Bienvenue sur la cité d'Atlantis, Invité.
Tous les groupes sont importants, veillez à essayer de les équilibrer.
Quelques ennemis ne seraient pas de trop...
Les possibilités de jeux sont nombreuses pour les humanoïdes en dehors d'Atlantis,
tous ne sont pas obligés de rejoindre la Cité pour jouer ou s'intégrer correctement.
De nombreux Postes Vacants et Scénarios vous attendent !
Nous attendons avec impatience la venue d'habitants comme
Laura Cadman, Carson Beckett, Todd ou encore Samantha Carter !

Partagez | 
 

 Untold Story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joueuse
avatar



◮ DOSSIERS : 92
◮ HERE : Quelque part dans Pégase
◮ JOB : Princesse?! Ah non j'ai oublié c'est plus ça mon travail...




Dossier personnel
COMBAT:
0/1000  (0/1000)
SCIENCE:
5/1000  (5/1000)
EXPLORATION:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Untold Story   Dim 21 Fév - 23:30

Aylin se trouvait assise au comptoir de la taverne du village, en compagnie d'un homme qui en aurait inquiété plus d'une. Elle était vêtue d'une tenue révélant son décolleté ainsi que ses bras. Une tenue plutôt séduisante pour ses villageois. L'alcool, boisson très utile dans ce cas de figure. Cet homme déblatérait tellement d'informations que c'en était presque inutile.

«Mon beau, prends un autre verre, ça te fera du bien...» Elle tenait le verre et le faisait boire, les yeux plongés dans ceux de ce pauvre homme.

Avant ce jour, elle n'avait pas vraiment réalisé ce talent caché qu'elle possédait. La manipulation. Elle s'en servait à tout va utilisant ses atouts féminins pour obtenir ce qu'elle désirait. La plupart du temps elle les faisait boire prétendait avoir rempli la part du marché au petit matin puis s'en allait comme une voleuse. Des ennemis elle en avait, c'est pour cela qu'elle voyageait souvent, prétendant vouloir faire du commerce.

Sur cette planète, d'après Oblos, elle devait trouver un mercenaire qui selon les rumeurs avait rejoint Atlantis. Son obsession pour Atlantis l'avait aveuglée, elle était désormais prête à tout pour y aller. Elle en avait assez de ces planètes où elle ne trouvait que des personnes simples d'esprit. En fin de compte, son monde lui manquait malgré tout les défauts qu'elle lui trouvait. Après tout même si l'espèce humaine est toujours vivante, son peuple lui était mort, sa culture, leur histoire. Elle en était la seule garante, et de ce qu'elle faisait actuellement, elle aurait déshonoré toutes ces personnes. Ces actes n'étaient pas digne de son rang et elle aurait été rejetée par son peuple, par son père.

Lorsqu'elle traversa la porte des étoiles, elle vit immédiatement un village au loin et comme on le lui avait indiqué, elle trouverait un homme du nom de Thav'ak. D'après ce qu'on lui avait raconté, il fallait qu'elle fasse attention, enfin un mercenaire, d'après elle fonctionnait différemment des hommes qu'elle avait croisé auparavant.

Bien qu'étant une femme seule, Aylin n'avait pas peur, cette émotion l'avait quitté le jour où elle a réalisé qu'elle n'avait plus rien à perdre.

D'un pas déterminé et rapide, elle rejoignit le village et détermina aisément où se trouvait les points clés de celui ci. Les différents commerces, la taverne, les habitations. C'était assez basique mais pour une scientifique, elle avait appris à reconnaitre ce qui composait les éléments d'un village peu évolué.

Elle disposait d'assez d'argent pour survivre au moins une année selon les standards de cette civilisation. Mais la façon dont elle l'avait obtenu n'était pas très légale, donc elle aimait se faire discrète.

Elle entra dans la taverne et immédiatement des odeurs d'alcools se mêlaient à celles d'autres plats locaux proposés dans la taverne.

La jeune femme s'assit à une table au fond, là où elle pourrait observer discrètement toutes les allées et venues et trouver cet homme selon sa description.
Elle passa la journée à observer mais en vain. C'est alors qu'elle se leva et demanda à l'homme derrière le comptoir:

«Bonsoir, je recherche Thav'ak, pour des raisons personnelles. Est ce que vous sauriez où je pourrais le trouver?»

«Et pourquoi une jolie fille comme toi recherche un homme dangereux?» répondit l'homme d'un ton ironique.

Aylin perdit patience et planta son couteau sur le bar juste à côté de la main du tavernier qui fronça les sourcils.

«Pour des raisons personnelles, je ne vais pas me répéter.» Dit elle d'un ton ferme, limite menaçant.

«Vous devriez l'attendre ici il passe le soir parfois ici pour prendre un verre. D’ailleurs je vous offre vos consommations ce soir.»

Aylin tourna les talons et s'assit à la place qu'elle avait occupé toute la journée. La jeune femme s'ennuyait, et ne pouvait s'empêcher de prendre des notes sur ce qu'elle observait, comme une sorte de journal qu'elle tenait.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Mercenaire
avatar



◮ DOSSIERS : 427
◮ Y.O. : 34
◮ HERE : ENTRAIN DE REGARDER ALADDIN SUR L'ÎLE-AU-MILIEU DE L’OCÉAN
◮ JOB : MERCENAIRE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, JAKE, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





Dossier personnel
COMBAT:
14/1000  (14/1000)
SCIENCE:
1/1000  (1/1000)
EXPLORATION:
14/1000  (14/1000)

MessageSujet: Re: Untold Story   Ven 26 Fév - 16:47


Pour qu'un mercenaire puisse s'épanouir à la façon d'une fleur de Borahle (soit une fleur particulièrement carnivore dans une contrée pas si éloignée que ça) il fallait plus que d'être nourris, logé, blanchis et cela de façon gratuite sur la dite et majestueuse cité des anciens. Aussi, lorsqu'il n'était pas question d'assister son équipe dans une mission quelconque, Thav'ak se prenait un malin plaisir à continuer ses affaires tel l'homme de peu de foi qu'il avait toujours été. Catherine lui avait accordé le droit de continuer à vadrouiller dans l'espace car il n'était pas de ceux qui aimaient rester inactifs trop longtemps. Mieux ne valait pas non plus qu'il disparaisse complètement du paysage économique de la galaxie de Pégase, sinon c'est rivaux pourraient le penser mort. Indécente également l'idée de pouvoir laisser gagner du terrain à de potentiels concurrents. Sans compter que certains clients n'aimaient à traiter qu'avec lui et personne d'autre. Ainsi donc, tout était indiqué pour que l'homme ne séjourne pas ad vitam æternam sur l'île-au-milieu-de-l'océan.

Aujourd'hui, il avait entrepris de visiter ses planques et caches-d'armes dispersées sur différentes planètes afin de s'assurer qu'elles étaient toujours sécurisés et inconnues des autres. Il en était déjà à sa troisième planète lorsque l'astre des anciens se referma derrière lui, ne laissant plus qu'un trou béant à la place des flots bleus. Décidément, il n'aimerait jamais le bruit de cette machine là. C'était un son fort désagréable à son oreille. Néanmoins, cela n'allait pas l'empêcher de poursuivre ses vérifications… Il avait encore cinq ou six planètes après celle là. Quoi qu'il avait bien mérité une pause de quelques heures. Ce n'était pas comme si on lui avait seulement laissé 24h terrienne pour aller se balader dans la nature. Le mercenaire était parvenue à obtenir 72h de permissions. Après tout il n'avait jamais laisser entendre qu'il n'avait d'yeux que pour Atlantis. D'autant qu'il n'était pas négligeable de laisser traîner ses oreilles et continuer de prendre des nouvelles de ses contacts dans la galaxie de Pégase – outre les détails déjà donné dans le paragraphe ci-dessus – Atlantis était bien contente quand elle savait qu'on pouvait compter sur lui en matière d'informations de premier ordre. Comme l'avancement de la guerre entre les wraiths et les populations humaines qui s'étaient ralliées à l'idée de la grande armée. Bref, les terriens avaient tout à y gagner en laissant Thav'ak continuer son business.
Le natif de Jhamelihaa s'était ainsi arrêté sur une planète qu'il connaissait assez bien pour y avoir laissé une planque d'arme avant de la déménager sur une autre planète. Aussi il aimait assez y repasser pour prendre un peu la température. C'était un de ces petits carrefour de population qu'il affectionnait tant. Non pas parce que c'était le genre d'homme à s’enticher d'un endroit, mais parce qu'ici les gens parlaient pas mal et on en apprenait des bonnes. Une fois arrivé sur place, l'homme se fondit dans la masse, allant rejoindre la taverne la plus proche. Par ici le soleil était déjà entrain de se coucher alors que cela faisait même pas 12h heure qu'il était dehors. Décodage horaire qu'ils disaient les atlantes. Thav' lui, s'en foutait pas mal de comment on appelait ça. Juste qu'il était bon pour une p'tite sieste avec un peu de chance.

L'animal s'était faufilé par l'arrière de la taverne. Monsieur avait ses habitudes. C'est là qu'il surpris une conversation entre une jeune femme et le taverne de la baraque. Apparemment on le cherchait ? L'homme resta dans son coin, bien tranquille, se gardant bien de lever la main pour dire qu'il était là. En tout cas il avait jamais croisé cette femme là, il s'en souviendrait. Surtout quand il entendit le bruit familier d'une lame qu'on plante dans le bois. Bien… ça donnait le ton. Et l'homme n'avait pas pas bien envie de savoir pourquoi on le cherchait. Sans doute un nouveau contrat sur la tête et cette fois on lui envoyait une donzelle pour se jouer de lui. Sauf que l'animal n'était pas né de la dernière pluie et qu'il aimait jouer les malins. Après coup, il sorti de sa cachette en lançant un « Moi j'le connais et j'crois savoir où il se cache. » Derrière le comptoir, l'homme se tue, comprenant bien vite à quel jeu l'habituer des lieux était entrain de jouer. « Enfin j'vous le dirais si vous éviter de jouer les fines lame. » Pour l'heure il se gardait bien de donner la raison d'une telle générosité de sa barre. Mais il était curieux et voulait savoir pourquoi on le cherchait.




❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
« On parle toujours d'amis, d'ennemis, de traîtres ou d'alliés. Les gens aiment vous coller des étiquettes. Mais les inclassables eux... Ils vous font peur, parce qu'on a aucune maîtrise sur l'inconnu. Et je fais parti de l'inconnu. » huis clos - PEPPERLAND ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joueuse
avatar



◮ DOSSIERS : 92
◮ HERE : Quelque part dans Pégase
◮ JOB : Princesse?! Ah non j'ai oublié c'est plus ça mon travail...




Dossier personnel
COMBAT:
0/1000  (0/1000)
SCIENCE:
5/1000  (5/1000)
EXPLORATION:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Untold Story   Sam 27 Fév - 14:19

Aylin observa le nouvel arrivant avec une grande attention. Il avait l'air d'être un habitant plutôt ordinaire de cette planète. En même temps à ses yeux, ils se ressemblaient tous. Mais lui était assez propre sur lui en comparaison à d'autres qu'elle avait pu croiser auparavant.
Elle hocha la tête en signe de salutations et plongea ses yeux dans les siens tout en lui offrant un léger sourire.

Mais d'un coup son implant neuronale se réactiva en lui infligeant une douleur intense au niveau de la nuque et au cerveau. Elle ferma les yeux un instant le temps que la douleur se dissipe, ce qui arrivait assez rapidement. Cela arrivait de temps à autre pour une raison qui lui était inconnue pour l'instant.

Elle souffla, puis reprit en regardant son verre. Son implant neuronal lui indiquait que ce que contenait son verre était toxique pour elle, elle fusilla du regard l'homme qui se trouvait derrière le comptoir tout en laissant tomber le verre au sol.

«Je sais ce que vous ne savez pas.» Dit elle d'un ton dangereusement calme à l'homme se trouvant derrière le comptoir.

Cette fois ci elle reprit là où elle s'était arrêté et s'adressa à Thav'ak.

«Quant à vous, cher monsieur, je n'ai pas l'intention d'utiliser ce couteau sauf si on m'y oblige. Ne craignez donc rien de ma part, je suis douce comme une pétale de tahoe.»
soutena la jeune femme, tout en lui offrant son plus joli sourire.

Ce qu'elle évita de dire c'était qu'elle n'avait aucune connaissance de quelconques techniques de combats, elle ne ferait évidement pas le poids face à des mercenaires ou des hommes dangereux. Néanmoins elle avait de quoi se protéger, et cela grâce à ses talents de voleuse/séductrice qu'elle avait pu grandement développer. De toute manière, aucun ne possédait le gène des Ancêtres qui permettait l'utilisation de cet objet, donc ce n'était pas si grave que ça. Enfin Aylin aimait se rassurer de cette manière. A Naxos, ils possédaient ces boucliers personnels mais malheureusement ils n'avaient plus d'énergie, tout ce qu'elle savait de ces objets se trouvait dans leur base de données qu'elle aimait parcourir de temps en temps.

«Je trouverais de quoi vous récompenser, pour l'instant j'aimerais tout simplement m'en aller de cet endroit miteux.» siffla-t-elle.

Sur ces mots, elle embraya le pas et sortit de cet endroit.

«Où se trouve Thav'ak? J'aimerais le trouver rapidement, voyez vous-, je ne veux pas abuser de votre temps, ni perdre le mien.»





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Mercenaire
avatar



◮ DOSSIERS : 427
◮ Y.O. : 34
◮ HERE : ENTRAIN DE REGARDER ALADDIN SUR L'ÎLE-AU-MILIEU DE L’OCÉAN
◮ JOB : MERCENAIRE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, JAKE, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





Dossier personnel
COMBAT:
14/1000  (14/1000)
SCIENCE:
1/1000  (1/1000)
EXPLORATION:
14/1000  (14/1000)

MessageSujet: Re: Untold Story   Dim 28 Fév - 22:12


Le moins que l'on pouvait dire, c'était que la situation était atypique. Ce qui ne plaisait ou déplaisait pas à Thav'ak. L'animal préférait garder pour lui le fond de sa pensée et faire fit de l'apparence de la jeune femme. Oui, quand on avait autant voyagé comme lui, on apprenait à se méfier des physiques trop plaisant. Si bien qu'il avait occulté ce qu'il voyait pour ne plus se concentrer que sur l'essentiel de cette conversation. Enfin, de ce qu'il entendait du personnage, c'était assez révélateur du caractère à défaut de son histoire personnelle. Le mercenaire n'aimait pas vraiment écouter l'histoire des gens de toute façon, ce n'était pas le plus intéressant. Une suite d’événements, etc. On connaissait tous le principe. En tout cas il avait bien fait de ne pas révéler son identité et de simplement prétendre connaître l'homme recherché. Cette femme ne lui inspirait pas vraiment confiance, même s'il décelait chez elle un don pour le blouf. Comme au poker. Dans tous les cas, à part planter la lame dans une table, elle devait pas bien savoir qu'on pouvait tuer avec juste deux doigts. Même pas un frison. Il allait s'en dire qu'après un séjour dans les arènes de Misélia, on était même plus en mesure d'avoir des sueurs froides. Ok il n'avait jamais fait que les prisons mais il avait fallu s'en sortir quand même. Sans compter qu'il vivait en la présence d'une représentante du peuple humain le moins sympathique de la galaxie. Donc en soit c'était devenu assez difficile de faire mieux.

Le mercenaire restait inflexible aux paroles de la femme. Un pétale de tahoe… Mais oui. Elle tenait surtout boweere barbu, le genre d'insecte qui vous collait à la peau et vous refilait tous les virus qui traînaient. On l'a faisait pas à un mercenaire vendeur d'esclaves et contrebandier à ses heures perdues. Néanmoins il en avait assez entendu et n'avait pas daigné répondre à la jeune femme l'entendant signifier qu'elle ne voulait pas rester dans la taverne. Monde cruel, il ne pourrait pas boire un peu d'alcool pour étancher sa soif. Il n'était pas non plus prêt à finir de visiter ces caches d'armes. Bah, il trouverait bien moment pour s'éclipser elle laisse la demoiselle retrouver à sa quête. Après ça ils se retrouvèrent au dehors, là où il faisait nuit et qu'on n'y voyait à la lueur des torches du village. C'était ça de s'aventure sur des planètes peut évolué technologiquement parlant. Mais la conversation pouvait à présent se poursuivre, même si l'endroit n'était toujours pas le mieux trouvé. Il y avait toujours des oreilles pour traîner ça et là.

« Vous êtes bien sûr de vouloir le chercher ? Pas que j'ai envie de vous en dissuader vu votre détermination, mais vous connaissez un peu la bête ? » demandait Thav'ak. Il avait autant envie de savoir ce qu'elle en savait sur lui que ce qu'elle ignorait. Déjà elle ne savait pas à quoi il ressemblait, sinon elle aurait tiqué tout de suite. Ou alors c'était une manœuvre pour lui faire croire qu'elle ne l'avait pas reconnu. Hmm il était préférable de se méfier et de la jouer fine. Attentive, il regardait les alentours pour être sûr que personne ne les écoutait. On pouvait pas se fier aux gens d'ici, ça le mercenaire le savait mieux que personne. Après tout c'était pas ici qu'on entendait le plus de rumeurs.




❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
« On parle toujours d'amis, d'ennemis, de traîtres ou d'alliés. Les gens aiment vous coller des étiquettes. Mais les inclassables eux... Ils vous font peur, parce qu'on a aucune maîtrise sur l'inconnu. Et je fais parti de l'inconnu. » huis clos - PEPPERLAND ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joueuse
avatar



◮ DOSSIERS : 92
◮ HERE : Quelque part dans Pégase
◮ JOB : Princesse?! Ah non j'ai oublié c'est plus ça mon travail...




Dossier personnel
COMBAT:
0/1000  (0/1000)
SCIENCE:
5/1000  (5/1000)
EXPLORATION:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Untold Story   Lun 29 Fév - 0:00

Désormais à l’extérieur de cet endroit, la jeune Naxosienne commençait à manquer de patience. Il faisait nuit et elle était toujours à la recherche de cet homme qui pourrait la conduire à Atlantis. Ayant toujours vécu dans un milieu fermé, elle n’avait pas vraiment l’habitude de ce cycle tellement commun, celui du jour et de la nuit. Le manque de luminosité la poussait à être plus particulièrement prudente et elle activa donc son bouclier personnel sous sa cape. Au moins s’il venait à l’attaquer elle serait intouchable. L’instinct d’Aylin la poussait à répondre à sa question avec exactitude, mais elle ne savait pas vraiment s’il était judicieux de le faire à ce moment précis. Depuis son arrivée, elle s’était bien gardée de révéler à n’importe qui d’où elle venait, que son peuple possédait des technologies dangereuses et des armes des Anciens qu’ils ont amélioré. De toute manière qui l’aurait cru ? Personne, et puis ici, elle n’avait vu pour l’instant que des civilisations peu évoluées ce qui était décevant. Les seuls qui pourraient lui être utiles étaient les Atlantes et son billet se trouvait avec ce Thav’ak.

«Oui, je suis sûre de ce que je veux. J’ai besoin de le voir pour m’entretenir avec lui d’une affaire importante. Je ne le connais pas personnellement, mais ce n’est pas sa personne qui m’intéresse mais des informations qu’il pourrait me donner. Pour ces informations je suis prête à payer.»

Elle le regarda cette fois ci en prenant un air hautain et déclara :

« De toute manière je n’en espérais pas moins de gens comme vous, j’ai surtout l’impression que l’on ne se comprend pas. Enfin c’est effrayant de savoir que seuls les Atlantes pourront comprendre ce que je vis… »

Aylin perdait patience avec Thav’ak. En tant que Naxosienne, elle avait l’habitude d’obtenir ce qu’elle désirait aussi rapidement que possible et avait également l’habitude d’effectuer diverses taches de manière rapide sans perdre une seconde. Le temps est précieux, on ne pouvait le posséder et pourtant on l’utilise chaque jour. Chaque moment est pour elle précieux, car avec la menace Wraith tout pouvait se terminer d’un moment à l’autre sans qu’on s’y attende.

«Vous savez quoi, j’en ai assez de vous, vous me menez en bateau depuis le début. »
Dit Aylin

Elle sortit ses lunettes à vision nocturne dont elle ne se séparait jamais, car oui sur Naxos, les coupures de courant étaient habituelles et il fallait bien s’orienter dans une cité souterraine. Grâce à son implant neuronal et ses lunettes elle remarqua une étrange silhouette qui se dessinait derrière un arbre lorsqu’elle s’apprêtait à tourner les talons.
Changement de plan, il s’agissait probablement d’un piège qu’il lui tendait- ou alors cet homme avec qui elle s’entretenait n’était pas clair et c’est lui qui était la cible.
Elle releva ses lunettes et s’approcha du mystérieux inconnu pour feindre de l’embrasser et lui murmura à l’oreille:

«Je crois qu’on nous espionne cher monsieur, il y a une silhouette derrière cet arbre. Vous savez, j’ai surtout l’impression que vous êtes celui qui est recherché » chuchota elle tout en haussant un sourcil, le visage marqué par un sourire narquois.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Mercenaire
avatar



◮ DOSSIERS : 427
◮ Y.O. : 34
◮ HERE : ENTRAIN DE REGARDER ALADDIN SUR L'ÎLE-AU-MILIEU DE L’OCÉAN
◮ JOB : MERCENAIRE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, JAKE, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





Dossier personnel
COMBAT:
14/1000  (14/1000)
SCIENCE:
1/1000  (1/1000)
EXPLORATION:
14/1000  (14/1000)

MessageSujet: Re: Untold Story   Lun 29 Fév - 13:32


Thav'ak croisa les bras, passablement ennuyé par le comportement de la jeune femme en face de lui. C'est qu'elle le prenait bien pour de la merde. Affaire importante… Payer. Il ne voyait toujours pas bien ce qu'elle pouvait lui vouloir, mais dans le fond il n'avait pas vraiment envie de le savoir. Ça sentait les embrouilles à plein nez s't'histoire. Pis maintenant v'la que madame se prenait pas pour d'la marde aussi. Ah non vraiment dans le fond il n'avait pas du tout envie de l'aider. Il avait bien envie de l'envoyer chez le peuple d'Athala, afin de la calmer un peu, ça lui ferait les pieds un peu.

Le mercenaire arqua un sourcil lorsqu'elle lui parlait comme si c'était un habitant du coin. Oh la la elle allait se calmer tout de suite cette là. Il avait rendu des gens en esclavage pour moins que ça, pis si elle voulait finir dans les arènes de Misélia pour servir de pâture à une Terreur Noire y avait pas de soucis. Thav'ak se contenta de faire craquer sa nuque, bras toujours croisé en laissant la jeune femme monologuer dans la nuit. Apparemment ça lui plaisait de s'entendre parler, il n'allait pas la priver de ce petit plaisir. Néanmoins il eut la puce à l'oreille lorsqu'elle lui parlait des Atlantes. Ah oui d'ailleurs, la chose était très claire, encore une qui voulait rejoindre la cité. Elle allait être contente Catherine, de savoir qu'ils allaient encore devoir accueillir un énième habitant de la galaxie sur la cité. Cependant, l'homme de savait pas si c'était une bonne ou une mauvaise chose que d'accueillir cette créature là. Elle semblait bien compliqué et pas forcément très fiable. Quoi que quand on voyait qu'il y avait lui et Athala sur la cité… Enfin eux au moins ils étaient utiles pour les équipe d'exploration. Par contre la femme devant lui… A part aboyer plus fort que la moyenne, c'était pas bien sûr qu'elle sache vraiment mordre. Tout au plus ferme la gueule dans le vide pour faire claquer la mâchoire… Même un ibrak savait le faire.

« Oui 'fin si vous me laissez en placer une au lieu parler, parce que la discrétion c'est pas votre fort de s'que je vois. » Finalement c'était plutôt à lui qu'elle faisait perdre du temps avec ses simagrées. Non parce que lui il avait quand même autre chose de plus utile à faire. Hélas, voilà que ça causait déjà d'espionnage. Au même temps vu comme elle était aussi discrète qu'un al'grav, fallait pas s'étonner que quelqu'un ait surpris la conversation. Il répondit alors à son murmure par un autre « On y croit la donzelle, si vous fermiez votre clapet y aurait personne pour se cacher dans le coin à écouter s'que vous racontez. » Il s'écarta de la jeune femme vivement avant de rajouter « C'est vous qui m'faite perdre mon temps, à ce prix là je préfère aller chercher ma marchandise ailleurs ! » Elle devait pas bien connaître les gens d'ici et encore moins savoir que c'était un carrefour d'informations. Tout le monde espionnait tout le monde, c'était monnaie courant sur cette planète et plus encore dans ce village qui voyait passer pas mal d'habitants de la galaxie.

Thav'ak prenait déjà la direction de la porte des étoiles, sans même se retourner mais en sachant que si la femme tenait toujours à le trouver elle avait tout intérêt à le suivre pour voyager sur une autre planète pour ne plus être épié et écouté ça et là par des gens du coin. Quoi que maintenant qu'il savait que s'était pour rejoindre la cité, il réfléchissait à ce qu'il était plus judicieux de faire. Dans un premier temps, il lui faudrait en apprendre davantage sur cette femme étrange, savoir si elle ne représentait pas une menace pour Atlantis. Après tout elle pouvait bien travailler pour les wraiths et Catherine ne serait pas bien ravis d'apprendre qu'il aurait fait rentrer une espionne.




❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
« On parle toujours d'amis, d'ennemis, de traîtres ou d'alliés. Les gens aiment vous coller des étiquettes. Mais les inclassables eux... Ils vous font peur, parce qu'on a aucune maîtrise sur l'inconnu. Et je fais parti de l'inconnu. » huis clos - PEPPERLAND ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joueuse
avatar



◮ DOSSIERS : 92
◮ HERE : Quelque part dans Pégase
◮ JOB : Princesse?! Ah non j'ai oublié c'est plus ça mon travail...




Dossier personnel
COMBAT:
0/1000  (0/1000)
SCIENCE:
5/1000  (5/1000)
EXPLORATION:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Untold Story   Mer 2 Mar - 22:38

Mais qu’est ce qu’il était contrariant. Ce genre de personne pouvait faire ressortir ce qu’il y avait de plus excessif et de plus mauvais en elle. Aylin était loin d’être un ange, mais elle avait la fâcheuse habitude de s’énerver rapidement quand elle n’obtenait pas ce qu’elle voulait. Lui semblait agacé qu’elle le traite de cette manière ce qui était bien compréhensible dans le fond. Cette méchanceté, venait bien plus de la frustration qu’elle éprouvait quant à la perte de son statut de princesse et future souveraine. Après tout, elle avait toujours détestée être une princesse, aujourd’hui ce statut lui manquait. Même son peuple lui manquait. La jeune femme éprouvait le besoin de catégoriser toutes les personnes qu’elle rencontre et cet homme était si mystérieux, il résistait à ses tentatives de séduction, ce qui n’était pas vraiment normal après tout. Soit, il aimait les hommes, soit il est entraîné et extrêmement bien rôdé pour résister aux charmes féminins.

La jeune femme se vexa, oui, elle parlait, peut-être trop mais c’était surtout l’un des seuls moyens dont elle disposait pour communiquer. Comment pourrait-elle communiquer autrement ? Avec des gestes ? C’était complètement stupide, elle leva les yeux au ciel en guise de réponse.
Après cela, elle le laissa un instant se calmer puis embraya le pas, le suivant tout en observant les environs pour veiller à ce qu’ils ne soient pas suivis.
Qui était cet homme ? Plus elle lui parlait, plus il semblait qu’il soit en effet la personne qu’elle était venue chercher. Elle remarqua en effet une légère réaction lorsqu’elle mentionna Atlantis. Cet homme savait quelque chose sur la cité Lantienne, il fallait qu’elle sache. La curiosité est depuis toujours maitresse d’Aylin qui malgré les dangers, succombait à ce dernier.

« Rhaaa, il fait l’enfant gâté ! » Pesta Aylin, la voix basse.

Elle tentait de le suivre avec difficulté car oui, il semblait vouloir se débarrasser d’elle. Mais personne ne lui dicte ce qu’elle doit faire, encore moins l’attitude d’un inconnu. Ces informations, elles les auraient, coûte que coûte.

« Attendez moi, on peut très bien continuer notre conversation peut être dans un endroit un peu plus approprié » suggéra-t-elle tout en espérant qu’il l’entende malgré la distance qui les séparait.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Mercenaire
avatar



◮ DOSSIERS : 427
◮ Y.O. : 34
◮ HERE : ENTRAIN DE REGARDER ALADDIN SUR L'ÎLE-AU-MILIEU DE L’OCÉAN
◮ JOB : MERCENAIRE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, JAKE, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





Dossier personnel
COMBAT:
14/1000  (14/1000)
SCIENCE:
1/1000  (1/1000)
EXPLORATION:
14/1000  (14/1000)

MessageSujet: Re: Untold Story   Mer 9 Mar - 16:07


Pour des beaux yeux, peu de mercenaire étaient prêts à faire quoi que ce soit. Parce que des beaux yeux, ça vous coûtait souvent la vie et que tout bon mercenaire préférait recevoir que donner. Voilà ce que l'on avait appris à Thav'ak au cours des nombreuses années à arpenter la galaxie pour devenir le mercenaire qu'il était aujourd'hui. Ça et qu'il était toujours bon d'avoir une lame de rechange pour se raser la barbe. Chose qu'il faisait moins souvent.

Le mercenaire s'était éloigné d'un pas sûr du village, prenant ainsi ces distances avec la femme et le soit disant espion caché. Il allait s'en dire que notre homme avait connu pire comme situation. En général si c'était lui la cible, on aurait pas envoyé qu'un gars. Non il aurait fallut au moins une dizaine de personnes connaissant un minimum l'animal pour parvenir à l'anticiper. Oui sauf que l'anticiper lui… C'était comme jouer au l'eau tôt terrien. Passons, l'animal n'était pas d'humeur. Déjà la porte des étoiles se tenait devant lui, grande et silencieux. Oui elle au moins était silencieuse et savait l'ouvrir au bon moment. Pas comme certaines bécasses qui avaient l'air d'aimer s'entendre causer. Thav arriva devant le panneau de contrôle de la porte et rentra les coordonnées d'une nouvelle planète après avoir réfléchis à quelle adresse était la mieux pour commencer leur chassé croisé. Parce que oui, toute personne avec un minimum de jugeote savait qu'il était bon d'aller sur une ou deux planètes avant de rejoindre la destination prioritaire.

La porte s'activa avec son éternel halo bleuté et le bruit caractéristique qui l'accompagnait. C'était toujours mieux que du vert ou du rouge en y réfléchissant. L'homme se donna le temps de faire craquer la jointure de ses doigts, puis sa nuque. Il ne daigna pas se retourner, pour voir si l'autre le suivait toujours, histoire de ne pas mettre la puce à l'oreille si jamais ils étaient véritablement observés. Mais même pour un parano comme lui, fallait pas non plus se monter la tête et croire à une théorie du complot à chaque fois qu'on mettait le pied sur une planète. Non parce que sinon ça voudrait dire que les ibraks voudraient un jour dominer sa planète d'origine. Chose dont il se foutait royalement parce qu'après tout il n'y était jamais retourné depuis que ses parents l'avait vendu à un marchand d'esclaves. Il fini par passer par la porte, mettait à peine trois secondes pour se retrouver sur l'autre planète. Sur celle-ci le soleil était à son zénith et la population présente était à plusieurs heures de marche d'ici. Donc pas d'inquiétude à avoir. L'homme fit quelques pas et s'approcha du panneau de commande de la porte, regardant si la femme l'avait suivit ou pas. Pas qu'il avait encore pleins de choses à faire, mais il avait encore pleins de choses à faire avant de pouvoir retourner sur la cité des anciens. Business is business.




❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
« On parle toujours d'amis, d'ennemis, de traîtres ou d'alliés. Les gens aiment vous coller des étiquettes. Mais les inclassables eux... Ils vous font peur, parce qu'on a aucune maîtrise sur l'inconnu. Et je fais parti de l'inconnu. » huis clos - PEPPERLAND ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Untold Story   

Revenir en haut Aller en bas
 

Untold Story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Untold Story
» Maple story
» Love et Story
» Maple Story ^^
» Yuki de Anzu Story !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'Espace :: Planètes Alliées-