebelles gardent le contrôle de la porte des anciens. » Or ce n'était pas gagné compte tenu de la stratégie des wraiths pour utiliser la porte des étoiles afin d'éviter que humains de quitter la planète ou bien de faire appeler des renforts. Mais si Thav'ak était venu leur parler de ce nouveau front, c'était sans doute que les rebelles là-bas avaient trouvé le moyen de garder le contrôle de la porte. Tout portait donc à croire que pour l'heure ils avaient l'avantage sur les wraiths.

    Ronon, bras croisés, observaient les autres présents sous la tente. Quelle équipe. Encore qu'il en manquait deux et qu'on savait pas vraiment ce qu'elles faisaient. Le satédien avait bien envie de revoir les deux autres sauvages et savoir ce qui se passait de leur côté. Mais cela faisait un moment maintenant qu'ils n'avaient pas eut de nouvelle sur Major Valentyne et de la chasseuse de prime. Or tout le monde savait qu'il ne fallait pas perdre le contacte avec les exterminateurs de wraiths de la galaxie. Si seulement ils pouvaient avoir une flotte spatiale armée jusqu'aux dents... Au moins ils auraient de quoi rivaliser avec l'ennemi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Vagabonde
avatar



◮ DOSSIERS : 97
◮ HERE : errant dans la galaxie
◮ JOB : vagabonde, voleuse, mécano
◮ COMPTES : mckay, lorne, valentyne, wilson, kanavu, top'ha, de medicis







MessageSujet: Re: « After the end »    Mer 11 Nov - 10:30

Elle n'était pas la seule à venir rapporter les rumeurs de Pégase, mais celles portées par le mercenaire semblaient plus précieuses. L'espoir faisait trembler les mots. Rendait l'air vibrant. Presque magnétique. Imperturbable, pourtant, le visage de Liara ne laissait apparaître trace de sa joie intérieure ou de l'humeur naïve qui lui étreignait le coeur. Le chef des atlantes, déjà, lançait des ordres brefs. Des semi-ordres. Se rendre sur la planète, la défendre et, implicitement, explorer le laboratoire scientifique, découvrir, peut-être, quelques merveilles. Mais la jeune femme refusait de se perdre en hypothèse farfelues, ce n'était guère son genre.

- Ma navette est à votre disposition si vous en avez besoin. Elle ne tiendra pas face à un vaisseau ruche, mais grâce aux améliorations installées la dernière fois, le bouclier est capable de lutter contre les Darts. Il est aussi sans doute possible d'installer quelques armes si nécessaire, mais ça peut prendre quelques temps.

Tout dépendait, évidemment, de la taille des armes et des compétences des mécaniciens-scientifiques mis sur le coup. Elle n'ajouta pas un mot de plus. Pas besoin. Quiconque la connaissait savait qu'elle ne proposait pas sa navette sans se proposer elle-même ; l'une n'allait pas sans l'autre. Et comme les autres continuaient d'échanger quelques mots précieux, elle quitta la tente. Si sa navette pouvait s'avérer utile, il leur faudrait tout d'abord la vidé des réserves de nourritures. A l'extérieur, elle appela quelques hommes et femmes pour lui prêter main forte. Du reste, elle attendrait directement dans son astronef ceux qui étaient prêts à changer de planète pour se retrouver au front. Une nouvelle fois.



ϟ you're from a whole 'nother world, a different dimension
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Mercenaire
avatar



◮ DOSSIERS : 447
◮ Y.O. : 34
◮ HERE : ENTRAIN DE REGARDER ALADDIN SUR L'ÎLE-AU-MILIEU DE L’OCÉAN
◮ JOB : MERCENAIRE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, JAKE, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





MessageSujet: Re: « After the end »    Lun 7 Déc - 16:01


Thav croisa les bras, observateur attentive d'une lutte pour l'espoir. En effet, s'il connaissant les atlantes depuis un moment déjà, il admirait leur sens de la lutte alors que tout semblait contre eux. Lui même aurait bien voulu se rendre sur Ad'malgarys, mais le temps lui manquait il devait encore faire traîner ses oreilles ça et là dans la galaxie sans se faire prendre par les wraiths et leurs adorateurs. Il suivit Liara du regard alors qu'elle quittait la tente, certainement pour aller voir sa navette. Le mercenaire n'avait plus grand chose à dire pour l'heure et pour l'heure il ne comptait pas faire parti de l'aventure. Ils avaient déjà un gros bras. Si bien qu'il se recula de façon à prendre de la distance face la situation présent, s’asseyant sur une table pour continuer de regarder et d'écouter les décisions qui seraient prise. Sans doute pouvait-il apporter quelques informations supplémentaires, même si jusqu'à présent, il en avait dit le plus possible.

L'homme venait à se demander comment ils en étaient arrivé là quand même. Enfant, si on lui avait raconté qu'il ferait un jour parti de la résistance, il n'y aurait jamais cru, préférant jouer avec un ibrak en bois plutôt que de penser à l'avenir. Mais de toute façon, maintenant il ne pouvait plus qu'avance, n'espérant pas rendre l'âme de sitôt. Mourir ? Puis quoi encore ? Très peu pour lui. Plutôt courir la nature et trouver une bonne planque au besoin.




❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
« On parle toujours d'amis, d'ennemis, de traîtres ou d'alliés. Les gens aiment vous coller des étiquettes. Mais les inclassables eux... Ils vous font peur, parce qu'on a aucune maîtrise sur l'inconnu. Et je fais parti de l'inconnu. » huis clos - PEPPERLAND ©️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Génie
avatar



◮ DOSSIERS : 2205
◮ Y.O. : 47
◮ HERE : cité d'atlantis
◮ JOB : sauver le monde
◮ COMPTES : evan, alex, julian, harikee, kanavu, liara, rafael


TO DO LIST
(need to be thinked one more time)


You don't know what terrifies me, do you? Yes, I'm not a big fan of whales, of course. Nor Wraith. Nor diseases, but that's not what I'm talkin' about. I'm scared of loosing you. Because you're wonderful, you're great. Because when you look at me, I feel like I'm invincible. You're the only one that really sees me, who knows me. You're the greatest thing that could ever happened to me. You make me a better person, probably a better genius though it's complicated. And then, I think that there's so many guys better than me. Better for you. And I can't help but be terrified that one day, you're just going to run away with some guy like Ronon. That's how much I love you.




MessageSujet: Re: « After the end »    Lun 22 Fév - 18:16

Rodney, le cœur à présent serré par l'idée de partir en mission après tant de journées à rester sans bouger, hocha la tête pour remercier Liara de sa proposition. Il était devenu avare en mots après les péripéties qui avaient ravagé leur peuple. Ce fut donc en silence qu’il se détourna tandis que la jeune femme quittait la tente pour se concentrer à nouveau sur ceux qui restaient présent. Ronon s’était presque aussitôt proposé pour l’accompagner et le chef ne pouvait que s’en sentir rasséréné. Si celui qu’il considérait à présent comme son second, comme son bras droit venait avec lui, il se sentait davantage en sécurité. Mais surtout, il pourrait veiller à ce que rien ne lui arrive, pendant qu’il serait éloigné du campement. L’air grave, l’œil sombre, Rodney se tourna vers ce dernier. « Dîtes à Cattaleya que je lui confie le campement durant notre absence. » De par la nature de sa relation avec Ronon, mais surtout par sa présence constante à leurs côtés et aux conseils qu’elle avait été en mesure de lui glisser à l’oreille pendant les temps les plus obscurs, la confiance qu’il avait placé dans la doctoresse n’avait eu de cesse d’aller en grandissant. Il savait qu’elle saurait protéger et défendre le campement. Il clos les paupières une seconde, peut-être une deuxième. Il était las mais il ne pouvait abandonner maintenant. Pas après tous les efforts qu’ils avaient tous eu à fournir pour ce brin d’espoir. Lorsqu’il rouvrit les yeux, il savait qu’il n’avait plus d’ordre à donner à Thav’ak – il n’en avait jamais eu, à vrai dire – et que les autres avaient fait leur choix. Au regard déterminé de Kanavu, le Canadien savait que le guérisseur allait les accompagner afin qu’il puisse soigner chacune de leurs blessures éventuelles. Il inspira. « Et… Qu’en est-il des Sauvages ? » Son cœur avait beau s’être assombrit, il ne pouvait attribuer d’autres noms au peuple d’Athala. Le surnom était trop ancré dans son âme ; c’était là l’unique moyen qu’il avait trouvé pour ne pas totalement sombrer. Se raccrocher à quelques mots du passé. Malgré la douleur.


L E A D E R S H I P i could take you down the hall to the labs and just point at the people who annoy me more than the rest, but that's about as useful as i get.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « After the end »    

Revenir en haut Aller en bas
 

« After the end »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: version 2.0 :: Archives RPs-

© Stargate Atlantis, tous droits réservés.