Bienvenue sur la cité d'Atlantis, Invité.
Tous les groupes sont importants, veillez à essayer de les équilibrer.
Quelques ennemis ne seraient pas de trop...
Les possibilités de jeux sont nombreuses pour les humanoïdes en dehors d'Atlantis,
tous ne sont pas obligés de rejoindre la Cité pour jouer ou s'intégrer correctement.

Partagez | 
 

 [I.04] Dead space [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Personnage Non Joué
avatar



◮ DOSSIERS : 59
◮ HERE : Galaxie de Pégase
◮ JOB : gérer les bêtises dans membres pendant les intrigues et les missions




MessageSujet: [I.04] Dead space [terminé]   Mer 2 Mar - 19:07


Dead space
Maelya, Julian, Ronon, David, Jennifer, Nyssa


Un long couloir bleuté s’étend, unique horizon visible par les larges vitres du vaisseau spatial. Les plus curieux lancent un regard, les autres, déjà conquis par l’ennui, tentent de s’occuper. Il y a ceux qui réparent des défauts techniques mineurs, ceux qui lisent tranquillement, ceux qui tournent en rond. Quelques tenues militaires tournent dans les couloirs, effectuant leur ronde et inspectant chaque pièce afin de s’assurer que tout aille au mieux. Le Sergent Harris, installé sur son siège et contrôlant d’un œil aguerrit les données d’hyperespace, releva la tête en voyant le Colonel Caldwell faire son entrée sur le pont. Il se redressa mais le dirigeant du Dédale semblait s’être déjà désintéressé de lui. « Nous serons en orbite autour de la Cité dans une heure, Colonel. » Celui-ci acquiesça, l’air aussi grave que d’ordinaire. Sachant bien qu’il ne servait à rien de tenter une conversation lorsque son supérieur affichait une tête mine, Harris rentra la tête dans les épaules et plongea, de nouveau, son regard sur l’écran.

« Nous sommes en orbite, monsieur. » Caldwell se détourna de son poste d’observation pour faire face au jeune sergent et hocha la tête. « Très bien, nous pouvons quitter l’hyperespace dans ce cas. » Le couloir de l’hyperespace disparut sous ses yeux pour laisser la place à une étendue infinie plus sombre. L’espace. « Ouvrez un canal de communication pour Atlantis. » Le sergent obtempéra et, quand il fut certain que la communication eût été établie, Caldwell demande à parler au Docteur Jones. « Docteur, nous revenons avec vos denrées rares et vos nouveaux collègues. Êtes-vous prêts pour… » « Euh, monsieur ? » Agacé d’être ainsi interrompu, Steven se tourna vers son second, le regard noir. « Que se passe-t-il, sergent ? » « Nos radars viennent de détecter l’apparition d’un vaisseau inconnu. » Retenant un juron, Caldwell rejoignit le jeune homme pour se placer derrière lui et observer l’écran par-dessus son épaule. « Docteur Jones, ne baissez pas le bouclier, il semblerait que nous ayons de la visite. Si vous pouvez occulter la Cité, je ne saurai que trop vous le conseiller. » Protéger la Cité avant toute chose. Ensuite, prendre connaissance de l’origine de ce vaisseau inconnu.




Dernière édition par PNJ le Ven 11 Nov - 16:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Ronounours
avatar



◮ DOSSIERS : 132
◮ Y.O. : 38
◮ HERE : ATLANTIS
◮ JOB : ANCIEN COUREUR
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, THAV'AK, JAKE, CATTALEYA & MAHTAR





MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Dim 6 Mar - 18:17


Après un séjour sur Terre, Ronon était bien content de pouvoir retourner sur la cité d'Atlantis. Avec lui une nouvelle collection de films d'actions, de quoi normalement ne pas s'endormir. Quoi qu'il avait encore réussi à s'endormir au cinéma pour la seule fois où il n'y avait été allé durant le séjour. Tant pis. Pendant le voyage de retour, il n'avait même pas daigné jeter un coup d’œil à l'extérieur pour contempler le voyage au travers des flots bleuté que créait le tunnel d'hyperespace. Il ne savait que trop bien de quoi il en retournait et de toute façon c'était toujours la même chose, autant dormir ou faire quelques exercices pour éviter de tourner en rond sur le vaisseau terrien. Il était au mess lorsque le Dédale quitta l'hyperespace, arrivant autour de l'orbite de Vålnad. L'ancien coureur se frotta le main avant de se lever pour suivre la procédure habituelle qui lui permettrait de rejoindre la cité. Mais à peine se retrouva-t-il dans le couloir que le vaisseau se mit en état d'alerte. Sans plus réfléchir, il galopa le plus vite qu'il pu pour arriver sur le pont et prendre la température.

« Un problème ? » demanda le satédien à l'adresse du commandant du vaisseau. Mais pas besoin d'en dire davantage, la baie qui donnait vu sur l'espace dévoila la présence d'un vaisseau étranger. Voilà le genre de situation que l'homme n'aimait pas. Quand on était dans un vaisseau, on ne pouvait rien faire d'autre que laisser les militaires faire leur boulot. Ronon se sentait bien inutile sur le moment. La voix du commandant de l'expédition résonna sur le pont mais il n'écoutait pas, s'avançant un maximum pour voir l'autre vaisseau en approche. La mauvaise humeur venait à poindre le bout de son nez tandis qu'intérieurement il était en colère, prêt à se battre alors que ça lui était impossible et ça c'était vraiment très frustrant pour lui. Derrière lui tout le monde était déjà entrain de s'agiter pour se préparer à une éventuelle attaque. Atlantis avait quant à elle disparu des radar, occultée pour éviter tout problème dans le cas où s'était elle qui était visée.

« Harris, ouvrez moi un canal de communication avec ce vaisseau » aboya Caldwell qui avait bien envie d'éviter une bataille inutile, surtout après quinze jours passé dans l'espace. Chose que l'ancien courant pouvait comprendre alors qu'il continuait de tendre l'oreille pour se tenir prêt à faire n'importe quoi si on lui en donnait l'ordre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◮ DOSSIERS : 97
◮ Y.O. : 29
◮ HERE : Atlantis
◮ JOB : archeologue


MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Dim 6 Mar - 18:42

David avait été envoyé en mission avec le Dédale pour récupérer quelques denrées rares. Il avait donc pût retourner sur terre et donc prendre contact avec sa mère. Il en avait aussi profité pour récupérer les saisons de Game Of Thrones qu’il avait loupé. Il pourra se faire des petites soirées séries tranquilou. Ca faisait vraiment du bien de ce ressourcé. En plus il avait pût voyager avec ces amis Ronon et Julian et ça c’était quand même bien cool. Il n’avait certes pas été d’une grande utilité sur cette mission mais cela lui avait permis de mettre le nez dehors. David aimait vivre sur la cité mais il était en général plus à son aise en extérieur. Le Dédale s’apprêtait à sortir de l’hyper-espace. Ce n’était pas la première fois que David traversait l’hyper-espace mais il était toujours époustoufler quand ça arrivait. C’était comme être dans un tuyau bleu étoilé. C’était vraiment sublime. Malheureusement une fois les premières minutes passé à l’observait il finissait par se lasser et devait trouver une activité. David avait donc décidé de s’avancer dans son travail et c’était donc plongé dans la lecture d’un ouvrage des plus intéressants. Malgré la vitesse fulgurante du vaisseau la non-activité de l’équipage donnait l’impression que le temps c’était ralentit. Non décidément il n’allait pas réussir à lire. Il n’était pas assez concentrer. Son esprit divaguait et il savait par avance que lorsque c’était le cas il n’arrivait pas à retenir les infos qu’il lisait. Il rangeât donc son livre avant de partir à la recherche de son humanoïde préféré. Il ne savait pas vraiment où il était mais il ne s’agissait que d’un vaisseau il n’allait pas être bien difficile à trouver. Et puis n homme de cette carrure est plutôt remarquable.

A peine arrivé au niveau d’un couloir le vaisseau ce mis en état d’alerte. David était dans un espace n’ayant pas vu sur l’extérieur il n’avait donc pas remarqué qu’ils étaient sorti de l’hyper espace. Plusieurs militaires lui passèrent devant en courant. Sans vouloir être vulgaire : ça puait du cul ! Ne sachant pas trop quoi faire David les suivit jusqu’au pont. Il n’allait pas servir à grand-chose mais au moins il saurait ce qu’il se passe et quoi faire pour aider. David n’était pas du tout un combattant et il était bien content d’être entourer de militaire lourdement armée. Une fois arrivé sur le pont, il remarqua que Ronon était là lui aussi. Ca le rassurait. Bah oui ! David était peu être grand mais Ronon était bien plus grand et largement plus costaud que lui et s’il devait se retrouver au milieu d’un combat, avoir Ronon de son coté était un atout. Ne sachant pas trop quoi faire, l’archéologue vint se positionné à coté de son ami et écoutait tout ce qui se passait. Visiblement Caldwell cherchait à régler le problème de façon pacifique. C’était la meilleure option. Après autant de temps passer dans ce vaisseau l’équipage n’était pas au top de la forme et un combat serait très éprouvant. D’autant plus qu’il y avait énormément de civils et scientifique ne sachant pas ce servir d’une arme. Lui y compris. Il savait comment tiré en théorie mais en pratique il galérait.




David X Ygielle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médecin
avatar



◮ DOSSIERS : 49
◮ Y.O. : 36
◮ COMPTES : Nyssa - Zelenka



MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Dim 6 Mar - 19:51

Jen finissait de remballer ses affaires sur le Dédale. Elle avait hâte de retrouver Atlantis. Les deux semaines du voyage de retour lui avaient semblé interminables, tout comme l'allée. Elle s'était rendue sur Terre pour une visite annuelle de routine et participer à une série de réunions portant sur la médecine et les races extraterrestres ainsi qu'une conférence sur la thérapie génétique qui se déroulait pendant son séjour. Elle en avait aussi profité pour rendre visite à son père pendant quelques jours. Puis vers la fin, elle avait supervisé toute la préparation et le transfert du matériel et autres fournitures médicales destinés à la Cité. Elle avait pu ainsi défendre et obtenir certaines choses qui n'avaient pas été incluses. Maintenant, elle n'avait qu'une envie, retrouver ses quartiers et accessoirement, Rodney.

Une fois ses affaires remballées, elle fit un détour par l'infirmerie pour s'assurer que tout était prêt à être envoyé sur la Cité avant de prendre la direction de la passerelle. En arrivant, elle entendit la fin du message du commandant concernant leur arrivée imminente. Elle sourit en se disant que ce n'était pas trop tôt. Ils étaient enfin arrivés. Son sourire disparut aussitôt qu'elle entendit qu'un vaisseau inconnu approchait. Évidemment, c'était trop beau pour être vrai. Il y avait fort à parier que celui-ci ne venait pas en ami. Rares étaient ceux qui approchaient Atlantis dans cette optique. Ils venaient plus souvent mettre la Cité à feu et à sang qu'autre chose. Elle sentit une pointe d'angoisse mâtinée d'adrénaline monter, comme à chaque fois qu'une situation dangereuse se profilait. Comme ils n'allaient pas être téléportés sur la Cité de sitôt, elle décida qu'elle allait prêter main forte au personnel de bord. Mais la vérité, c'est qu'elle aurait donné très très cher pour être renvoyée sur-le-champ sur Atlantis pour être sur place et s'occuper des blessés là-bas. Malheureusement, on n'avait rarement ce que l'on voulait et elle aiderait donc là où elle le pouvait.


« Commandant, j'aimerais retourner à l'infirmerie pour aider le personnel à tout préparer et vérifier que tout est prêt au cas où, si vous le permettez. Si cela tourne mal, vous n'aurez pas trop d'une paire de mains de plus dans le personnel médical. »

Caldwell hocha la tête en guise d'approbation et lui rappela que ce n'était pas son infirmerie et qu'elle devrait donc travailler sous les ordres de son confrère. Elle fit demi-tour en retenant un soupir. Oui elle n'était pas chez elle, elle le savait. Mais le responsable de l'infirmerie ferait certainement moins la fine bouche que son commandant vu qu'il n'avait qu'un nombre limité de médecins.

Elle arriva dans une infirmerie en pleine effervescence. Elle salua son confrère de la tête et l'informa qu'elle allait leur prêter main-forte. Celui-ci la remercia de s'être proposée pour les aider.


« C'est normal. Je ne vais pas rester les bras croisés à regarder les gens se vider de leur sang juste parce que ce n'est pas mon équipage. Et puis il faut bien se serrer les coudes entre collègues perdus dans une autre galaxie. » dit-elle avec un petit sourire avant de continuer son chemin. Elle l'aurait fait de toute façon, avec ou sans l'autorisation de Caldwell. Puis elle se mit au travail aux côtés du reste du personnel en espérant qu'ils faisaient tout ça en vain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◮ DOSSIERS : 48
◮ Y.O. : 27
◮ JOB : Infirmière


MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Dim 6 Mar - 20:25

Maelya avait été reçue sur Terre par la CIS afin d'être évaluée. Enfin, c'est ce qu'on lui avait dit, mais elle avait plus eu l'impression de passer un interrogatoire en règle pour savoir si elle était sincère et honnête sur ses intentions envers Atlantis. Et surtout, si elle n'était pas une alliée des Wraiths. Ce qu'elle prit pour une insulte, mais pour une fois, elle garda ça pour elle. En attendant, ce petit voyage sur Terre, lui avait permis d'en découvrir un peu plus sur cette planète, bien qu'elle n'avait pas pu quitter la base de Cheyenne Moutain. A son plus grand regret. Mais même en restant tous les jours confiné dans la base, elle avait appris de nombreuses choses, notamment des films et revenait avec un grand nombre de DVD dans ses bagages. Elle s'était aussi formée un peu plus en médecine durant son séjour, et continuait même à apprendre en passant la plupart de ces journées à l'infirmerie du Dédale.
Mais pour le moment, Maelya était dans la cabine qu'elle occupait depuis maintenant deux semaines, en train de finir d'emballer ses affaires, se préparant à retourner sur la Cité d'Atlantis. Qu'elle avait hâte de rentrer, afin de retrouver les siens. Elle prévoyait même d'y aller dès le lendemain, enfin si la permission lui était donnée.

En entendant la sirène d'alerte se mettre en route, Maelya sortit de sa cabine, se demandant ce qu'il se passait. Dans le couloir, militaires et civils couraient dans tous les sens, chacun se rendant au poste qui lui été assigné. Parmi la foule des personnes qui couraient, la blonde repéra un de ses collègues d'Atlantis. Intriguée par ce qu'il se passait, elle ne put s'empêcher de le suivre jusqu'au pont principal où se trouvait le colonel Cadwell. Celui-ci était déjà rempli de monde, tout du moins plus que d'habitude, et parmi les personnes présentes, il y avait beaucoup de personne d'Atlantis. A peine arrivée, elle entendit Caldwell prendre la parole*

" Ici le vaisseau terrien Dédale, veuillez vous identifier je vous prie. "

* Cette phrase souleva beaucoup d'interrogation chez Maelya, qui, curieuse de la situation, interrogea discrètement le militaire à côté de qui elle s'était arrêtée: un vaisseau inconnu venait d'apparaître sur le radar. Du coup, Atlantis était inaccessible pour le moment car occultée pour sa sécurité. Comme aucune réponse autre que le silence ne se fit entendre, Caldwell répéta à nouveau. Lassée, d'attendre ici, en silence et dans son coin, la jeune infirmière quitta le pont pour aller à l'infirmerie, voir si son aide ne serait pas utile au cas où une attaque ait lieu. Et puis elle y sera tout de même bien plus utile que sur le pont principal *


   
   
Just come back
I tell myself you don't mean a thing now, but I think about you everytime. Always. Even after what happened. Maybe, one day, we will see us again
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil
avatar



◮ DOSSIERS : 172
◮ Y.O. : 36
◮ HERE : Quelque part
◮ COMPTES : Radek Z. - Jen K.





MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Dim 6 Mar - 23:16

Nyssa était dans le réfectoire à regarder l'hyperespace. Rien de très passionnant en somme. Elle avait fini de refaire son sac il y avait un bon moment déjà en vu de l'arrivée. Elle était retournée sur Terre pour suivre plusieurs formations et séminaires sur la négociation, la diplomatie et aussi la psychologie. Tout cela s'avérait plus que nécessaire vu que jusque-là, ses connaissances pour exercer son nouveau travail se limitaient à une formation de trois jours dispensée par l'armée. Elle avait trouvé tout cela très intéressant. Puis elle avait profité d'une permission pour aller voir ses parents quelques jours. Ces derniers n'avaient posé aucune question sur la nature de son travail et ils s'étaient contenté de demander si cela se passait bien et si elle s'intégrait sans difficulté au sein de sa nouvelle équipe. Tous deux avaient parfaitement conscience du caractère hautement confidentiel de son affectation, ce qui faisait qu'elle n'avait pas besoin de leur mentir sur ses activités et que eux ne cherchaient pas à tout prix à savoir.

Elle rapportait de son périple plusieurs ouvrages sur comment mener des négociations, évidemment, ainsi que sur comment interpréter le comportement des gens. Elle adorait se livrer à ce petit jeu qui consistait à deviner ce que les autres pensaient en regardant leur posture et leurs gestes. Tout ceci pour son travail. Ses parents lui avaient aussi offert une liseuse remplie d'ouvrages divers et variés pour l'occuper : des grands classiques, du policier, de la science-fiction, de la fantasy et que savait-elle d'autres. Cela lui avait d'ailleurs tirer un grand sourire lorsqu'elle avait vu des titres de Kevin J. Anderson ou Simon R. Green portant sur une guerre entre l'humanité et une race extraterrestre ou une rébellion intergalactique. Si seulement ses parents avaient su que ce qu'elle faisait désormais était digne de l'un de ces romans…

Elle vit le vaisseau sortir de l'hyperspace et sourit à la vision de la planète accueillant la cité. La verdure avait beau lui manquer quand elle était là-bas, elle adorait Atlantis et l'océan qui l'entourait. Et le fait d'explorer sans arrêt de nouveaux mondes inconnus la passionnait toujours autant, même si les risques de rencontrer des Wraiths, ou des peuples hostiles, étaient toujours élevés.

L'alerte générale se déclencha soudain. Avant qu'elle s'en rende compte, elle s'était levée et se dirigeait vers la passerelle. Toujours les vieilles habitudes qui avaient la vie très dure. Arrivée sur place, elle se mit dans un coin, les bras croisés, pour ne gêner personne et écouter ce qu'il se passait. Un vaisseau était sorti de l'hyperspace et le commandant avait sonné le branle-bas de combat. Personne ne savait qui était l'intrus ni quelles étaient ses intentions. Elle aperçut Ronon qui était déjà là. Elle soupçonna que le Dr Keller devait, à juste titre, s'être rendue à l'infirmerie pour y prêter main-forte. Elle nota aussi la présence du Dr Clarkson puis vit Maelyn arriver et repartir, sans doute aussi pour aller aider le personnel médical. Elle se tendit légèrement, redoutant que la situation dégénère. Elle hésitait sur la conduite à tenir étant donné qu'officiellement, elle faisait partie du personnel civil. En entendant le commandant Caldwell tenter de contacter l'autre vaisseau, elle décida de rester là et d'attendre de voir comment la situation évoluait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Indiana Jones
avatar



◮ DOSSIERS : 210
◮ Y.O. : 37
◮ HERE : à la découverte d'atlantis
◮ JOB : botaniste // poseur de questions
◮ COMPTES : McKay le Râleur; Lorne le Malchanceux; Alex la Folle-Pryro; Kan le Naïf; Harikee la Menteuse; Liara la Paumée; Raf le Toxico


jake - partenaire




MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Mar 8 Mar - 13:49

Le combat prit fin à la minute où la tasse s’écrasa par terre. Les poings sur les hanches, Julian observait les dégâts et eut une moue embêtée. A coup sûr, les collègues du Dédale allait moyennement être heureux de constater qu’il avait réussi à semer un chaos sans nom en moins de vingt minutes en étant laissé seul dans le laboratoire de botanique du vaisseau. Il se mordit la lèvre et lança un regard furibond à la plante. « C’est de ta faute, ne cherche pas à le nier. » Mais peut-être était-ce aussi un peu de sa faute à lui. Quelle idée de vouloir analyser les réflexes d’une plante carnivore. « Dire qu’elle aurait pu simplement dire qu’elle n’était pas intéressée. » Il releva la tête, cherchant aux alentours de quoi ramasser les débris de la tasse sans trop offrir ses mains à la moindre coupure et, après avoir attrapé la blouse laissée à l’abandon d’un camarade botaniste, il se mit à l’œuvre. Peut-être que les autres ne verraient rien ? Après tout, ce ne serait pas la première que sa grande maladresse causait quelques dégâts et jamais personne n’était venu s’en plaindre auprès de lui. Il récolta les morceaux de céramique et les jeta sur la table de travail tout en se penchant sur la plante maintenant recroquevillée. « Ah bah oui, hein, tu peux bouder. Méchante ! Non mais tu as cru qu’on tournait le prochain Indiana Jones ou quoi ? » Il laissa échapper un soupire tout en se détournant de la plante verte. Pour la peine, il allait la laisser dans le noir le temps que d’autres prennent le relai, lui, il avait rendez-vous au mess pour se faire tailler la barbe.

Mais alors qu’il arrivait à hauteur de l’infirmerie, il nota du mouvement. Tout le monde avait l’air pré-occupé et Julian, interloqué, s’engagea dans la petite salle. S’ils organisaient une quelconque fête surprise, on pouvait dire que c’était plutôt raté vu que la porte était laissée grande ouverte. Il s’approcha d’une infirmière, à moins qu’elle ne soit docteur à part entière, il mélangeait toujours, et s’assit sur l’un des lits. « Vous préparez quelque chose ? » Il pointa du doigt tout l’équipement médical disposé de tel sorte à être à portée de main et esquissa un sourire lorsqu’une infirmière s’approcha de lui pour souligner la présence d’une griffure au niveau de la tempe. Ignorant les codes d’hygiène, le jeune homme leva la main et la retira. « Ah, oui. Ça doit être à cause de la Drosera Binata. » Il haussa les épaules par indifférence. Ce n’était que quelques gouttes de sang et ce n’était qu’une drosera – une plante commune en Australie et dont il n’avait plus rien à craindre puisqu’ils partageaient les mêmes origines. Il releva la tête alors qu’on approchait une petite compresse de sa blessure de guerre, notant enfin la présence de l’alarme de sécurité. « On n’était pas censé être arrivé sur Atlantis ? » Son sens de l’orientation était plutôt déplorable mais il avait encore un peu de notion du temps. Il savait que deux semaines étaient deux semaines. Il avait sa barbe des deux semaines et un repas prévu le lendemain avec Athala, ce n’était pas rien, tout de même.

La voix du Commandant du vaisseau retentit dans les hauts parleurs juste quand Julian comprenait qu’il y avait un risque d’attaque. Il fronça les sourcils et se pencha vers l’infirmière-docteur-il-ne-savait-pas-vraiment comme pour lui faire une confidence. « Peut-être qu’ils sont simplement dans le besoin. Jake, c’est mon jumeau, il aurait sans doute adoré pouvoir communiquer avec le vaisseau inconnu pour tenter de les comprendre. » Mais Jake n’était pas là et Julian se promit de lui raconter cette aventure sitôt qu’ils se croiseraient à nouveau. « Et puis, s’ils ne parlent pas anglais, ils vont sans doute avoir du mal à communiquer avec nous. » Une évidence qu’il tenait à souligner avant de porter la main à sa mini-blessure. Aucune réponse ne leur parvint via les haut-parleurs, laissant penser que la théorie du botaniste sur la barrière de la langue était fondée. Mais une secousse frappa le vaisseau et Julian, qui se remettait debout, manqua de tomber et agrippa le lit. « Ou peut-être qu’ils comprennent notre langue mais sont de la race de Klingon. Pas des types très recommandables, ni très fréquentables. » « Avis à tout le personnel, le vaisseau est en état d’alerte, nous recommandons au personnel non nécessaire de rester dans leurs quartiers. Je répète, le personnel non nécessaire est prié de rester dans leurs quartiers. » Comme tout le monde s’affairait, Julian, lui, restait planté au milieu de l’infirmerie, à observer ici et là, les autres rejoindre leur poste de commandement. « J’ai l’habitude de soigner des plantes, je peux bien soigner des humains. » Il ne s’était adressé à personne en particulier et le ton qu’il avait employé n’était pas celui de la question. Il attrapa une blouse perdue qu’il enfila, un large sourire sur les lèvres. Il avait toujours eu envie de jouer au médecin.


on va l’accrocher à un fil invisible. un fil invisible, c’est comme un homme invisible, mais en forme de fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Personnage Non Joué
avatar



◮ DOSSIERS : 59
◮ HERE : Galaxie de Pégase
◮ JOB : gérer les bêtises dans membres pendant les intrigues et les missions




MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Dim 3 Avr - 16:12

Caldwell, faisant preuve de sagesse, avait tenté d’établir un contact avec le vaisseau inconnu. Peut-être s’agissait-il d’une nouvelle acquisition des Travelers, après tout. Mais seul le silence lui répondit, le faisant douter de cette conjecture. Il se tournait à demi vers son second lorsqu’une secousse ébroua l’ensemble du vaisseau, laissant des gerbes d’étincelles inonder la salle principale. « Sergent, levez le bouclier ! » Selon toute vraisemblance, ces inconnus n’étaient pas des amis d’Atlantis. L’alarme déclenchée, le bouclier en place, Caldwell passa une annonce dans les haut-parleurs du vaisseau ; en toute logique, chacun savait ce qu’ils avaient à faire mais il préférait être trop prudent que pas assez. Ce voyage ayant été afin de récupérer des vivres pour la Cité et aussi afin de transporter une nouvelle vague de personnel, il préférait laisser chacun des voyageurs sains et saufs, dût-il les enfermer dans leurs quartiers !

La panique ne le gagnait nullement ; les attaques, il en avait essuyé plus d’une. Et il savait que le Dédale était résistant – la lourde bataille contre le super vaisseau ruche Wraith en avait été la preuve. Il se tourna et aperçut que le pont s’était remplit. Il grimaça sans essayer de le cacher. Il aurait préféré être en effectif réduit mais soit. Chacun d’eux pouvait trouver une utilité. « Sergent, chargez les canons, préparez-vous à rendre chacun des tirs que nous essuierons. » Harris opina du chef tandis que Caldwell quittait son fauteuil pour s’approcher du satédien. « Ronon, reconnaissez-vous ce vaisseau ? » Natif de cette galaxie, l’homme était probablement le plus à même de connaître chacun des vaisseaux peuplant la galaxie. Mais par mesure de sûreté, le Commandant tourna ensuite la tête en direction du Docteur Clarkson afin de s’enquérir de son opinion. « Fisher, peut-être pouvez-vous essayer d’établir une communication ? » suggéra-t-il sans être lui-même certain de cette décision.

A peine avait-il terminé de poser sa question qu’un nouveau tir ennemi secouait le Dédale. Caldwell se retint de justesse, manquant de tomber, tandis que de nouvelles étincelles des conduits électriques du système jaillissaient. Les ennemis semblaient savoir où viser. « Colonel, il semblerait qu’ils aient de quoi percer le bouclier. Celui-ci est déjà tombé à 60%. » Steven n’en croyait pas ses oreilles. Comment était-ce possible ? Une nouvelle secousse l’empêcha de reprendre la parole. « Monsieur ! Il semblerait qu’ils essaient de… De se téléporter à l’intérieur du Dédale. » Harris avait les yeux écarquillés, l’air hagard et Steven n’en menait pas large. Il se tourna vers la négociatrice. « Il semblerait que vous allez pouvoir établir cette communication en face à face. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Ronounours
avatar



◮ DOSSIERS : 132
◮ Y.O. : 38
◮ HERE : ATLANTIS
◮ JOB : ANCIEN COUREUR
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, THAV'AK, JAKE, CATTALEYA & MAHTAR





MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Mer 6 Avr - 17:52


Qu'on lui explique pourquoi, dès le premier tir, le vaisseau se mettait à faire des étincelles ? Dans les films des terriens c'était toujours la même chose, à croire qu'ils étaient incapable de faire des vaisseaux qui tiennent la route même en situation de combat. Heureusement qu'ils avaient les boucliers. Ah non apparemment le bouclier n'était pas levé. Ronon réprima ainsi un grognement au moment de l'impact, manquant de tomber avant de noter qu'il avait David à ses côtés. Après quoi, le satédien, reporta son attention sur le vaisseau inconnu. Il tendait l'oreille pour écouter ce qui se passait derrière lui alors que dans son esprit il passait en revu toutes les types de vaisseaux qu'il connaissait et celui là ne lui disait rien du tout. Aussi lorsque le colonel Caldwell lui posa la question il se contenta de répondre « Non, je crois qu'il est pas de cette galaxie. » Et si le colonel ne le connaissait pas non plus, il ne devait pas venir de la Voix Lactée. Dans le doute, il regarda Clarkson à côté de lui pour avoir confirmation ou infirmation de ses propos.

Là, une nouvelle secousse suite à un tir ennemi alors que Caldwell souhaitait à nouveau ouvrir un canal de discussion. Ronon observait toujours l'autre vaisseau avant d'entendre que les inconnus tentaient de se téléporter à l'intérieur du Dédale. Sitôt l'ancien coureur fit volte face et en quelques pas il se retrouva devant le colonel. « Ça doit être un vaisseau éclaireur. Alors soit on réussi à le détruire et on sera tranquille, soit ils détruisent le Dédale et ça veut dire qu'on aura de nouveaux voisins dans pas longtemps » annonça-t-il. Mais dans tous les cas la situation risquait d'être compliqué, surtout s'ils tentaient de s'introduire sur le Dédale. Soudain, un bruit assourdissant résonna sur le pont principal et sans doute même dans tous le vaisseau. Fisher était parvenu à ouvrir le canal de discussion mais il n'en sortait qu'un son étrange et aigu, comme le son d'un appareil informatique. Ronon était bien incapable de pouvoir mieux décrire la chose. Ce qui était sûr, c'est que ça lui brisait les tympans. « Fisher ! » rugit le colonel avant que son second ne parvienne à couper le son alors que l'appareil terrien continuait d'essuyer un nouveau tire. La puissance de bouclier continuait de descendre à mesure que les minutes se mettaient à ressembler à une éternité de chaos.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Indiana Jones
avatar



◮ DOSSIERS : 210
◮ Y.O. : 37
◮ HERE : à la découverte d'atlantis
◮ JOB : botaniste // poseur de questions
◮ COMPTES : McKay le Râleur; Lorne le Malchanceux; Alex la Folle-Pryro; Kan le Naïf; Harikee la Menteuse; Liara la Paumée; Raf le Toxico


jake - partenaire




MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Mer 13 Avr - 21:34

Il suivait les instructions qui lui avaient été données pour se préparer, au mieux, à sa nouvelle fonction. Devenir infirmier. Ce n’était pas totalement médecin et ce, même s’il possédait bien un doctorat qui lui donnait ce titre-là. C’était déjà une grande avancée et une ligne supplémentaire à ajouter à son CV. Il ignorait si, toutefois, ça pouvait réellement compter mais ce n’était pas, pour l’heure, ce qui l’importait le plus. Il pourrait toujours assurer qu’il avait des connaissances dans le domaine et utiliser le jargon. Et puis, bon, il avait souvent regardé Urgences pendant ses études alors effectuer une trachéotomie n’avait aucun secret pour lui et il était certain s’y parvenir en cas d’urgences – et puis comme ça, il pourrait constater de ses propres yeux les effets de cette chirurgie sur un patient dans une piscine ; est-ce que l’eau rentrait par le trou ou bien ce dernier était-il obstrué ? Une question qui le tourmentait depuis son enfance et à laquelle il n’avait obtenu aucune réponse. Il se penchait vers l’une des médecins présentes, prête à lui glisser à l’oreille qu’il saurait pratiquer une trachéotomie si l’occasion se présentait quand une secousse manqua de le faire tomber. Décidément, tout était bancal dans ce vaisseau. « Un tremblement de terre dans l’espace. Vous croyez que c’est possible ? » Il fronça les sourcils, sachant que sans son jumeau, personne ne pourrait comprendre le lien entre sa question et la situation actuelle. Que Jake lui manquait !

Des hommes armés se postèrent devant les portes de l’infirmerie et Julian les observa en silence. A en juger par leur position et le sérieux de leur visage, à coup sûr, l’attaque n’était pas une simulation. Mais le botaniste avait bien du mal à comprendre l’intérêt de lever les armes à l’intérieur du Dédale si l’attaque avait lieu à l’extérieur. Il s’apprêtait à faire la remarque à voix haute quand des étincelles touchèrent un premier soldat et qu’un militaire ordonna la fermeture des portes principales des différents accès du vaisseau. Ainsi, le personnel jugé non nécessaire par le Colonel Grognon était dorénavant protéger, du moins, semblait-il, car coupé du reste du vaisseau tandis que la salle des machines et l’armurerie étaient scellées. Un militaire, sans doute un gradé, s’approcha du Docteur en charge de l’infirmerie. « Ils continuent de nous tirer dessus de l’extérieur mais ils ont réussi à percer notre bouclier pour se téléporter à l’intérieur, attendez-vous donc à une vague de blessés. J’ai posté une dizaine d’hommes dans les couloirs alentours afin de protéger la zone et d’empêcher les aliens d’approcher l’infirmerie. Si je vous l’ordonne, vous fermez l’accès à celle-ci, sans discuter, ordre du Colonel. » Il n’avait pas l’air de plaisanter et Julian, posté un peu plus loin, se demanda s’il ne suffisait pas de faire du troc avec l’envahisseur pour rétablir un peu d’ordre. Ou peut-être qu’ils étaient perdus et qu’ils cherchaient seulement à téléphoner chez eux, un peu comme ET.

A peine le militaire était-il retourné à son poste que des tirs se faisaient entendre du couloir. Et les premiers blessés, superficiels dans un premier temps, commencèrent à se réfugier dans l’infirmerie.


on va l’accrocher à un fil invisible. un fil invisible, c’est comme un homme invisible, mais en forme de fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◮ DOSSIERS : 97
◮ Y.O. : 29
◮ HERE : Atlantis
◮ JOB : archeologue


MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Jeu 21 Avr - 1:29

L’alarme résonnait dans tout le vaisseau. Décidément, chaque fois qu’il était dans un vaisseau de compète il avait des problèmes. Caldwell avait levé les boucliers ils allaient donc être un peu plus en sécurité. Enfin…ça c’est ce qu’il se disait pour pouvoir se rassurer mais il avait bien conscience que ce n’était qu’un moyen de gagner du temps. Une secousse plutôt puissante manqua de le faire tomber mais visiblement ses pieds avaient décidé d’être son allié. David observait toute la scène avec attention. Il essayait de comprendre qu’elles genre de tactique utilisaient les attaquants. Il espérait pouvoir ainsi remarquer une similitude avec les différentes méthodes utilisées par les différents peuples à différentes époques ou encore dans les rapports de missions qu’il avait épluchés en détails. Mais rien, nada. Comment c’était possible ? Ce vaisseau ne venait pas de la voie lactée et encore moins de Pégase. Il ne se souvenait pas avoir lu quelques part un texte parlant d’un peuple venant d’ailleurs. Peu être était-ce encore une invention des Geniis encore jamais vu mais c’était très peu probable, ils n’étaient pas assez malin. Caldwell demanda alors à Ronon s’il reconnaissait le vaisseau mais son ami confirma ces craintes : cela ne venait pas de Pégase. Le colonel demanda alors confirmation à l’archéologue.

-Cela ne ressemble à rien que je ne connaisse. Peu être que si je les entendais parler ou que je pouvais les voir.

De cette façon il espérait pouvoir apercevoir des éléments lui rappelant d’autres peuples et ainsi pouvoir anticiper leurs actions. Le colonel demanda à Fisher d’établir une communication. C’était une réaction tout à fait logique. Elle était surement la mieux placée pour négocier avec eux et essayer de comprendre pourquoi il les attaquait. David allait pouvoir en profiter pour essayer de comprendre à quel peuple ils pourraient faire parti. Une nouvelle secousse le fit trébucher et il manqua se tomber.

« Monsieur ! Il semblerait qu’ils essaient de… De se téléporter à l’intérieur du Dédale.

Quoi !? Ca sentait mauvais ! Lui qui voulais les voir il allait être servi.

-Euh… Je ne voulais pas les voir d’aussi prêt.

Le canal de discussion était ouvert et un son aigu et plutôt affreux en sorti. David se boucha les oreilles autant qu’il le pouvait et ne pût s’empêcher de crier.

-Putain c’est quoi cette merde ?

Une fois le son couper une nouvelle secousse plus puissante se fit sentir et cette fois l’archéologue se retrouva par terre.

-Et merde.

Il se releva en tentant de garder l’équilibre et commença de nouveau à réfléchir. Il ne savait pas quoi faire. Il avait l’impression que c’était le début d’une longue chute. Le bouclier était de moins en moins puissant, ils ne pouvaient pas communiquer avec les assaillants, on essayait d’entrer dans le vaisseau et personne n’arrivait à déterminer la provenance de l’ennemi. Ca puait bien la merde quand même.




David X Ygielle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil
avatar



◮ DOSSIERS : 172
◮ Y.O. : 36
◮ HERE : Quelque part
◮ COMPTES : Radek Z. - Jen K.





MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Ven 6 Mai - 10:16

Nyssa observait le déroulement des opérations depuis son coin. C'était son premier combat dans l'espace et elle trouvait cela fascinant. Jusqu'à présent, elle n'avait vécu que des situations de combat au sol, jamais dans une autre situation. Le colonel lui suggéra, guère convaincu, de tenter de communiquer avec eux. Elle n'était pas sûre si cette incertitude portait sur la manœuvre elle-même ou sur ses compétences à elle. À vrai dire, elle n'était pas sûre elle-même de ce qu'elle allait dire ou faire si elle arrivait à établir le contact. Cela allait être une grande première pour elle. Mais vu la tournure que prenait les choses, leur vaisseau inconnu n'avait pas vraiment l'air enclin à la discussion. Mais soit, elle pouvait essayer. Elle dut se faire violence pour ne pas répondre automatiquement « à vos ordres, colonel » se qui aurait été quelque peu déplacé. Puis elle devait se rentrer dans la tête qu'elle ne portait plus l'uniforme une bonne fois pour toutes.

« Je peux toujours essayer », répondit-elle. Elle s'avança vers la console de communication que lui indiqua un sergent et ouvrit toutes les fréquences. Elle obtint bien une réponse, mais pas ce à quoi elle s'attendait. Elle grimaça au son strident. C'était infernal, mais elle se força malgré tout à écouter, à la recherche d'un indice quelconque… Elle avait l'impression qu'il y avait bien quelque chose dans ce son, mais que que cela puisse être, c'était tout simplement inintelligible. Le tout fut soudainement interrompu. Elle soupira de soulagement tout en étant songeuse.

« Désolée ! » lança-t-elle à Caldwell. Elle se tourna vers le technicien :

« Est-ce que vous avez enregistré la communication ? »

Il répondit par l'affirmative en hochant la tête. Elle poursuivit :

« Parfait. Est-ce que vous pouvez l'analyser ? Je crois qu'il y a quelque chose dans ce son, mais que nous ne l'entendons pas clairement et que du coup, nous ne pouvons pas le comprendre. »

« Oui, mais ça va demander un peu de temps et vu les circonstances... »


Elle l'interrompit. Elle lança un coup d'œil à Caldwell qui était occupé à gérer le combat qui faisait rage.

« Notre survie dépend peut-être du décryptage de ce signal. Si vous y arrivez, cela devrait nous permettre de communiquer avec ceux qui nous attaquent. Nous pourrions aussi apprendre de qui ils sont et pourquoi ils nous attaquent. Alors faites-le et tenez-moi au courant. J'en prendrai la responsabilité si nécessaire. »


Le technicien hocha de nouveau la tête et se mit au travail. Un sergent s'approcha pour lui remettre une arme, qu'elle refusa :

« Me croiriez-vous si je me présentais devant vous en disant que je viens en paix pour discuter alors que je porte une arme ? Je ne crois pas. »


Et puis elle n'avait pas vraiment besoin d'armes. Elle était parfaitement capable de se défendre au corps à corps s'il le fallait. Il y avait d'ailleurs plus de chances qu'elle ait besoin de cela que d'une arme. En revanche, elle prit le gilet et la radio et ajouta à l'intention du sergent incrédule :

« Ce qui ne veut pas dire que je ne veuille pas me protéger pour autant. Où puis-je trouver nos charmants invités ? »

« Un peu partout dans le vaisseau. » lui répondit un autre soldat. Elle se retint de lever les yeux au ciel.

« Mais encore ? Vous ne pourriez pas être un peu plus précis ? Si ce n'est pas trop demandé, je préférerais un groupe, mais sans pour autant avoir à combattre tout le chemin... »

Caldwell lui lança un regard exaspéré, qu'elle ignora. Elle voulait bien faire son travail et aller à la rencontre de l'ennemi, mais cela n'avancerait personne si elle devait se faire tuer en chemin ou que cela lui prenait une heure pour atteindre les lieux et trouver un interlocuteur, alors autant mettre les chances de son côté.

« Alors je vous suggère le hangar à vaisseaux. Il y a un petit groupe qui vient d'y être téléporté et vous pouvez y accéder via l'un des ascenseurs qui fonctionnent toujours. Cela devrait vous permettre d'éviter le plus gros des combats.


« Merveilleux. Demandez à ceux qui se battent en bas de les neutraliser, ou du moins de ne pas tous les tuer, sinon je n'aurai personne avec qui discuter. Ce serait vraiment du gâchis. »

La discussion semblait totalement surréaliste au milieu de tous les rapports d'avaries, de dégâts et des différents foyers d'attaques. Caldwell prit la peine de détacher trois soldats, quelque peu mécontent de la voir prendre ce genre d'initiatives. Mais après tout, là encore, elle n'avait fait que prendre au pied de la lettre ce qu'il avait dit. Et puis tous les moyens étaient bons pour essayer de mettre fin aux hostilités le plus rapidement possible. Elle laissa deux des soldats passer devant puis sortit dans le couloir, suivie du troisième soldat, en direction de l'ascenseur le plus proche d'un pas assuré, même si elle était en réalité un peu inquiète de la tournure qu'allait prendre les événements une fois qu'elle se trouverait face à l'ennemi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◮ DOSSIERS : 48
◮ Y.O. : 27
◮ JOB : Infirmière


MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Dim 8 Mai - 22:03

* L'infirmerie était en pleine effervescence. Le personnel non-nécessaire avait été renvoyé dans sa cabine. Tout le personnel se préparait à recevoir des blessés et Maelya avait reçu l'ordre de se tenir prête à accueillir les blessés afin de les répartir et de les diriger vers les médecin qui s'occuperaient d'eux. Ce n'était pas le plus reluisant des boulots, mais il fallait s'y accommoder. Et puis, une personne dispersant les blessés étaient toujours nécessaire. L'infirmerie était donc prête en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, chaque médecin, chaque infirmier sur ses gardes, leurs regards rivés sur la porte.
Des secousses, signe de l'attaque du vaisseau ennemis, se faisaient ressentir, et faillirent faire tomber la jeune blonde, qui se rattrapa au premier lit venu. « Un tremblement de terre dans l’espace. Vous croyez que c’est possible ? » Entendit-elle être prononcé non loin d'elle. Quelque peu intrigué par ce léger trait d'humour dans une telle situation, elle chercha du regard qui avait bien pu dire cela: c'était un infirmier, qui lui disait vaguement quelque chose. Elle ne put s'empêcher de le fixer du regard quelques secondes, avant de se détourner en le voyant regarder dans sa direction.

C'est alors qu'un officier fit son entrée dans l'infirmerie, et alla parler au médecin en chef. De sa place, la blonde put entendre toute la conversation entre les deux hommes, comme toutes les personnes présentes sur le pont apparemment. Et ce n'était guère réjouissant ce qu'ils se disaient. D'ailleurs un frisson parcourut Maelya. Décidément, elle qui n'aimait pas les vols spatiaux, n'aillait pas plus les aimer après ce qu'elle était en train de vivre.
L'officier quitta rapidement l'infirmerie, laissant le personnel médical seul, et protégé par tout une armée de militaire dans les couloirs adjacents. Et quelques minutes après son départ, les premiers blessés arrivèrent. Pour la plupart ce n'était pas grand chose, surtout des hommes et femmes blessés à cause des secousses répétées, secousses qui d'ailleurs continuait. Et puis, à travers les grésillements des radios des militaires postés à l'entrée de l'infirmerie, Maelya et le personnel autour de sa personne purent apprendre que les premiers coups de feu avec l'ennemi avaient été échangés, et que plusieurs blessés arrivaient. Le début des problèmes commençaient donc. Et ses secousses qui continuaient...


   
   
Just come back
I tell myself you don't mean a thing now, but I think about you everytime. Always. Even after what happened. Maybe, one day, we will see us again
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médecin
avatar



◮ DOSSIERS : 49
◮ Y.O. : 36
◮ COMPTES : Nyssa - Zelenka



MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Dim 15 Mai - 18:05

L'infirmerie et le personnel étaient fin prêt à recevoir les blessés, enfin autant que faire ce pouvait en tout cas. Elle écouta le militaire qui était entré et qui leur annonçait qu'un groupe allait assurer la sécurité des lieux au cas où l'ennemi arriverait jusqu'à eux. Elle regarda se mettre en position et sentit la tension monter d'un cran autour d'elle. C'était toujours ainsi lorsque les combats étaient imminents.

Puis les premiers coups frappèrent le vaisseau. Le Dédale se mit à trembler sous les coups. Ainsi cela avait commencé. Jen serra les poings puis respira profondément. Ce n'était pas le moment de s'inquiéter de ce qui allait arriver. Ce qui importait, c'était les patients qui n'allaient pas tarder à arriver. À peine eut-elle pensé cela que les premiers blessés firent leur apparition. Rien de très grave pour l'instant. Elle laissa les équipes de bord les prendre en charge et alla aider lorsque cela se révélait nécessaire. Puis le chaos se déchaîna. Plusieurs membres du personnel furent envoyés aux quatre coins du vaisseau pour dispenser les premiers soins aux blessés graves pour qu'il puissent transporter jusqu'à l'infirmerie.

Puis ces derniers arrivèrent à leur tour. Jen en prit une en charge. Le soldat présentait une large entaille sur la cuisse qui saignait abondamment en dépit du pansement posé en urgence. Elle leva les yeux et vit que tout le personnel était déjà occupé. Maelya s'occupait d'un autre patient. Elle avait besoin d'une paire de mains supplémentaire. Elle avisa soudain l'un des jumeaux Wilson avec une blouse dans un coin. Elle fronça les sourcils et secoua la tête en se demandant ce qu'il faisait là et à quoi il jouait. Aux dernières nouvelles, il n'était pas médecin et elle ne se rappelait pas non plus avoir vu une quelconque formation médicale dans son dossier. Mais vu qu'il avait l'air de vouloir se rendre utile et qu'il semblait disponible, elle l'interpella.


« M. Wilson, enfilez donc une paire de gants et apportez-moi des compresses, un kit de suture et des champs stériles. Tout ce trouve sur l'étagère derrière vous. »

Elle le vit apporter ce qu'elle avait demandé. Elle décida de le garder près d'elle. Cela lui permettrait ainsi de le garder à l'œil et d'éviter une catastrophe. Ils avaient déjà bien assez à faire.

« Dites-moi, vous avez au moins des notions de premiers secours, n'est-ce pas ? Dans tous les cas, vous avez interdiction formelle d'administrer quoi que ce soit aux patients. En attendant, restez avec moi, je pourrais avoir besoin d'autre chose. »

Elle vit un médecin un peu perdu qui sursautait à chaque coup frappant le vaisseau. Ce devait être la première fois qu'il opérait dans de telles circonstances. Il croisa son regard. Elle sourit et lui dit :

« Doc, concentrez-vous sur votre patient et oubliez ce qu'il se passe à l'extérieur. Vous ne pouvez rien y faire. Par contre, vous êtes en mesure d'aider ce membre d'équipage. Alors faites ce que pourquoi vous êtes là et tout ira bien. »

Elle le vit se remettre au travail. Il n'était guère rassuré, mais au moins maintenant, il se concentrait sur quelque chose qu'il savait faire et contrôlait. Elle termina de s'occuper de son patient puis passa au suivant. La situation à l'extérieur n'avait pas l'air de s'améliorer et celle à bord non plus. Des échanges de coups de feu et des explosions se firent entendre sur leur pont. Elle vit les soldats chargés d'assurer la sécurité de l'infirmerie resserrer les rangs et se préparer pour tirer au cas où l'ennemi arriverait jusqu'à eux. Ce qu'ils ne manqueraient pas de faire s'ils avaient déjà réussi à atteindre ce pont. Mais ce n'était pas son problème, du moins pas immédiatement. Elle avait bien d'autres chats à fouetter avec le flot maintenant ininterrompu de blessés qui envahissaient l'infirmerie.


Dernière édition par Jennifer Keller le Mar 14 Juin - 4:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Personnage Non Joué
avatar



◮ DOSSIERS : 59
◮ HERE : Galaxie de Pégase
◮ JOB : gérer les bêtises dans membres pendant les intrigues et les missions




MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Dim 15 Mai - 23:35

Très vite, le vaisseau est envahi par ces extraterrestres au look des plus étranges. S’ils portaient tous une combinaison de combat plus ou moins identique, c’était leur unique point commun. Il y avait autant de visage différent que de nationalités présentes sur le Dédale. Leurs armes n’avaient rien de semblables à celles croisées jusqu’à présent – des armes à feux au design élaboré et particulièrement avancé. Envoyés par vague d’une vingtaine de représentants, ils proliféraient de toute part dans l’ensemble du vaisseau, n’épargnant aucune salle. Ils tuaient les civils croisés, blessaient gravement les militaires qui tentaient de se mettre sur leur chemin. Le groupe envoyé dans le hangar a vaisseau s’est divisé ; il y a ceux qui se penchent sur les consoles et ceux qui neutralisent tous ceux tentant de leur barrer la route. Bientôt, l’ensemble des ordinateurs du Dédale s’éteignent pour laisser placer à un symbole encore inconnu de tous – un logo aux couleurs chatoyantes et aux formes qui s’imbriquaient comme un puzzle.

« Colonel, je crois qu’ils essaient de prendre le contrôle du vaisseau. » Caldwell avait donné son accord à Fisher pour qu’elle s’essayât aux négociations mais, devant cet écran maintenu malgré les efforts des techniciens présents, il fit s’avancer David Clarkson. « Retenez bien ce symbole, Docteur. Qui sait, peut-être l’avez-vous déjà croisé dans un rapport ? Un dossier ? » A peine avait-il terminé sa phrase que la porte s’ouvrait pour laisser apparaître un petit nombre de ces extra-terrestres. Fisher devait déjà se trouver dans le hangar ; Steven lança un coup d’œil à Ronon mais il savait qu’il n’avait pas besoin de prononcer le moindre mot pour que l’homme comprenne. Il avait l’autorisation de tirer à vue. D’autres militaires avaient déjà ouvert le feu, se mettant à couvert comme ils le pouvaient. « Harris, essayez de reprendre le contrôle de l’ordinateur, bon sang ! » Mais, alors qu’il tentait de rejoindre l’un des panneaux de contrôle pour inverser deux cristaux, un tir le toucha de plein fouet et le jeune sergent tomba, sans plus aucun espoir pour lui. Impuissant devant cette vision, Caldwell appuya sur son oreillette pour faire intervenir le Docteur O’Connell, présent sur le Dédale.

L’infirmerie était débordée. Les blessures plus graves arrivaient, les hémorragies se confondant aux commotions et aux amputations. Les morts commençaient, elles aussi, à pleuvoir, laissant tomber sur le vaisseau un voile noir. Des tirs loupés, parfois, venaient briser une lampe ou détruire une étagère médicale.

Bien vite, il sembla évident que la seule chance de s’en sortir était d’abandonner le navire.

NB : favorisez les réponses courtes pour que les choses aillent vite - en cas de question, merci de contacter le staff - n'hésitez pas à faire intervenir des PNJs.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Ronounours
avatar



◮ DOSSIERS : 132
◮ Y.O. : 38
◮ HERE : ATLANTIS
◮ JOB : ANCIEN COUREUR
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, THAV'AK, JAKE, CATTALEYA & MAHTAR





MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Lun 16 Mai - 13:19


Le chaos s'était emparé du vaisseau terrien plus vite qu'une attaque de wraiths. Les membres d'équipage tentaient tant bien que mal de garder le contrôle de la situation, mais l'ennemi en face semblait posséder une technologie qui surpassait celle du Dédale. Les envahisseurs étaient à présent parvenu à pénétrer à l'intérieur du vaisseau. Ronon lui, tentait de rester debout malgré les secousses qui ébranlaient le Dédale. Les choses ne pouvaient qu'empirer à mesure que les ordinateurs de bord rapportaient un grand nombre d’avaries en tous genres. Le Satédien vit la négociatrice terrienne tenter de décrypter le signal sonore que l'ennemi avait émis au moment ou Fisher était parvenu à entrer en contacte avec eux. « Y a rien à décrypter, ils nous ont gentiment dit d'aller nous faire voir et maintenant ils veulent notre peau » grogna l'homme plus que jamais agacé par ce genre de perte de temps. « D'ailleurs c'était avant qu'il fallait tenter la négoce » fit-il d'ajouter alors qu'on entendait à la radio les appels à l'aide des hommes qui se faisaient tuer dans les couloirs. Soudain, alors que Caldwell montrait quelque chose à David, la porte du pont principal s'ouvrit pour laisser entrer les intrus. Sitôt Ronon attrapa l'archéo par le col et plongea derrière les ordinateurs. Les militaires présents avant ouvert le feu. L'ancien courant sorti son arme, la réglant sur mode létale. Dès lors il ouvrit le feu à son tour, faisant jaillir des éclats rouges qui venaient de temps à autre toucher leurs cibles. Un des assaillant tomba au sol, ce qui fit redoubler les salves de tire de la part des envahisseurs. Les militaires terriens semblaient tomber un par un tandis que les corps de certains techniciens étaient venus s'écraser sur la console sur laquelle ils travaillaient quelques secondes plus tôt.

« Il faut faire évacuer le vaisseau ! » rugit Ronon alors qu'il continuait de tirer en restant à couvert des ordinateurs, s'assurant que David était toujours en vie à côté de lui. Il n'osait même pas imaginer ce qui était entrain de se passer sur Atlantis en ce moment, la cité étant devenue silencieuse après s'être occulté dès le début des combats. La téléportation était-elle au moins encore en état de fonctionné où étaient-ils tous condamner à se faire tuer dans l'espace ? La colère se faisait sentir chez le Satédien, hors de lui à l'idée de se faire avoir par une bande d'inconnu. L'envie de bondir par dessus sa cachette ne lui manquait pas, mais il savait que ça aurait été idiot de tenter une telle action, surtout qu'il n'était pas à son avantage. Mais les militaires restant semblaient être parvenu à les repousser dans le couloir, permettant ainsi à Ronon de se redresser et de viser avec plus de précision. Finalement ils parvinrent à les repousser assez pour que quelqu'un referme la porte du pont et la condamne en sabotant un des panneaux de contrôle en tirant dedans. Ils étaient à présent coincé ici, avec plu de cadavres que de vivants. L'homme s'approcha du corps des deux intrus qu'ils étaient parvenus à tuer, afin de voir quelle était la gueule de ceux qui continuaient tirer sur le vaisseau terrien. Aucun ne se ressemblaient et pourtant ils faisaient parti du même groupe d'assaut. Dans tous les cas, Ronon n'avait jamais vu ces humanoïdes là. D'ailleurs ils ne ressemblaient en rien à ce qu'il avait peu croiser dans la galaxie. L'un avait une peau bleu alors que l'autre, avec des allures de chat, avait plus l'air d'un animal que d'un humain. « Est-ce que la téléportation fonctionne ? » demanda Caldwell en s'adressant à l'un des techniciens encore en vie. Ils n'étaient plus qu'une poignée à présent et impossible de savoir ce qui se passaient de l'autre côté de la porte. Peut-être n'avaient-ils que quelques minutes avant que les autres ne tentent une nouvelle fois une attaque.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Indiana Jones
avatar



◮ DOSSIERS : 210
◮ Y.O. : 37
◮ HERE : à la découverte d'atlantis
◮ JOB : botaniste // poseur de questions
◮ COMPTES : McKay le Râleur; Lorne le Malchanceux; Alex la Folle-Pryro; Kan le Naïf; Harikee la Menteuse; Liara la Paumée; Raf le Toxico


jake - partenaire




MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Lun 16 Mai - 15:35

Il manquait de tomber lorsque le Docteur Keller le héla. Il obéit sans faire le moindre commentaire, à peine perturbé à l’idée d’être reléguer au rang de simple assistant – au moins, il se rendait utile. Compresse et kit de suture en main, il faisait passer au réel médecin tout ce qu’elle lui réclamait, tout en aidant parfois les blessés superficiels à dénicher un coin de l’infirmerie où ils ne gênaient pas le passage des blessés grave. « Ne vous en faîtes pas, je n’avais aucune intention d’administrer quoique ce soit. Et en réalité, j’ai fais quelques années de médecine. Je suis plus à l’aise avec les spécimens morts mais… » Il laissa sa phrase en suspens, haussant les épaules. Il n’était pas fou et s’il était capable de connaître la composition de chaque médicament grâce à ses connaissances latines, il n’allait pas risquer la vie des autres en ignorant tout. Pour l’heure, il préférait rassurer les patients ; il avait le ton conciliant de vrais infirmiers et lâchait parfois une ou deux drôleries dont il avait le secret afin de permettre aux plus angoissés de se détendre, ne serait-ce qu’un peu. Il ne faisait aucun doute, pour le botaniste, que le vaisseau devait se trouver en piteux état et que s’acharner de la sorte était de l’ordre du suicide, mais il préférait ne rien dire – après tout, il n’était pas militaire et la tactique, comme ses scores à Call of Duty le prouvaient, n’était vraiment pas son point fort. Peut-être que le Colonel Caldwell, de son pont principal, avait une idée lumineuse pour les tirer d’affaire. Les portes s’ouvrirent, laissant passer un blessé amoché, le visage en sang et une vilaine brûlure lui barrant une bonne partie de l’abdomen mais aussi des tirs nourris qui firent éclater l’une des lumières de l’infirmerie. Réactif, Julian tira de sa poche une lampe à ultraviolet qu’il allume aussitôt pour permettre au Docteur Keller de voir la blessure tandis que quelques-uns parmi les blessés les plus robustes cherchaient des lampes torche pour donner un minimum de lumière. On lui en tendit une qu’il attrape prestement et éclaira la blessure tandis que le médecin faisait son job.

Il y eut un craquement, un bruit sourd et un corps vola à travers la pièce avant d’aller cogner contre le mur. Malgré lui, Julian tourna la tête à temps pour s’apercevoir qu’il s’agissait de l’homme venu les prévenir au début de la bataille et il grimaça. « Je vais voir comment il va. » Il n’attendit pas de réponse pour se diriger, le dos courbé, vers le militaire. Il chercha son pouls, grimaça en n’en trouvant aucun. Impuissant, il se tourna vers le Docteur Keller, secoua la tête comme pour lui signifier qu’il était trop tard pour lui. Il se relevait quand l’un de ces extra-terrestres belliqueux pénétra dans l’infirmerie, bientôt suivit par deux de ses camarades. Le premier fut rapidement mis k.o par un tir qui sembla l’assommer tandis que le second levait son arme en direction d’une infirmière blonde, proche du botaniste. Celui-ci ne termina de se relever pour plonger sur la jeune demoiselle. Il lui tomba dessus dans un fracas de tables à roulette et de scalpel qui tombèrent, eux aussi. « Désolé pour le manque de délicatesse. » Il eut un sourire qui se transforma rapidement en grimace de douleur alors qu’il sentait comme un feu prendre possession de son corps sur le flan gauche. Il porta une main à celui-ci et il n’eut pas besoin de baisser les yeux pour savoir qu’elle était sûrement déjà imbibée de sang. « Ouch. Ça fait vraiment mal. » Bien plus que ce que Steve McGarrett laissait croire dans sa série, en tout cas.


on va l’accrocher à un fil invisible. un fil invisible, c’est comme un homme invisible, mais en forme de fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◮ DOSSIERS : 48
◮ Y.O. : 27
◮ JOB : Infirmière


MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Ven 3 Juin - 17:25

* Les blessés arrivèrent rapidement, et surtout en grand nombre. Plus que prévu. Tout le monde était débordé, et alors que Maelya pensait que la situation ne pouvait être pire, les portes de l'infirmerie s'ouvrirent laissant apparaître de nouveaux blessés. Et avec eux des tirs nourris qui bousillèrent une bonne partie de l'éclairage de la pièce. Super, maintenant ils devaient soigner les blessés dans une quasi-obscurité.
La jeune femme quitta l'homme qu'elle venait de panser pour s'occuper d'un autre qui venait d'arriver, quand un bruit sourd se fit entendre. En levant la tête, elle vit un corps passer devant elle, voler à travers la pièce et rencontrer une cloison. Mort. Il devait être mort vu le vol plané qu'il venait de faire. Mais au lieu de regarder l'infirmier qui se dirigeait vers le corps, elle se pencha à nouveau sur son blessé. Il fallait qu'elle se concentre, qu'elle ne pense pas à ce qui se passait autour et aux secousses du vaisseau.

Un nouveau coup de feu retentit, et en levant les yeux, Maelya vit deux ennemis entrer dans l'infirmerie. Le premier fut rapidement maîtrisé, alors que le second la menaçait d'une arme. Gardant son sang-froid, la blonde ne bougea pas d'un cil. Et puis en moins de deux secondes, elle se retrouva projeter sur le sol du vaisseau: le drôle d'infirmier qu'elle avait repérer plutôt venait de se jeter sur elle afin de la sauver. Au même moment, l'extra-terrestre qui avait tiré dans sa direction fut neutralisé par un tir. Elle se tourna vers l'homme qui venait de prendre la parole*

- Ce n'est pas grave. Merci beaucoup pour ce geste.

* Sourit-elle légèrement en réponse au jeune homme qui venait plus que certainement, de lui sauver la vie. Rapidement et doucement, elle se releva, avant de se masser son épaule gauche qui avait quelque peu souffert dans sa rencontre avec le sol. Elle regarda autour d'elle comment se porter les autres personnes présentes dans pièce, vérifiant que le tir n'avait touché personne d'autre, avant de se précipiter vers son sauveur. Celui-ci était blessé et saigné: un scalpel l'avait profondément coupé.*

- Bougez pas, je vais arrêter le saignement !

*s'exclama-t-elle avant d'appuyer fortement une compresse sur la coupure du jeune homme, toujours assis sur le sol. Une infirmière vint à son aide, tandis qu'autour d'eux l'effervescence était à son comble. Une certaine panique s'était emparée des personnes présentes, ce qui était compréhensible vu la situation dans laquelle ils étaient. C'est alors que la voix du colonel Cadwell s'éleva des hauts-parleurs *

- A tout le personnel, nous allons tenter de vous téléporter sur Atlantis d'ici quelques minutes. Merci de vous tenir prêt.

* Peut-être la solution à tout leur problème. Maintenant, il ne restait plus qu'à espérer que la téléportation allez fonctionner assez longtemps pour tous les mettre en sécurité*


   
   
Just come back
I tell myself you don't mean a thing now, but I think about you everytime. Always. Even after what happened. Maybe, one day, we will see us again
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil
avatar



◮ DOSSIERS : 172
◮ Y.O. : 36
◮ HERE : Quelque part
◮ COMPTES : Radek Z. - Jen K.





MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Dim 5 Juin - 17:54

Nyssa et son escorte avançaient sans rencontrer trop de résistance. Ils finirent par arriver au hangar où il rejoignent la section qui défendait les lieux. Elle se mit à couvert et rejoignit le chef, un certain Adams, à l'abri derrière une pille de caisse. Elle lui demanda un rapport de la situation.

« Ils sont encore cinq. Nous les avons acculer dans le coin là-bas. Mais si vous voulez mon avis, ils n'ont pas l'air du genre à vouloir discuter ou à déposer les armes. Ils tirent à vue sur tout ce qui bouge. »

Elle hocha la tête et sortit un chiffon blanc qu'elle avait trouvé en chemin. Elle ramassa une tige de métal qui traînait et l'y attacha pour confectionner un drapeau blanc. Elle espérait que ce symbole universel de demande de pourparler sur Terre existait ici aussi. Elle le leva et allait faire de même pour leur parler lorsque leur réponse fusa sous forme d'un tir sur le drapeaau. Adams la rattrapa et la força à se baisser pour la remettre à couvert.

« Je vous avez prévenue... »

« Il fallait bien que j'essaie. Peut-être qu'ils ne connaissent tout simplement pas la signification du drapeau blanc. Reste à savoir s'ils nous comprennent. »


Elle se demandait quoi faire ensuite. S'exposer ne semblait pas l'idée du siècle. Elle décida donc de simplement les interpeller tout en restant à couvert. Cela pouvait aussi fonctionner.

« Cessez le feu ! Nous aimerions discuter avec vous ! »

Leur réponse ne se fit pas attendre et fut identique à la précédente. Cela ne l'avançait guère plus. Elle ne savait même pas s'ils l'avait ou non comprise. Elle ne voyait d'autre solution que les déloger et les neutraliser pour pouvoir leur parler. Elle sentait que cela ne réjouirait aucun des soldats présents. Avant qu'elle ait pu faire part de son plan à Adams, ils se remirent à leur tirer dessus de plus belle. Elle allait dire quelque chose lorsque l'ordre d'abandonner le vaisseau arriva. Autant pour la négociation, qui semblait de toute façon, très mal engagée. Adams lui colla un P-90 dans les mains et lui fit signe de le suivre avant qu'elle ait pu dire quoi que ce soit. Apparemment, la discussion était close et elle allait devoir obéir. Elle grimaça et ils rebroussèrent prudemment le chemin vers la sécurité relative du couloir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Médecin
avatar



◮ DOSSIERS : 49
◮ Y.O. : 36
◮ COMPTES : Nyssa - Zelenka



MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Jeu 9 Juin - 3:42

Jen observa Wilson qui s'occupait des patients qui arrivaient et de ceux légèrement blessé. L'accueil des patients en temps de crise était très important et il était évident qu'il savait y faire. Elle le laissa donc agir à sa guise. Il se révéla être un assistant efficace à plusieurs occasions. Le flot des patients étaient maintenant ininterrompus et les cas graves ne cessaient d'arriver. Il fallait parfois faire un choix difficile entre essayer de sauver ceux qui pouvaient l'être ou pas. C'était l'une des choix les plus ardues de ce métier et qu'elle détestait.

Soudain une explosion dans le couloir envoya valser un militaire à l'autre bout de la pièce. Elle se retrouva elle-même projeter contre le mur, mais pas suffisamment pour être sonnée. Elle fit lentement rouler ses épaules. Elle grimaça lorsqu'une douleur irradia son bras gauche. Elle espérait n'avoir rien de casser. De toute façon, elle n'avait pas vraiment le temps de s'en préoccuper pour l'instant. Elle tenait debout et semblait toujours en mesure de se servir de ses mains, donc ce devait juste être le choc. Elle hocha la tête lorsque Julian, qui s'était précipité vers le soldat, lui indiqua que celui-ci était mort.

Elle vit leurs ennemis entrer dans l'infirmerie puis la situation dégénéra. Le temps sembla se figer pendant une fraction de seconde qui lui sembla durer une éternité. Puis brusquement, le temps reprit son cours et tout était terminé. La situation était en train de virer au chaos dans l'infirmerie entre les cris des blessés et les morts. Elle se mit à lancer calmement des ordres pour que chacun ait quelque chose à faire et se remette au travail, ce qui permit de rétablir un semblant d'ordre. Elle fit rapidement le tour des patients pour s'assurer que tous étaient pris en charge et demanda à ceux qui le pouvaient de déplacer les morts vers le fond de l'infirmerie et de les recouvrir pour faire de la place. Elle remarqua alors que Maelya et une autre infirmière s'occupait du Dr Wilson, toujours à terre après avoir sauver la première. Elle attrapa un kit de secours qui traînait et qui semblait toujours intact. Se faisant, elle grimaça à nouveau. Elle s'accroupit à côté du botaniste.


« Joli réflexe, M. Wilson. »

Un infirmier arriva avec un brancard sur lequel Julian fut rapidement installé. Elle en profita pour regarder la blessure puis tendit d'autres compresses à Maelya pour aider à contrôler l'hémorragie. Une méchante coupure, mais rien de mortel. Elle entendit le message de Caldwell et se retourna pour ordonner au personnel de préparer les patients pour le transfert. Elle se demanda soudain où était passé le médecin en chef puis se concentra sur son patient.

« Une belle entaille que vous avez là. Elle est profonde, mais ne semble pas avoir touché quoi que ce soit de vital. Il va vous falloir des points de suture et du repos. Et avec un peu de chance, la cicatrice ne se verra pas trop. Mais cela va devoir attendre un peu que nous ayons été évacués. Maelya, est-ce que vous pouvez vous occuper de lui et lui donner quelque chose pour la douleur ? Nous nous ferons le reste une fois que nous serons plus en sécurité. Je dois aller voir si tout le monde est prêt. Dommage que j'ai perdu mon meilleur assistant ! »

Elle prit sa radio et indiqua que l'infirmerie était prête puis elle partit prêter main-forte à l'un des médecins qui venait de l'interpeller alors qu'un des blessés faisait un arrêt cardiaque. En arrivant à côté du brancard, elle eut sa réponse concernant le médecin-chef. Elle espérait vivement que l'évacuation était imminente.


Dernière édition par Jennifer Keller le Mar 14 Juin - 4:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



◮ DOSSIERS : 97
◮ Y.O. : 29
◮ HERE : Atlantis
◮ JOB : archeologue


MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Dim 12 Juin - 18:04

David se surprenait lui-même. Il était a bord d’un vaisseau, au milieu d’une attaque et  pourtant son esprit n’était pas sous l’emprise de la panique. Il aurait pensé être complètement  paralysé pourtant ce n’était pas du tout le cas. Peu être était-ce l’adrénaline ? Qui sait ? En tout cas c’était bien pratique car cela lui permettait de réfléchir rapidement et de réagir à la situation. L’ennemi avait envahi le vaisseau et visiblement ils n’étaient pas là pour négocier. On se serait cru dans un MMORPG. C’était des gros bourrins mais leurs armes étaient quand même super classe. Les ordinateurs finirent par s’éteindre et par diffuser uniquement un symbole plutôt étrange. Il était très coloré avec des formes s’emboitant. Un peu comme un morceau de Tétris en fait. C’était plutôt étrange. Le jeune homme se demandait ce que cela pouvait bien signifier. Etait-ce le nom de leur peuple ou juste un symbole guerrier ? Il n’aurait sût le dire. C’était vraiment frustrant.

« Retenez bien ce symbole, Docteur. Qui sait, peut-être l’avez-vous déjà croisé dans un rapport ? Un dossier ? »


C’est à peine si David avait entendu le colonel tellement il était concentré. Retenir ce symbole ? C’était bien son intention. Il savait déjà que ce symbole allait l’obséder. Il soulevait tant de question. Questions auxquelles il comptait bien répondre un jour.  Pour l’heure il voulait juste aider et c’était vraiment frustrant de ne pas pouvoir le faire. Il était bon dans son métier, il avait bonne mémoire, il avait épluché des centaines de rapport. Pourtant il n’avait jamais rien vu de tel. Qu’il s’agisse des uniformes, des techniques de combats, des vaisseaux mais également de ce foutu symbole. Tout cela ne lui rappelait rien du tout. Comment était-ce possible ? Il avait l’impression d’être inutile c’était vraiment frustrant et rageant.

« Je… »

David n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’on l’attrapa et le balança derrière les ordinateurs.  Un groupe d’extraterrestre venait de pénétré dans la pièce et Ronon venait de lui sauver les miches. Sans lui il aurait probablement été one shoter.  David n’avait pas d’arme sur lui. Il en avait bien une mais il l’avait laissé. Il ne pensait pas en avoir besoin vu qu’a la base il partait juste à la recherche de Ronon dans un vaisseau spatial bien à l’abri dans l’hyper espace.  Du coup tout ce qu’il pouvait faire pour l’instant c’était de rester cacher pour ne pas poser plus de problème. Il se demandait si les autres avaient pût survivre. Julian était également à bord et il avait peur pour la vie de son ami.  Un militaire tomba non loin de lui. C’était horrible mais David n’avait pas cinquante solutions.  Par réflexe il tendit le bras pour essayer d’atteindre l’arme du pauvre homme. Il n’était certes pas doué avec une arme en main mais il devait être capable de sauver sa peau. Après tout il avait déjà tué des centaines d’aliens. Bon sur Halo mais ça compte non ? David n’osait pas regarder le combat. Combien d’hommes étaient mort ? Comment allaient-ils annoncer ça aux familles ? Comment ça se passait sur la cité ? Tant de question se bousculait.  Ronon avait raison. L’urgence était de faire évacuer tout le monde.  David ne savait même pas s’il restait encore quelqu’un de vivant qui pouvait faire fonctionner les ordinateurs. Au pire des cas il pourrait toujours le faire.  Après tout il avait déjà piraté des ordinateurs. Il n’avait surement pas le même niveau d’excellence que les personnes dont c’était la profession mais il pourrait aider. Là il avait juste l’impression de ne servir à rien. Et cette foutu arme qui était trop loin. L’archéologue se décida à ramper sur le sol jusqu'à atteindre l’arme. Mais c’est à ce moment là que les militaires parvinrent à repousser les ennemis hors de la pièce.  Ils étaient condamnés à rester ici pour l’instant mais au moins ils étaient vivants. Ou du moins certains d’entre eux. David observa la pièce et pu constater les dégâts. Il y avait des corps partout. C’était juste affreux.  Parmi les cadavres se trouvaient deux attaquants. L’archéologue voulait analyser les corps. Il voulait emmagasiner autant d’information que possible sur cette espèce. Cela pourrait peu être aidé. Il n’avait jamais vu ce genre d’armure et ils étaient bien différents de tout ce qu’il avait pu croiser.  Il observait le tissu à la recherche d’indice. Autour de lui le colonel et des techniciens cherchaient à faire fonctionner la téléportation.  Une annonce avait été diffusée dans le vaisseau en espérant qu’il y ait des survivants.  David se demandait en quels matériaux les armures étaient faite. C’était différent de ce que l’on pouvait retrouver sur terre et dans la galaxie de Pégase.  Il essaya d’en récupérer un bout qu’il fourra dans sa poche pour pouvoir l’analyser en détail quand ils seront tous de retour sur la cité. C’est alors qu’il remarqua que le fameux symbole était comme poinçonner à certains endroits. Encore ce foutu logo Tétris. David se dépêcha de fourrer autant de chose qu’il pouvait dans ses poches. Il devait se dépêcher. On ne pouvait pas savoir quand aurait lieux la prochaine attaque. Il rechargea son arme en prévention. Il songea aussi qu’il pourrait être utile de prendre une des armes aliens mais il ne savait pas du tout comment elles pouvaient fonctionné.

-Ronon. Tu saurais te servir de ça ? Ca pourrait être utile de savoir comment fonctionne leurs armes pour pouvoir les contrer.



PS: désolé pour le pavé je sais qu'il faut privilégier le court mais j'étais inspirée^^




David X Ygielle:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Personnage Non Joué
avatar



◮ DOSSIERS : 59
◮ HERE : Galaxie de Pégase
◮ JOB : gérer les bêtises dans membres pendant les intrigues et les missions




MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Ven 11 Nov - 16:32


Ce vaisseau sorti de nul part avait mis à mal les défenses du Dédale avant de parvenir à téléporter des intrus à son bord. La situation était critique, voire désespérée. Alors que le pont principal venait d'essuyer une cuisante défaite au vu du nombre de morts qui trônaient là, le reste de l'équipage était aux abois. Caldwell ne pouvait que constater son impuissance et dans un dernier élan de clairvoyance, il tenta un contacte avec la salle qui s'occupait de la téléportation, croisant les doigts pour que celles-ci n'ait pas encore été pris.

_ Ici Caldwell, vous me recevez ? demanda le colonel.
_ Cinq sur cinq monsieur, mais nous ne tiendrons pas très longtemps.
_ Très bien, alors écoutez attentivement ce que je vais vous dire, téléportez autant de monde que possible sur le continent, je vais faire en sorte que les autres puissent fuir avec les F-302.
_ Mais et vous colonel ?
_ Faites s'que vous dis ! hurla l'homme qui avait pris sa décision.

Là, il adressa un regard à Ronon. Ce dernier compris mieux que personne ce que le militaire avait en tête. Le satédien pris donc les devant pour faire sortir les survivants du pont principal. Il n'y avait plus une minute à perdre. Tant bien que mal, l'homme tenta de prendre les commandes du vaisseau en rentrant une nouvelle destination. Les moteurs subliminiques poussèrent l'appareil dans la direction de l'ennemi. Là, il voyait les F-302 quitter les hangars latéraux, certains se firent abattre alors que les autres prenaient la fuite en direction de Valnad. Caldwell resta regarder la planète bleue. Elle semblait si calme et paisible alors que dans l'espace le vaisseau terrien était entrain de perdre face à la puissance de feu de l'autre… Qui étaient-ils pour s'en prendre ainsi à un peuple inconnu ? Les boucliers continuaient de tenir malgré tout. A présent le militaire était seul à bord, poussant le Dédale au suicide pour détruire l'autre vaisseau, se doutant bien qu'ils devaient avoir également un bouclier. Mais l'équipage était en sécurité à présent

Les appareils n'étaient plus qu'à une centaine de mètres l'un de l'autre, mais dans l'espace la distance semblait tellement différente. Le Dédale continuait d'accélérer alors que sur le pont les alarmes sonnaient de partout. Caldwell s'était installé sur son siège, scrutant ces derniers instant avec le regard brillant. Le temps semblait avoir suspendu son cours pour lui laisser quelques secondes de répits. Jusqu'à l'arrivée des intrus sur le pont… Mais il était trop tard.

Depuis le sol de Valnad, tout le monde vit une éblouissante lumière dans le ciel. Un éclat brûlant et silencieux qui se dissipa bien vite une fois l'air complètement brûlée. Même Atlantis, toujours occultée, put admirer le spectacle avec un pincement au cœur. Le Dédale et son commandant n'étaient plus. Une nouvelle ère s'annonçait dans la galaxie de Pégase.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[I.04] Dead space [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dead Space 2!(coop : Death)
» [MJ13]Dead Space [Terminé]
» Dead Space Apocalypse
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: version 2.0 :: Archives RPs :: Archives intrigues-

© Stargate Atlantis, tous droits réservés.