Bienvenue sur la cité d'Atlantis, Invité.
Tous les groupes sont importants, veillez à essayer de les équilibrer.
Quelques ennemis ne seraient pas de trop...
Les possibilités de jeux sont nombreuses pour les humanoïdes en dehors d'Atlantis,
tous ne sont pas obligés de rejoindre la Cité pour jouer ou s'intégrer correctement.

Partagez | 
 

 « Point Culture » ft Maelya E.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin ◮ Anthropologue
avatar



◮ DOSSIERS : 261
◮ Y.O. : 37
◮ HERE : ATLANTIS
◮ JOB : ANTHROPOLOGUE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, THAV'AK, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





MessageSujet: « Point Culture » ft Maelya E.   Lun 29 Fév - 15:05


Installé devant son ordinateur portable, Jake naviguait sur ses dossiers, relisant certains paragraphes pour les corriger. Il allait s'en dire que cette galaxie comptait un nombre incalculable de peuple et que cela demandait beaucoup de temps pour les étudier correctement. Néanmoins, beaucoup de peuplade – de part un brassage ethnique dû aux portes des étoiles – possédaient des cultures et des évolutions assez similaire. Il suffisait alors de faire des recoupement pour discerner les différences majeurs et les points qui convergeaient. Néanmoins aujourd'hui, il avait surtout donné rendez-vous à une infirmière native de la galaxie de Pégase. Elle avait déjà rejoint la cité depuis un moment déjà, mais l'anthropologue n'avait pas encore eu le temps de s'entretenir avec elle pour en apprendre plus sur son peuple, d'autant qu'elle en était l'un des dernières représentant et qu'il était dommage de voir perdre des pareils richesses culturelles.

Son café était encore bien chaud et l'on voyait de la fumée qui s'élevait pour se dissiper dans l'air. Jake adorait l'odeur du café plus que son goût par ailleurs. Mais comme ici c'était régime sec et pas de cappuccino, il faisait avec ce qu'on lui donnait. Un instant il se gratta la barbe, sentant qu'on devait déjà être rendu à la fin de la semaine. Dieu que les journées pouvaient passer vite même dans ce coin ci de l'univers. Soulevant ses lunettes, il se pinça l'arrête du nez au niveau des yeux, non pas qu'il était fatigué, juste une habitude qu'il traînait depuis l'université. A côté de lui une liste de questions types qu'il devait poster pour poser les bases de l'entretient et un enregistreur audio numérique pour conserver un témoignage de cette conversation parce qu'il y avait de forte change pour que l'australien n'est pas le temps de tout noter sur son ordinateur. Difficile de ne pas s'enflammer lorsqu'une conversation devenait passionnante.

Plongé dans ses pensées, il releva la tête pour regarder au dehors. Monsieur s'était installé au près d'une baie vitrée qui donnait sur l'horizon océanique. De quoi se perdre pendant quelques minutes, se laissant aller à divaguer joyeusement dans le néants que représentait son esprit à cet instant. Beaucoup de choses défilaient dans sa tête, une sorte de flot continu d'idées, de souvenir et de questionnement sans grand fondement qui n'avaient pas vraiment l'air de parasiter l'homme. Depuis toujours son esprit fonctionnait comme ça, ce qui lui avait permis – à lui et son frère – de survivre des années dans le Bush australien, soit l'endroit le plus dangereux de la Terre au dire des grands aventures et scientifique de sa planète natale. Ainsi était Jake, pas toujours conscience du monde qui l'entourait, enfermé dans une bulle à laquelle il ne prêtait même plus attention tant il avait de choses à penser et de peuples a étudier. Bien quelle heure était-il ? Sans doute qu'il avait encore du temps ou pire, peut-être n'avait-il même pas remarqué que son rendez-vous était déjà arrivé. Sitôt il tourna la tête pour voir en face de lui. Ah non, la demoiselle n'était toujours pas arrivée. Ok, il n'était pas trop dans la lune pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◮ DOSSIERS : 48
◮ Y.O. : 27
◮ JOB : Infirmière


MessageSujet: Re: « Point Culture » ft Maelya E.   Dim 6 Mar - 23:49

* Assise sur un des fauteuils de sa chambre, devant la fenêtre, Maelya lisait un livre qu'une de ses collègues lui avait prêté. Orgueil et préjugés qu'il s'intitulait. C'était une histoire d'amour au XIXe siècle sur Terre, si elle avait bien compris ce que sa collègue lui avait expliqué. Jusque là, elle aimait bien le livre, même si elle devait avouer qu'elle ne comprenait pas toujours tout.  Elle lut un bon moment avant de se lever pour se préparer: un des anthropologues de l'expédition lui avait donné rendez-vous. Il était venu la voir à l'infirmerie, deux jours auparavant, en lui expliquant que son travail sur la Cité était de recenser tous les eusses et coutumes des différents peuples de la galaxie de Pégase. Et il voulait l'interroger à propos des coutumes des siens. Ce n'est pas que l'idée l'enchantait, mais cela était important pour garder la mémoire de son peuple en vie, surtout qu'aujourd'hui, ils n'étaient plus très nombreux. La seule chose qu'elle devrait faire c'est rester calme, car elle n'aimait pas être questionnée. Par personne.

Une fois prête, elle quitta ses quartiers, et s'aventura dans la Cité. L'anthropologue, Jake Wilson, lui avait expliqué où se trouvait son labo, mais au bout de trois couloirs, Mae se perdit. Comme souvent. Elle avait beaucoup de mal à se repérer sur Atlantis, la cité était immense. Elle demanda à plusieurs reprises son chemin à des civils qui lui indiquèrent avec politesse. Et puis au détour du couloir, elle tomba sur l'homme qu'elle cherchait. Enfin, plus précisément sur son jumeau, Julian. Légèrement mal à l'aise en se rendant compte de son erreur, elle ne put s'empêcher de rire avec le botaniste par la suite. Docilement, celui-ci lui montra le chemin jusqu'au labo de son frère, avant de la laisser au bout du couloir où celui-ci se trouvait, car il devait se dépêcher de rejoindre un autre collègue. La jeune femme le remercie et prend la direction du laboratoire.
La porte étant ouverte, Maelya fait un pas à l'intérieur avant de toquer contre le battant de la porte pour signaler sa présence, avant de prendre la parole*

- Professeur Wilson ?

* Ce dernier se signale d'un geste de la main avant de venir à sa rencontre. En souriant, la jeune infirmière s'approche de lui, en s'excusant de son retard*

- Excusez-moi de mon retard, je me suis perdue dans les couloirs de la Cité...


   
   
Just come back
I tell myself you don't mean a thing now, but I think about you everytime. Always. Even after what happened. Maybe, one day, we will see us again
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Anthropologue
avatar



◮ DOSSIERS : 261
◮ Y.O. : 37
◮ HERE : ATLANTIS
◮ JOB : ANTHROPOLOGUE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, THAV'AK, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





MessageSujet: Re: « Point Culture » ft Maelya E.   Jeu 24 Mar - 19:38


Rajkumar… C'était le nom d'un dossier que Jake avait nommé dans ses documents mais ne se souvenait pas pourquoi. Si bien qu'il double-cliqua pour ouvrir, découvrant ainsi un fichier en mkv. Celui ci ce nommait R...Rajkumar et ça n'avait pas bien l'air d'être américain ou australien. Clic droit, ouvrir avec. Là le fichier s'ouvrit avec le lecteur de l'ordinateur portable et aussitôt le film se lança. Ah ! Un film de bollywood. L'homme ne savait pas du tout pourquoi il avait ce film sur son disque dur interne, mais ce soir il savait ce qu'il allait regarder avant d'aller se coucher. Enfin si ça ne lui donnait pas envie de danser tout en étudiant la culture indienne, même s'il en savait déjà beaucoup, cela grâce aux connaissances du Docteur Kapur.

Finalement l'homme ferma le lecteur, avant de remettre en place les lunettes sur son nez. Suite à quoi il entendit quelqu'un lui parler, sitôt il releva la tête de l'écran pour voir ce qu'il en était. Là une jeune femme s'adressait à lui, s'excusant pour son retard. La seule chose qui vint à l'esprit de l'australien c'était de corriger la jeune femme « Docteur Wilson, anthropologue spécialisé dans l'ethnologie soit l'étude comparative et explicative de l'ensemble des caractères sociaux et culturels les plus manifestes comme les moins avoués des groupes humains, caractères évolutifs qui sont plus ou moins propres à tel ou tel groupe, et qui en font une ethnie » dit-il en remettant une nouvelle fois ses lunettes en place, il faudrait penser à faire quelque chose pour qu'elles arrêtent de glisser. « Mais je vous en prie asseyez vous. Un plaisir de pouvoir discuter avec une représentante directe d'un peuple de la galaxie de Pégase. »

N'oubliant pas les bonnes habitudes professionnelles, il mis en route son dictaphone pour enregistrer la conversation, prenant le temps de l'expliquer à la jeune femme. « Ceci est un enregistreur audio, il va me permettre d'enregistrer la conversation pour que je puisse à loisir réécouter ce que nous aurons dit, cela m'évitera de vous solliciter plus tard parce que j'aurais négligé de rédiger un passage important pour mes recherches. » Pas sûr qu'elle comprenne tout, mais pour Jake s'était une formalité et il ne devait pas s'agir d'une source de gêne quelconque. Suite à quoi il ouvrit une pochette plastique de format A4 où il avait rédigé les premières questions types à l'attention de la jeune femme. « Vous avez passé une bonne journée ? » demanda-t-il en adressant un sourire calme et sincère à son interlocutrice, cela afin de la détendre et établir un début de conversation. Par la suite il pourrait poser de vrai question pour son travail, le tout c'était avant de de parvenir à instaurer une relation de confiance entre eux puis qu'ils allaient être amené à discuter pendant un petit moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◮ DOSSIERS : 48
◮ Y.O. : 27
◮ JOB : Infirmière


MessageSujet: Re: « Point Culture » ft Maelya E.   Ven 3 Juin - 17:54

* Un sourire aux lèvres, Maelya s'approcha du Docteur Wilson, comme il lui avait signalé en la corrigeant, pendant qu'il se présentait. Pas sur qu'elle retienne toute la description qu'il venait de lui faire de son métier, mais bon, elle ferait avec.  Toujours souriante, en silence, elle prit place sur le siège que lui désignait l’anthropologue, légèrement intimidée, plus qu'elle ne l'aurait pensé. Mais après tout, son travail était essentiel pour les terriens d'après ce que lui avait dit ses collègues lorsqu'elle leur avait parlé de son rendez-vous avec lui. Ça leur permettait de mieux comprendre comment vivait les peuples à travers la galaxie.*

- Et c'est un plaisir partagé, bien que je ne sais pas ce que je vais pouvoir vous apprendre de plus que ce que vous devez déjà savoir sur nous.

* Elle avait dit cela en souriant, pensant aux hommes qu'elle avait rencontré plusieurs années auparavant, après le premier contact entre les deux peuples. Et qui les avait observé et interrogé.
Le docteur Wilson s'installa en face d'elle, non sans sortir un objet rectangulaire que la jeune dagobienne reconnu comme était un dictaphone enregistreur. Et lorsqu'il lui expliqua ce qu'était un enregistreur, Maelya lâcha un discret rire avant de sourire, n'osant pas dire qu'elle connaissait très bien cet objet. Il lui arrivait même de s'en servir à l'infirmerie. Et puis avec les mois qu'elles venaient de passer ici, elle s'était déjà bien familiarisée avec la technologie. *

- Oui, je passe une excellente journée pour le moment, merci. Je suis prête à répondre au maximum de vos question !

* s'exclama-t-elle, enthousiaste. *


   
   
Just come back
I tell myself you don't mean a thing now, but I think about you everytime. Always. Even after what happened. Maybe, one day, we will see us again
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Point Culture » ft Maelya E.   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Point Culture » ft Maelya E.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petit point culture
» 1. CONTEXTE ▬ Le point culture
» Autre point de vue de John Maxwell pour la defense d'Haiti
» Les broderies au point compté de la souris
» valeur en point

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: version 2.0 :: Archives RPs-

© Stargate Atlantis, tous droits réservés.