Bienvenue sur la cité d'Atlantis, Invité.
Tous les groupes sont importants, veillez à essayer de les équilibrer.
Quelques ennemis ne seraient pas de trop...
Les possibilités de jeux sont nombreuses pour les humanoïdes en dehors d'Atlantis,
tous ne sont pas obligés de rejoindre la Cité pour jouer ou s'intégrer correctement.

Partagez | 
 

 [I.04] Dead space [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Personnage Non Joué
avatar



◮ DOSSIERS : 59
◮ HERE : Galaxie de Pégase
◮ JOB : gérer les bêtises dans membres pendant les intrigues et les missions




MessageSujet: [I.04] Dead space [terminé]   Mer 2 Mar - 19:21


Dead Space
Corey, De'el, Jake, Alexandra, Nicholas, Aylin, Radek


« Le Dédale sera en orbite autour de la Cité durant toute une semaine, je préviendrai le Colonel Caldwell de façon à ce qu’il soit prêt à intervenir en cas d’attaque. N’oubliez pas, contact radio dans quatre heures. » Catherine, restée sur la Cité et debout face à la porte, attendit la réponse du Major Valentyne, mise à la tête de cette fine équipe, avant de faire signe à Chuck de couper l’horizon des événements. La salle redevint silencieuse et le Docteur Jones lança un coup d’œil à sa montre. Il ne lui restait plus qu’à attendre le retour du Dédale, à présent.

De l’autre côté de la porte des étoiles, une plaine désertique. Quelques touffes de végétations séchées à quelques endroits mais des dunes de sable sombre couvraient la zone et empêchait de voir plus loin que nécessaire. Un endroit stratégique pour les éventuels habitants de la planète pour surveiller les venues. La base de données avait été plutôt radine en information sur cette planète nommée Destinae. Il n’y avait eu trace d’activité humaine depuis quelques milliers d’années et elle avait été, selon toute vraisemblance, abandonnée tout ce temps. Comment était-il possible qu’elle ait soudainement surgit dans la base de données alors que personne ne paraissait l’avoir remarquée toutes ces années était une question qui était encore sans réponse. Certains scientifiques étaient allés jusqu’à prétendre que la planète s’était dissimulée d’elle-même de tout danger, afin de protéger ses trésors de recherche – puisqu’il était précisé que son avancé technologique rejoignait de beaucoup celle d’Atlantis – jusqu’à épuisement des ressources d’énergie. Une théorie qui ne faisait pas l’unanimité.

Mais pour l’heure, il ne fallait pas perdre de vue que Catherine n’avait accordé qu’une journée pour en apprendre un peu davantage sur la planète avant d’organiser une exploration sur le long terme. Et l’ordre du jour était de découvrir quels secrets intéressant elle recelait. Peut-être un œil aguerrit remarquerait-il que le sable sombre avait une capacité à prendre différentes teintes en fonction de l’angle de vue et qu’il agissait, en réalité, comme un miroir sans tain, empêchant à ceux situés près de la porte de trouver la moindre sortie pour s’aventurer plus loin sur la planète.




Dernière édition par PNJ le Ven 11 Nov - 16:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau ◮ Personnage Non-Validé
avatar



◮ DOSSIERS : 63




MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Mer 2 Mar - 19:50

Corey effectuait sa première mission depuis ce qui était arriver avec le scorpion. C'était toujours dans sa tête et conscient des dangers des Terres Nouvelles, il avait donc prévue le coup. Il avait enfiler une paire de rangers clairs, qu'il n'avaient pas attacher jusqu'en haut des rangers. Il portait une veste militaire mais ne l'avait pas attacher et un t-shirt de base ball au couleur de Los Angeles. Il portait encore ses lunettes de soleil style Ray Ban, ce qui lui donnait un air de surfer dans cette attirail. Le jeune homme avait été informer de la mission. Il savait qu'il partait avec De'el, un jeune sauvage dont il n'avait pas vraiment envie de s'approcher, Valentine qu'il ne connaissait que trop bien, même si depuis la fois de la chasse aux cailloux les deux jeunes gens se calculaient beaucoup mieux -pour ne pas dire que Corey l'appréciait-, et des scientifiques et des militaires, que Corey avait encore du mal à identifié. Il y avait Jake aussi. Un bon ami à lui, un des rare qu'il avait sur la cité.

Une fois la porte traverser, il observa le paysage comme d'habitude, sa musique dans les oreilles, son calpin dans les mains, et son sac à dos en toile sur une épaule. Ce qu'il contenait me demanderiez-vous ? Bah du matos de dessin, des pochettes en plastiques, des tubes en plastiques, un briquet, des fusées de SOS, et tout un tas de trucs qu'on pourrait penser inutiles mais qui, quand on connait COrey peuvent parfaitement servir. Le jeune homme observa l'horizon, puis il se pencha pour observer le sol, un truc le tracassait. Il dit :

"Hey vous trouver pas que le sol est bizarre ?"


Pas bizarre dans le sens danger, mais bizarre dans le sens il veut connaitre la fin de l'histoire et toutes les personnes qui connaissent Corey savent qu'il ne faut pas le laisser seul dans ce cas là. Il s'avança et posa un genou à terre, il sortie un tube de son sac et prit un prélèvement de la terre de cette planète. Il observa ce qui se passait. De là où il était il remarqua que ce n'était plus de la même couleur que là où se trouvait les autres.

"Major, de quelle couleur est la Terre à vos pieds ?"

Une question peut être bizarre mais de son côté, elle semblait plus clair que de là où était la militaire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joueur
avatar



◮ DOSSIERS : 78
◮ HERE : Cité
◮ JOB : Guerrier
◮ COMPTES : De'el

[/url]



MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Mer 2 Mar - 19:59

Sans dire un mot, De'el avait enfiler les affaire qu'on lui avait donner. UN pantalon en toile assez léger vert kakis, une paire de rangers dans lesquelles il avait la sensation de nager. Un t-shirt noir qui lui collait au corps et dans lequel il n'était pas à l'aise. Et enfin une veste qu'il avait refuser de fermer. Il avait par dessus enfiler son épée et accrocher ses couteaux à ses bracelets. Il avait également pour l'occasion couper ses longues rasta et sa nouvelle coupe de cheveux, était différente, mais il faisait un peu moins sauvage comme ça. Ses yeux noisettes fixaient les gens autour de lui. Il ne connaissait aucn d'entre eux. ON lui avait dit que ce n'était rien, qu'il devait faire comme d'habitude et surtout qu'il devait les protéger si il voyait un danger. De'el c'était donc laissez convaincre et avait accepter de partir en mission.

Une fois la porte traverser, il regarda derrière lui tentant de comprendre comment il pouvait entendre parler les gens qui était rester derrière la porte. On lui dit de rester à un endroit précis et lui fit comprendre de ne pas bouger sauf contrordre. De'el avait hausser les épaules et hocher la tête ensuite. Il observa le plus jeune parmi eux, enfin après lui bien entendue. Il semblait bizarre. Les autres personnes semblaient être des adultes, et certaines d'excellent combattant. Même la femme aux cheveux courts. Il ne s'était pas présenter, personne ne le connaissait et cela lui allait parfaitement. Il observa le sol quand l'autre gars en parla. Il souleva les pointes de ses pieds, chacune leur tours mais ne remarqua rien. Il fit en grimaçant :

"C'est de la Terre !"


OUi c'était de la terre, en effet. Tout le monde aurait put le savoir, ils n'avaient pas besoin du regard affiné de De'el. Le jeune garçon ne savait pas trop pourquoi il était là, mis à part pour se battre, mais il ne semblait pas y avoir de signe de vie ici.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joueuse
avatar



◮ DOSSIERS : 92
◮ HERE : Quelque part dans Pégase
◮ JOB : Princesse?! Ah non j'ai oublié c'est plus ça mon travail...


MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Mer 2 Mar - 21:54

Pour la première fois de sa vie, Aylin semblait particulièrement contrariée par les derniers évènements survenus. Apparemment, la jeune Naxosienne ne s’était pas fait que des amis, fort heureusement pour elle, cette planète dont on lui avait parlé semblait désertique et inhabitée. Cela pourrait faire un abri parfait pour quelques semaines le temps que les tensions se calment. Tout ce qu’elle désirait à cet instant précis c’était se faire oublier, devenir complètement… Occultée. Cela pourrait faire une découverte scientifique si les Anciens ne l’avaient pas déjà conçu… Oui, les vaisseaux de petite taille peuvent être occultés, mais si elle arrivait à adapter cette technologie pour des personnes cela serait révolutionnaire ! Aylin prit sa tablette électronique et dicta à voix haute ses idées qui se transcrivirent sur l’écran qu’elle tenait dans sa main.
Un instant, elle remarqua un phénomène inhabituel au sol, quoi qu’il en soit, c’était la première fois de son existence qu’elle voyait du sable. La neige n’était pour elle qu’une théorie, alors que la pluie et les orages… Elle n’avait jamais connu les aléas de la météo. C’est la raison pour laquelle cette chaleur l’étouffait, elle ne s’y attendait pas vraiment. Au loin, elle voyait des ruines qui pourrait l’abriter au moins un temps, et qui sait peut-être pourrait-elle trouver des technologies Anciennes qui pourrait lui être utile. Ou peut-être y’avait-il des habitants, dans ce cas, il faudrait qu’elle soit le plus discrète possible.
Étrange sensation, elle semblait revenir au point de départ une nouvelle fois après avoir marché pendant deux heures. Son esprit semblait complètement perdu, et son implant dysfonctionnait une nouvelle fois, lui indiquant des directions différentes à chaque fois. Elle ne pouvait désormais plus compter sur ce gadget parmi tant d’autres, autant si elle trouvait un laboratoire dans cette cité abandonnée, elle pourrait sans doute réparer le problème que posait son implant. Certes, ce n’était pas difficile d’ignorer les notifications, mais parfois elle avait des migraines à cause de cette chose qu’elle savait ancrée à sa personne pour toujours.
Tout en marchant vers la cité, elle vit l’Astria Porta s’activer, des hommes armés en sortaient. Ces gens habillés de cette manière, elle n’en avait jamais vu, ils semblaient étranges, dans le doute, Aylin se cacha espérant ne pas être repérée par l’un de ses hommes. D’où pourraient-ils venir ? Leurs armes semblaient bien plus évoluées que celles que possédaient les villageois ou les hommes qu’elle fréquente habituellement. Il fallait définitivement qu’elle sache de quoi il en ressort. Malgré le danger, sa curiosité était bien trop grande pour qu’elle puisse se contenir. Mais la prudence est toujours de mise.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Major Koala
avatar



◮ DOSSIERS : 819
◮ HERE : hidden in the haze of villdyr
◮ JOB : major in the united states marines corps but she's also the leader of sga-3
◮ COMPTES : mckay, lorne, wilson #2, top'ha, kanavu, kasumi, de medicis


actuellement en stage sur Villdyr




MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Sam 5 Mar - 20:57

A peine le vortex était-il coupé que, déjà, la voix de l’adolescent l’interpelait. Même pas le temps de s’allumer une clope ou de faire un premier repérage des lieux. Bordel. Se tournant à demi dans sa direction, elle fronça les sourcils et baissa les yeux vers ses pieds. Le jeune sauvage, celui dont le nom échappait totalement à Alex, émit une première réponse des plus laconiques qui tira néanmoins un sourire à la jeune femme. Elle le pointa du doigt. « Il a pas tort. » Mais elle commençait à connaître le bestiaux et se doutait que cette réponse, encore plus laconique que la précédente, ne suffirait pas à son esprit trop curieux. Alors elle s’accroupit légèrement, la main caressant le sable chaud. « On dirait du sable. Peut-être plus foncé, à bien y réfléchir. Du sable noir. » Et, pourtant, sans qu’elle ne parvienne à se l’expliquer, cette couleur évoquait quelques souvenirs au fond d’elle sans qu’elle ne fusse capable de mettre la main dessus. Peut-être la couleur de la crosse d’un flingue. Non. Ça lui rappelait autre chose. Mais impossible de se souvenir quoi exactement. Elle se releva, jetant un coup d’œil aux autres scientifiques qui les accompagnaient. Enfin. Pseudo-scientifiques. Grincheux, elle le retenait et comptait bien le surveiller de près – à peu près autant qu’elle comptait surveiller Riley. Quant aux deux autres, elle verrait bien en temps et en heure mais, à première vue, ils avaient l’air beaucoup plus calmes. Et moins enclins à se prendre pour les petits chefs d’équipe. Et puis merde, c’était pas à elle de déterminer c’qui clochait avec ce foutu sable. Y en avait qui était là pour ça. C’était leur job, le sien était de faire en sorte qu’ils restent entiers.

Elle s’éloignait de quelques pas quand elle crut apercevoir un mouvement du coin de l’œil. Doucement, elle pivota, levant légèrement son arme. Tout le reste de la bande de scientifiques fous était dans son dos, ce ne pouvait donc pas être l’un d’entre eux. Elle s’approcha lentement, jurant contre ce grand désert qui ne lui permettait pas vraiment de s’approcher aussi discrètement qu’elle l’aurait souhaité. Et puis elle aperçut une silhouette et elle braqua son arme sur celle-ci. La jeune femme ne paraissait pas armée, ni même dangereuse, mais elle avait des chercheurs à protéger aussi la tint-elle en joue. « Qui êtes-vous ? » Elle se déplaça légèrement, afin d’être en mesure de garder un œil sur les autres tout autant que sur la jeune femme. Hors de question qu’elle perde Grincheux et Robin de vue. Peut-être que l’inconnue pourrait leur en apprendre davantage sur cette planète, ou peut-être deviendrait-elle une prisonnière de guerre. Pour l’heure, Alex lançait quelques brefs coups d’œil aux alentours pour s’assurer qu’aucun troupeau de sauvage armés jusqu’aux dents n’intervenait. Mais il n’y avait, en dehors d’eux, personne. Juste du sable à perte de vue. Et des dunes donnant l’effet déstabilisant de se retrouver en plein milieu d’une salle d’interrogatoire. Son regard s’éclaira et, sans baisser le museau de son P90, elle se tourna vers les génies qui l’accompagnaient. « J’pense que votre sable fascinant, là, il marche comme les miroirs sans tain des flics. Genre nous on voit pas vraiment l’extérieur mais de l’extérieur, on peut nous voir. » En observant leur mince, elle crut comprendre qu’elle avait sans doute été la seule à avoir été victime de ce reflet perturbant présent dans les salles d’interrogatoire. Elle avait donc été la seule à s’être, un jour, fait arrêtée par les flics, génial. Restait plus qu’à espérer qu’ils trouveraient quand même un moyen de trouver quelque chose de croustillant histoire qu’ils s’emmerdent pas trop.


(I N S A N E) Non, vous avez des balles et l’espoir que je sois à terre quand vos armes seront vides. Parce que dans le cas contraire vous mourrez avant d’avoir pu recharger. (+)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Anthropologue
avatar



◮ DOSSIERS : 261
◮ Y.O. : 36
◮ HERE : ATLANTIS
◮ JOB : ANTHROPOLOGUE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, THAV'AK, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Dim 6 Mar - 17:55


La veille au soir, Jake avait regardé Seul sur Mars. Un film qui l'avait laissé parfaitement contemplatif de sa civilisation. Oui, sa civilisation. Pas dans le sens où il l'idéalisait, mais que cela l'avait rendu pensif. Ridley Scott était à des années lumière de savoir ce qui pouvait bel et bien se tramer dans l'espace et que certes, il n'y avait personne qui avait encore posé le pied sur Mars, mais lui il avait déjà fouler le sol d'une autre planète dans une autre galaxie après avoir rejoint une cité plus vieille que le premier film en noir et blanc. Mais s'il pensait au film qu'il avait vu hier soir, ce n'était pas uniquement pour en parler, c'était surtout pour dire que ce fut la première chose à laquelle il pensa une fois la porte des étoiles passée pour se retrouver sur cette planète au paysage semi-désertique pour ne pas dire désertique complet. Il se sentait un Mark Watney en puissance, même si du coup le personnage était initialement botaniste et que cette spécialité n'avait d'autre maître que son jumeau. Tant pis, on ne pouvait pas toujours coller au scénario hein.

Si bien que l'australien avait déjà la tête dans les nuages, ne se demandant même pas ce qu'un anthropologue pouvait bien faire dans cette mission alors que la base de donnée n'indiquait nullement la présence d'une quelconque civilisation sur cette planète. Néanmoins, il ne tarda pas à capter rapidement la conversation sur le sable. « Le sable est souvent le produit de la décomposition du micaschiste du fait de l'érosion. Ainsi, le plus fréquent de ses composants est le quartz, constituant le moins altérable du granite, ainsi que des micas et feldspaths. Un sable issu d'une roche volcanique est plutôt noir tandis qu'un sable marin s’enrichit de débris de coquillages. Il peut avoir plusieurs couleurs en fonction de sa nature, noir ou blanc » dit alors machinalement l'anthropologue en prenant une fois monocorde alors qu'il répétait ce qu'il avait appris. « Mais si nous avions un géologue avec nous, il serait plus à même de nous parler davantage de ce sable qui semble posséder des propriétés iridescentes. Chose encore jamais observé qui amène à penser que ce n'est peut-être pas naturel » Là encore il débitait les mots sans plus donner l'impression qu'il s'intéressait à ce qu'il disait. Ce qui en soit n'avait rien à voir avec ce que disait en major en charge de cette équipe. Quoi que… Elle avait parlé de miroir sans teint et lui qu'il ne s'agissait pas là de quelque chose de naturel. Mis bout à bout, ça laissait à comprendre qu'il y avait quelque chose de pas normal sur cette planète. Sauf si c'était eux qui n'étaient pas normaux par rapport à la planète. Jake se limitait à sa compréhension des choses, ne cherchant pas à faire part de sa pensée sur le moment, comme quoi ils n'étaient sûrement pas à même de comprendre la nature profonde de cette planète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scientifique
avatar



◮ DOSSIERS : 34
◮ COMPTES : Nyssa - Jen



MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Dim 13 Mar - 23:12

Radek franchit la porte, son sac de matériel sur le dos. Comme d'habitude, il ne savait pas comment il s'était retrouvé embarqué dans une mission d'exploration en dehors de la Cité. Généralement, lorsque cela se produisait, il s'agissait d'aller bidouiller une technologie extraterrestre dont tout le monde ignorait tout afin d'éviter une catastrophe car quelqu'un avait eu l'idée de génie d'appuyer sur un bouton. On avait beau répéter à longueur de temps qu'il ne fallait toucher à rien face à du matériel inconnu, rien n'y faisait. Il y avait toujours un petit malin pour passer outre et engendrer un désastre qu'il fallait empêcher. Enfin bref, ici, la mission était différente, il s'agissait d'une simple exploration pour évaluer l'intérêt de la planète. En fin de compte, découvrir le comment du pourquoi ne sa présence n'était pour le moment pas important. Ce qui comptait, c'est qu'il ne courrait pas partout toute la journée pour Rodney et que ce dernier n'était pas là.

Il reporta son attention sur le groupe composé majoritairement de scientifiques : le Dr Rush, un archéologue et un anthropologue et lui. Pour leur sécurité, il étaient accompagné du major Valentyne dont tout le monde connaissait la réputation sur la Cité et un jeune pégasien qui, il l'espérait, serait aussi redoutable que ses deux autres homologues qui accompagnaient Sheppard.

Suite à la question de Corey, il observa le sable. Ou du moins, ce qui ressemblait à du sable sombre. Il se baissa pour récolter des échantillons. Il était certain que cela intéresserait l'équipe de géologues, et possiblement d'autres spécialistes, sur Atlantis. Il rangea les échantillons puis ramassa une autre poignée pour l'examiner de plus près puis regarda autour de lui. La couleur n'était pas exactement la même suivant l'angle sous lequel il l'observait. Il se releva et lâcha le sable. Il se déplaça de quelques pas, tourna sur lui-même, s'accroupissant et se relevant pour confirmer ses observations tout en réfléchissant à ce qui pouvait être à l'origine de ce phénomène.

Il vit le major Valentyne s'éloigner un peu et l'entendit s'adresser à quelqu'un qu'il ne voyait pas. Ils n'étaient donc pas seuls sur cette planète en fin de compte. La question était de savoir si c'était un ami et un ennemi et combien de personnes il y avait, car cela pourrait vite s'avérer problématique. Puis elle annonça que ce sable ressemblait aux miroirs sans tain dans les commissariats de police. Il en avait vu une fois, lorsqu'il était enfant, après l'incendie de sa maison. Ils avaient été emmenés dans le poste voisin et placé dans une petite pièce avec un miroir. Bien sûr, il était trop jeune à l'époque pour comprendre ce qu'était vraiment ce miroir. Il se dit qu'elle n'avait peut-être pas complètement tort. Son expérience avec les technologies extraterrestres lui avait d'ailleurs appris à garder l'esprit ouvert et à ne rejeter aucune hypothèse émise, aussi farfelue soit-elle. Mieux valait en démontrer la fausseté plutôt que de l'ignorer parce qu'elle était improbable pour réaliser ensuite que c'était la bonne. En revanche, il était intrigué par la présence d'un tel dispositif.


« Si cela fonctionne comme un miroir sans tain, pourquoi mettre quelque chose comme ça, ici ? »

Il écouta ensuite Jake Wilson débiter ce qu'il savait sur le sable qui disait en substance que ce qu'ils observaient n'était pas naturel. Il prit un air blasé. Rien de nouveau sous le soleil en somme, vu que c'était généralement le cas de beaucoup de choses qu'ils croisaient sur les planètes qu'ils exploraient.

Il ne voyait pas d'explications dans l'immédiat pour ce curieux phénomène visuel. Il regarda au loin les collines et se dit qu'il aimerait bien s'en approcher. Il fit quelques pas dans leur direction et s'arrêta, réalisant que le major n'avait pas donné son feu vert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scientifique
avatar



◮ DOSSIERS : 54
◮ HERE : Sur Atlantis
◮ JOB : Expert consultant en technologie/mathématiques
◮ COMPTES : Jimmy Blackwood


partenaire ☇ partenaire ☇ partenaire





MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Ven 18 Mar - 20:38

dead space
valentyne & riley & zelenka & wilson & de'el & lecatia
Destinae. Planète vraisemblablement avancée mais relativement discrète – suffisamment pour ne pas se faire voir sur la base de données des Anciens et, on peut l’espérer, suffisamment pour ne pas être détectée par les Wraiths et, par conséquent, être surveillés par ceux-ci. Planète avec un fort potentiel scientifique. Planète qu’il souhaite conquérir avec rapidité, à défaut d’avoir obtenu le moindre résultat avec Icarus. Sitôt le pied enfoncé dans le sable chaud, Nicholas lance un regard circulaire. A première vue, rien d’intéressant et rien de technologique. Un premier tissu de déception passe sur son visage ; peut-être d’autres sont-ils passés avant eux ? Peut-être la planète n’est-elle pas aussi intéressante que les Anciens le pensaient ? Peut-être que les Anciens ont dissimulés des trésors, un peu comme ils avaient dissimulé Atlantis durant des milliers d’années. Il ne serait pas surprenant d’apprendre que cette planète a été bâtie par des Anciens ou, du moins, qu’elle leur savait de planète secondaire. Nicholas connaît quelques bases sur le peuple si fascinant et il sait bien que les tensions n’étaient pas rares ; imaginer un groupuscule se détacher pour venir peupler Destinae ne lui paraît pas incongrue. Il s’avance de quelques pas, écoute d’une oreille peu intéressée la conversation autour du sable. Ce n’est pas le but de la mission, ce n’est pas ce qui l’intéresse. Sont-ils tous des incapables qu’ils s’interrogent sur des fichus grains de sable ? De toute évidence. Il lance un regard en direction de son compère scientifique avec une demande silencieuse de remonter le niveau mais celui-ci, à la place, pose une question qui résonne en vibrant aux oreilles de Nicholas. Oui, il soulève un point important. Il lève la main, comme pour attirer l’attention. « Peut-être pour les mêmes raisons qui poussent les commissariats à posséder des miroirs sans tain ? Protéger ceux qui sont de l’autre côté. D’autant plus que là, en l’occurrence, les dunes entourent la porte, ce qui permet aux habitants de la planète de surveiller les allers et venues à travers celle-ci et se défendre avant même que l’ennemi ne soit au courant de leur présence. C’est plutôt intelligent. » Trop, même, pour être à l’origine d’un peuple autre que celui d’Atlantis.

De quelques pas, Nicholas rejoint le major et l’invitée inopportune. Il n’aime pas se lier avec des étrangers, encore moins quand ils proviennent d’une autre galaxie mais si elle en sait davantage, ce ne peut être qu’un atout. « Que savez-vous de cette planète ? » Il retient un sourire narquois au regard que le major peut lui lancer – elle qui déteste quand il prend de telles initiatives. « Je présume que si vous êtes ici, c’est que vous n’êtes pas originaire de la planète. » Il plisse les yeux ; la planète ayant été abandonnée depuis des milliers d’années et avec ce système de protection particulièrement malin, il est difficile de penser que quiconque ait pu glisser quelques mots à son sujet, attirant ainsi la curiosité des uns et des autres. A moins d’avoir une base de données semblable à celle d’Atlantis. « Mais aussi que vous ne devez posséder guère plus d’indications sur comment passer cette barrière de sable. » Il tourne les talons, réfléchissant à mi-voix et s’approchant des dunes, imitant Radek qui s’arrête pourtant. Etonné, l’écossais lui lance un regard avant de hausser les épaules et de continuer de s’avancer. Il tend une main incertaine devant lui, comme dans le noir le plus complet et s’avance. Il a l’impression de s’enfoncer. De ne jamais croiser son reflet. Mais en y regardant de plus près, il s’aperçoit que ce n’est qu’une illusion, qu’il n’avance pas réellement. Il inspire, croise les bras, analyse la situation. Et tente sa chance quelques mètres plus loin. Encore cette sensation d’avancement sans que ce ne soit réellement le cas. Il fronce les sourcils, revient sur ses pas. « Etrange… C’est presque comme si la planète voulait nous faire avancer mais dans un trompe l’œil. » Il reste perplexe.

« Major, tirez contre, euh, les dunes, je vous prie. » Il lui lance à peine un regard, concentré sur ce qu’il risque de se passer si la militaire accède à sa requête. La balle rebondirait-elle ou bien passerait-elle ou, comme lui, reviendrait-elle à son point de départ ? Contre toute attente, la balle fuse et s’enlise dans une dune. Rush hoche la tête. « Ça semble fonctionner un peu de la même manière que certains boucliers Goa’Uld. Je pense que ça dépend de notre poids et de notre vitesse. » Et, sans attendre le moindre accord de la part du major, il s’élance et traverse la dune. Il ferme les yeux au moment de l’impact, mais rien ne survient. Quand ses paupières se soulèvent à nouveau, il est de l’autre côté, capable de distinguer chacun de ses collègues présents dans son dos à présent, mais faisant face à une découverte bien plus grande qu’il ne le pensait encore. Un immense complexe s’étend devant lui, à quelques mètres, protégé par ce qui semble être les restes balbutiant d’un champ de force semblable à celui de la Cité.
electric bird.



{ You know we grew up taught to believe that everyone's equal. That you are no better than anyone else – Of course that's a lie. Some are better than others. And there are those who recognize what makes them better and are able to exploit that to succeed. }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau ◮ Personnage Non-Validé
avatar



◮ DOSSIERS : 63




MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Sam 26 Mar - 13:02

Corey écoutait les idées de chacun. Il analysait dans sa tête chaque mots, chaque hypothèses émissent, qu'elles soient bonnes ou mauvaises. Mais une d'elle lui parut totalement logique. Et bien qu'elle provenait de Valentyne, elle lui semblait vraiment plausible. Il regarda ensuite le docteur Rush prendre les choses en mains. Et alors qu'il venait de collecter un peu de sable dans un tube, le docteur s'élança à travers une sorte de porte invisible. Corey regarda tout le monde et regarda ensuite cette espèce de portail. Jugeant qu'il ne pouvait pas laisser cette personne seule de l'autres côté, le gamin prit de l'élan et s'élança à son tour. Il percuta l'homme en lui atterrissant dessus. Secouant la tête et faisant tomber un peu de sable qui avait atterrit dans ses cheveux, le gamin fit :

"Désolé."

Il se redressa et tendit sa main pour aider l'autre personne. Il regarda et eut les yeux brillant, comme ceux d'un enfant à Noel :

"C'est magnifique ! Mais c'est quoi ? On dirait un ancien complexe, un peu comme Atlantis. Vous pensez que c'est une ancienne base des Anciens ?"


Corey posait tout un tas de questions, il sortit son calepin et se mit à dessiner ce qu'il voyait. C'était plutôt bien fait, quand on sait qu'il n'est pas un dessinateur. Le jeune homme effectua un premier croquis, puis il se lança dans un second en s'avançant. Il émit un énorme sourire en voyant certains symboles étaient les même que ceux de la cité.

"Ce sont les mêmes symboles. On devrait aller voir à l'intérieur, je suis sur qu'on peut apprendre plein de choses. Qui sait, ils ont peut être des Jumpers ! Ou d'autres trucs encore plus cool !"

Ou même un système de sécurité encore plus développer et encore actif. Mais ça Corey n'y pensait pas, il ne pensait déjà pas à comment revenir vers les autres, alors lui demander d'être prudent était un peu un cas exaspérer. Le jeune homme nota tout sur son calepin, traduisant certaines phrases directement, connaissant déjà les symboles. Corey ne s'inquiétait pas pour lui, ni même pour les autres, car lui était avec le docteur Rush et les autres bah...ils étaient avec Valentyne donc tout allait bien non ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joueur
avatar



◮ DOSSIERS : 78
◮ HERE : Cité
◮ JOB : Guerrier
◮ COMPTES : De'el

[/url]



MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Sam 26 Mar - 13:14

De'el se foutait royalement de cette porte invisible. Il les voyait tous s'agiter pour un truc invisible et du sable, non mais fallait pas trop en rajouter quoi. Le jeune sauvage se calla contre un arbre, quand il vit une ombre. Ne sachant pas si il avait le droit d'attaquer ou non, il se mit à contourner cette silhouette. Mais Valentyne fut plus rapide. Elle ordonna à cette personne de sortir de là où elle était. De'el arriva derrière elle et sortie une de ses dagues. il lui fit un signe de tête pour lui dire d'avancer. Il garda un oeil sur elle pendant que la militaire s'assurait que personne ne fasse n'importe quoi. De'el, regardait la femme. Elle semblait intelligente et ne pas être une esclave. Alors pourquoi voyager seule ? Etait-elle d'ici ? En y regardant mieux non, c'était certains qu'elle ne venait pas de là. Elle semblait bien trop belle pour être une voyageuse. Alors pourquoi parcourir cette planète seule ? De'el lui dit :

"Pourquoi t'es là ?"


Il se fichait de savoir qui elle était. Il voulait juste savoir pourquoi, elle les écoutait et pourquoi elle s'était retrouver ici. Le jeune garçon la regardait avec des yeux d'enfants. Il était réellement intriguer par elle. Cependant, dès qu'elle faisait un geste, il était sur le qui vive, prêt à la transpercer si il le fallait. Aux aguets, tel un animal sauvage, il ne laissait rien passer. Quand Rush et Corey passèrent à travers cette porte invisible, le jeune sauvageons arqua un sourcil. Etaient-ils tous devenue fou ? Il relâcha légèrement son attention sur cette femme essayant de voir si il ne pouvait pas apercevoir le gamin et le vieux professeur, oui c'était comme ça que De'el le nommait.

"Ils sont où ?"

La logique de De'el, n'étant pas la même que celle des autres protagonistes, il y avait toujours une chance pour qu'il prenne ce portail pour de la magie. Il fronça les sourcils tentant de voir un truc ou d'entendre un sons, mais rien n'y faisait, ils étaient totalement invisible et inaudibles.

[hs : désolé pour ce poste court, j'essayerais de faire mieux la prochaine fois :/ ]


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Anthropologue
avatar



◮ DOSSIERS : 261
◮ Y.O. : 36
◮ HERE : ATLANTIS
◮ JOB : ANTHROPOLOGUE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, THAV'AK, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Mer 6 Avr - 17:23


Jake observait les environs avec son flegme habituel, écoutant avec plus ou moins d'attention ce que disait les autres tout en se demandant qu'il y avait eu un jour une civilisation par ici. Question bête diriez vous, après tout il était ethnologue dans une autres galaxie, forcément qu'il devait y avoir eu la vie par ici, même si présentement ça avait l'air mort, comme c'était le cas au centre du continent australien. Mais il n'était pas question de s'étaler sur le sujet, l'éminent scientifique qu'était Nicholas Rush – jamais entendu parler – venait de rebondir sur l'hypothèse du Major. Une civilisation fort avancée, il convenait donc de le noter. Jake avait déjà sorti un petit bloc-note où il griffonnait rapidement les informations qui lui parvenaient à l'oreille. Certainement que ces collègues sur Atlantis seraient intéressé par les propriétés de ce sable curieux. Néanmoins, comme il ne s'agissait pas de son travail et n'ayant pas le matériel nécessaire, l'anthropologue ne daigna pas ramasser le moindre grain. Après tout il n'avait pas la formation nécessaire qui lui permettait de dire si oui ou non ce « sable » n'était pas dangereux pour la cité, quand bien même il serait issu des anciens.

En relevant la tête, il nota qu'une nouvelle personne s'était joint à l'expédition, enfin joint était un bien grand mot puis qu'il voyait le Major et De'el s'occuper de son cas. Clairement elle n'était ni d'Atlantis, ni de cette planète. Les vêtements ne cadrait pas vraiment avec le climat de la contrée, aussi devait-il s'agir à coup sûr d'une voyageuse. Néanmoins il subsistait un doute quant au fait qu'elle pouvait voyager seule. Sitôt Jake tourna le regard pour voir ce qu'il en était. A première vue rien, mais après tout il n'était pas militaire. Pour ce qui était de Rush, il avait l'air d'avoir le cerveau en plein ébullition. Ce n'était pas l'australien qui irait empiéter sur ces plates bandes. Soudain, après plusieurs minutes de réflexion et un tire dans une dune, l'écossais se jeta dans la dune et y disparu. Ouwah. Cette planète avait à présent toute l'attention dont était capable Jake. Le jeune Corey l'imita alors, comme pris dans un courant de folie lui aussi. Peut-être que pour le coup l'australien était vraiment trop terre à terre. Ils se retrouvaient bien cons maintenant.

« Pas de cris, pas de cadavres… C'est bon signe » lança l'australien plus à lui même qu'autre chose et même si l'envie de rejoindre les autres le démangeait, il était préférable de rester là en attendant que Valentyne décide quoi faire. Après tout c'était elle là militaire, normalement elle devait donner le coup d’envois, même si clairement Rush et Corey l'avaient pris avant tout le monde. Pas que fou non plus l'animal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Major Koala
avatar



◮ DOSSIERS : 819
◮ HERE : hidden in the haze of villdyr
◮ JOB : major in the united states marines corps but she's also the leader of sga-3
◮ COMPTES : mckay, lorne, wilson #2, top'ha, kanavu, kasumi, de medicis


actuellement en stage sur Villdyr




MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Jeu 14 Avr - 19:18

Quelle bande de connards écervelés. Alex n’avait même pas eu le temps de broncher, à peine plus le temps de rengainer son arme que déjà, l’autre tête de mule de Rush s’était précipité dans la dune afin de s’enterrer elle-ne-savait-pas-trop-où. Malheureusement, à la place de mourir par suffocation, il semblait évident que l’imminent docteur avait découvert le passage qui menait à la sortie. S’il s’agissait bien d’une sortie. Elle était prête à le laisser à son misérable sort – après tout, un crétin comme lui en moins, ça ne pouvait pas faire de mal, au contraire, ça méritait même une p’tite promotion et elle aurait bien trouvé une explication quant à sa disparition soudaine pour la justifier auprès de Catherine – quand le jeune archéologue décida de le suivre. Et elle qui commençait à penser qu’il était un poil plus malin. Elle pivota sur elle-même, cherchant son fidèle acolyte des yeux avant de se rappeler qu’il se trouvait sur Terre pour elle-ne-savait-quel-entretien. Bordel de merde. Elle inspira profondément, cherchant à conserver un minimum de sang-froid. « De’el, surveillez notre jeune inconnue. Vous deux là, n’y pensez même pas. Le premier qui fait un geste, j’lui en colle une. » Elle avait adopté son ton sans appel et légèrement relevé son arme pour appuyer ses dires. Elle n’hésiterai pas à tirer sans sommation si Zelenka ou Wilson faisaient mine de vouloir suivre leurs camarades. Une disparition pouvait passer auprès de la big boss, mais quatre d’un coup, ça faisait peut-être beaucoup pour tout dissimuler. Si encore Aladdin avait été là, elle aurait peut-être eu une chance de magouiller quelque chose. Au lieu de quoi, elle attrapa sa radio et tenta de nouer le contact avec Rush ou Corey. « Si vous m’entendez, sachez que je ne suis pas certaine que vous vous en sortiez vivants. » Elle avait baissé le ton, mais c’était peine perdue. Si elle comptait bien sur Rush pour faire le mort, elle avait bon espoir que le gamin, lui, aurait eu la présence d’esprit de lui répondre. Elle se pinça le nez, prenant le temps de la réflexion.

Elle ne pouvait pas laisser tout le monde passer. C’était mort d’avance. Ils ignoraient ce qui se trouvait de l’autre côté et, vraisemblabement, il était vain de tenter de les joindre d’une quelconque manière. Comme l’avait souligné le Playboy, pas un son ne filtrait. D’un autre côté, elle ne savait pas si c’était une bonne idée de passer elle-même le portail, ou peu importe la chose que Rush et Corey avaient traversé, et de laisser les autres derrière. Réfléchir, vite. Elle ne pouvait pas faire confiance à Rush, c’était une certitude. Depuis leur toute première mission ensemble, il cherchait à prendre le leadership de l’équipe et il était hors de question qu’elle lui laisse sa chance. Hors de question, donc, qu’il puisse faire mumuse de l’autre côté pendant qu’elle jouait les baby-sitters. Et Corey n’était pas de taille à tenir tête à l’autre bouffon. Pas le choix. Fallait qu’elle les rejoigne. Elle inspira, bloqua sa respiration et retourna auprès de De’el. « Je vais essayer de les rejoindre, vous restez ici et vous surveillez tout le monde, surtout elle. Si quelqu’un bouge, vous vous servez de votre arme pour blesser. Je vais essayer de vous contacter une fois de l’autre côté, si jamais vous n’avez pas de nouvelles d’ici… Disons trente minutes, vous rentrez sur la base, sans discuter. » Elle avait achevé sa réplique en se tournant vers Zelenka et le Playboy, refusant de dévoiler le nom d’Atlantis devant une parfaite inconnue.

Elle traversa la dune à son tour et rejoint rapidement les deux énergumènes. Ceux-ci n’étaient pas en reste et prenaient note de tout ce qui les entourait. Sans leur laisser le temps de s’apercevoir de son apparition, elle les rejoignit en quelques pas et se planta devant eux. « La prochaine fois que l’un de vous agit sans avoir reçu l’autorisation, j’lui plante une balle entre les deux et ça, ce sera si j’suis flemmarde. » Leur brûler les doigts lui paraissait être une option plus digne de son statut de pyroman mais pour l’heure, elle n’était pas d’humeur à chipoter. « Alors avant de faire un pas de plus, avant même de pouvoir rejoindre ce complexe qui, je le sais, vous inspirent monts et merveilles, vous avez intérêt à trouver une solution pour qu’on puisse prévenir ceux qui sont de l’autre côté qu’ils peuvent nous rejoindre. Dans le cas contraire, j’vous descends tous les deux et j’retourne sur Atlantis sans vous. » Elle fulminait, les yeux lançant des éclairs en direction de Rush. Elle savait qu’il ne l’écoutait sans doute plus depuis un moment mais elle n’en avait rien à faire. Il fallait qu’elle laisse sa colère exploser et qu’elle le surveille de très très près.


(I N S A N E) Non, vous avez des balles et l’espoir que je sois à terre quand vos armes seront vides. Parce que dans le cas contraire vous mourrez avant d’avoir pu recharger. (+)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scientifique
avatar



◮ DOSSIERS : 54
◮ HERE : Sur Atlantis
◮ JOB : Expert consultant en technologie/mathématiques
◮ COMPTES : Jimmy Blackwood


partenaire ☇ partenaire ☇ partenaire





MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Ven 15 Avr - 21:29

dead space
valentyne & riley & zelenka & wilson & de'el & lecatia
Il n’est pas resté seul très longtemps. Une plaie pour lui qui espérait avoir le temps de mener quelques recherches avant que le Major, ou n’importe qui, ne vienne le rejoindre par un excès de courage suicidaire. Il se sent partir en avant, perdre l’équilibre et s’effondre finalement sur le sol sableux en grognant. En se retournant, il constate, non sans surprise, qu’il s’agit en réalité du môme et non pas de la militaire au regard de braise qui la suivit. Etonnant. Peut-être que ce gamin n’est pas totalement irrécupérable, après tout. Mais, pour l’heure, il n’est qu’un frein dans l’idée de Nicholas. En plus d’être un véritable moulin à parole ! Il n’avait donc pas de bouton off ? Toutefois, le scientifique se doit de reconnaître que Riley n’a pas tort ; le complexe présente d’étranges ressemblances avec la cité des Anciens et son champ de force visible par ses tréssauts de perte d’énergie rappelle étonnamment le bouclier de la cité. Il est, pourtant, encore trop tôt pour prendre position. « Je l’ignore, gamin. » Mais il a bien son idée sur la question. Pour lui, il ne fait aucun doute que les Anciens sont derrière tout ça. Riley fait mine de vouloir s’élancer et, d’une main, Nicholas le retient, l’empêchant ainsi d’aller s’écraser sur le bouclier comme un moustique sur un pare-brise. « Pas si vite ! Tu es bien impatient. Il y a un champ de force. Faible, certes, mais je suppose qu’on devra le contourner ou parvenir à l’éteindre totalement si on veut être en mesure de visiter, l’intérieur. » Il s’avance prudemment, commence à analyser ce qui les entoure, atteignable. Mais il n’a pas le temps de tendre la main vers une console que le Major apparaît à son tour, l’arme au poing et, visiblement, prête à en faire usage. Nicholas lève les yeux vers elle sans toutefois broncher. Il la pense sincère quand elle prononcer ses menaces d’une voix blanche mais l’écossais n’a pas l’intention de se laisser impressionner. « Sachez, Major, que c’était exactement ce que j’étais sur le point de faire, avant que vous ne débarquiez, vous et votre arme. » Il ne regarde même pas si elle s’offusque et si elle répond, il ne l’écoute pas davantage. « Je pense que cette console permet de gérer l’énergie du champ de force du complexe de l’extérieur mais pas uniquement. Ce levier, là, doit être lié au petit effet de trompe l’œil dont nous avons tous été témoin. Peut-être même est-ce encore un trompe l’œil ; il suffirait d’allumer la lumière pour que les autres puissent nous voir. Comme chez les policiers. » Et, joignant le geste à la parole et, une fois de plus, sans attendre l’opinion de quiconque, il actionne les leviers, tirant l’un, poussant l’autre.

Le champ de force s’éteint aussitôt, leur offrant l’accessibilité de son immense complexe mais Nicholas s’assure tout de même que les autres sont maintenant capable de les rejoindre. C’est le cas. L’effet vitre teinté s’est dissipé et les silhouettes sont maintenant de véritables personnes. Il esquisse un sourire ironique en direction de la militaire. « Satisfaite, Major ? Maintenant on peut s’occuper de ce pourquoi nous sommes réellement ici ? » Il fait volte face et pénètre dans le complexe qui s’allume à chacun de ses pas. Définitivement Ancien. Des escaliers sont présents et part et d’autres, certains encore dissimulés dans l’ombre, d’autres à présent éclairés et dévoilant quelques messages mystérieux en langue ancienne. Rendu aventurier par sa découverte, Nicholas continue d’avancer, s’approche des consoles qu’il tente d’allumer, vainement. « Il semblerait que le complexe n’ait pas suffisamment d’énergie pour tout enclencher. Ou… Ou bien il faut le gêne des Anciens. » Il est catégorique et n’attend pas de savoir si d’autres rejoignent son avis pour continuer à explorer la salle principale. Une console, toutefois, n’est pas totalement obsolète et il s’en approche très rapidement. « Celui-ci est fonctionnel, mais j’ignore pour combien de temps. Docteurs, si l’un d’entre vous pouvait venir récolter les informations, ce serait sûrement précieux. » Il a les yeux rivés sur l’écran et hèle n’importe lequel de ses confrères. Ses doigts laissent les informations passer, enclenche des formules mathématiques retenues sur Atlantis afin d’accéder aux fichiers corrompus de la base de données ancienne. Une chance que ceux-ci ne soient pas très axés sur la confidentialité de leurs sources et n’aient pas eu l’idée de modifier les paramètres de chacun de leurs ordinateurs.

Et soudain, il se fige. « Je pense que vous devriez venir voir ça. » Il relève la tête de son écran et sa voix a suffisamment portée pour être entendue de tous. Là, sous ses yeux, les schémas complexes et minutieux d’un modèle de vaisseau spatial. « Je crois que ces petites merveilles sont quelque part dans ce complexe. Cette planète n’était pas vraiment une base des Anciens… Mais plutôt un site de construction de vaisseaux. » Il sait que sa trouvaille fera son effet. Il en est fier, peut-être un peu arrogant. Reste maintenant à savoir si les vaisseaux seront utilisables puisque le projet a, semble-t-il, été abordé avant d’être mené à son terme.
electric bird.



{ You know we grew up taught to believe that everyone's equal. That you are no better than anyone else – Of course that's a lie. Some are better than others. And there are those who recognize what makes them better and are able to exploit that to succeed. }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau ◮ Personnage Non-Validé
avatar



◮ DOSSIERS : 63




MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Dim 17 Avr - 13:18

Corey avait rejoint le Docteur Rush sans plus attendre. Il n'avait pas réfléchit à la suite des événements. Il voulait surtout ne pas laisser l'homme seul et continuer de connaitre les secrets de cette planète. Une fois arriver de l'autre côté, il manqua de tomber en se prenant les peids dans le sable, mais ça allait, il était plutôt agile dans les lieux ou les autres ne l'étaient pas. Le jeune garçon regarda autour de lui et se mit à parler. Il ne fit même pas attention à Rush qui semblait agacé par tant de questions. Quand Corey voulut se diriger vers le double de la cité, Rush le stoppa et lui dit de faire attention. COrey arqua un sourcil et fit :

"Ouais je voudrais éviter de ressembler à un toast trop cuit. Merci."

N'oublions pas que Corey est très naïf. Le jeune garçon suivit donc à la lettre les instructions de Rush. Il nota des choses sur son calepin, préleva des traces et les mit dans des tubes à essais qu'il mit ensuite dans sa sacoche. Il fut surprit de voir Valentyne et au ton qu'elle avait engager il leva les mains en l'air. Bine trop flipper à l'idée qu'elle puisse les descendre comme ça. Voyant que personne n'allait lui tirer dessus, du moins pour l'instant il soupira et baissa ses bras pour ramasser ce qu'il faisait. Il écouta Rush qui tenait tête à Valentyne et Corey lui préféra grimacer et se tenir à l'écart des deux. Si ça partait en vrille, il pourrait toujours courir, il préférait risquer sa vie dans le sable plutôt qu'avec elle en furie. Surtout qu'il avait la sensation que ça allait mieux entre eux. Soudain le bouclier s'abaissa et Corey put voir tout le monde. D'un geste enfantin il salua les autres et les appela. C'était cool de les revoir tous.

"Allez venez c'est pas dangereux !"

Il lança ensuite un regard à la militaire et fit en haussant les épaules :

"Bah quoi c'est vrai ? Et autant être tous ensemble, non ?"

Soupirant, il ramassa son sac et suivit encore Rush. Il était tout aussi excité que lui. Partout où l'homme passait les lumières s'allumaient. Corey était émerveiller, il n'y avait pas à dire. Il avait la sensation de se retrouver une nouvelle fois dans la Cité. Il nota tout ce qu'il pouvait noter sur son calepin. Il s'arrêta pour noter des symboles qu'il n'avait pas eut l'habitude de voir. Il vit que le groupe s'éloignait un peu, mais il ne voulait pas crier et montrer qu'il était encore un boulet. Alors il nota rapidement et se mit à courir ensuite pour les rattraper. Il entendit que la fin de ce que Rush venait d'avancer.

"Quoi il y a des vaisseaux ici ? Genre des gros vaisseaux ? C'est trop bien ?! Vous savez où ils se trouvent ? Peut être qu'on peut les prendre ! ON aurait une super flotte et on n'auraient plus rien à craindre des Waiths !"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joueur
avatar



◮ DOSSIERS : 78
◮ HERE : Cité
◮ JOB : Guerrier
◮ COMPTES : De'el

[/url]



MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Dim 17 Avr - 13:28

De'el se vit confier la mission de s'occuper de tout le monde. UN peu perdue par les mots que la militaire lui donna, il fit mine d'avoir tout comprit mais en vrai la seule chose qu'il avait retenue c'était que si l'un d'eux bougeait, il pouvait lui tirer dessus. Bon il ne se souvenait plus si elle avait dit "tuer" ou "blesser", en soit pour De'el ça revenait au même. Le jeune sauvage gardait un œil sur la femme et sur tout le monde sans parler, sans montrer le moindre sentiment, ce qui pouvait faire flipper. Soudain le bouclier s'abaissa. De'el fit tout le monde. Il esquissa un sourire. Pas qu'il était content de les revoir, non, juste il était content de ne plus avoir cette mission dans les mains, surtout que soyons honnête, il ne se souvenait pas du code pour Atlantis. Qu'elle idée de lui donner cette première mission ! Le jeune garçon fit à la prisonnière :

"Debout ! Avance !"

Le son de sa voix indiquait son jeune âge mais le ton montrait une maturité déconcertante et totalement opposé à ses pensées. Avoir grandit entant qu'esclave ne l'aidait pas à se construire. Ils finirent par rejoindre tout le monde. Il salua Alex d'un signe de tête et lui montra qu'il avait réussit sa mission.

Dans le silence le plus totale, De'el les suivait, tenant toujours cette jeune femme en vu. Il ne lui parlait pas, mais si elle lui posait des questions, il répondrait, du moins si il comprenait la question. Le jeune brun pencha la tête sur le côté quand Rush parla du gêne des anciens. Il se souvenait que Catt avait parler de ça. Visiblement c'était dans son sang. Mais ne sachant pas ce qu'il voudrait faire avec, et n'ayant pas confiance dans les gens qui étaient là, il se tut. après tout, si on lui expliquait mieux à quoi son sang pourrait servir, il pourrait peut être accepter d'aider, sinon c'était chacun pour soit ! De'el n'était pas encore familiarisé avec tout ça. Et croyez le, ou non, il y a du progrès avec lui ! Quand Rush parla de vaisseau, De'el fit :

"Comment on trouve tes engins volant ?"

La seule chose qu'il voulait c'était partir. Ce lieu ne le mettait pas en confiance, il avait un mauvais présentiment. Il avait la sensation que ce lieux abritait des fantômes. C'était pleins d'histoire, mais visiblement pas une histoire très joyeuse.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scientifique
avatar



◮ DOSSIERS : 34
◮ COMPTES : Nyssa - Jen



MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Jeu 21 Avr - 1:50

Radek se désintéressa de leur mystérieuse inconnue et se concentra sur ce que disait le Dr Rush. Il observa avec attention les résultats du tir que celui-ci avait demandé et hocha la tête plus pour lui-même que pour les autres pour marquer son accord avec son hypothèse. Mais il se demandait quoi faire avec maintenant. Essayer de le traverser et voir ce qu'il y avait de l'autre côté ? Ce n'était peut-être pas une très bonne idée de se jeter dans la gueule du loup comme ça sans aucune précaution. Qui savait qui, ou quoi, pouvait se trouver de l'autre côté. Mais apparemment, Rush ne s'ambarrassait pas de ce genre de raisonnement. Il le regarda courir vers les dunes s'interrogeant sur le but de la manœuvre et le vit disparaître littéralement lorsqu'il les atteignit, incrédule. Une telle attitude pourrait s'avérer fatale se dit-il. Il fut plus encore plus interloqué de voir le jeune archéologue suivre Rush de près sans se poser de questions. N'avaient-ils donc aucun bon sens ou instinct de survie ?

Quand à lui, il resta planté là ne sachant que faire. Son esprit de scientifique le poussait à suivre le mouvement, mais la prudence, et l'expérience, lui recommandait d'attendre les instructions du major Valentyne avant de foncer tête baissée dans il ne savait trop quoi exactement. Le botaniste fit une remarque à laquelle il répondit :


« Ou pas… Ils pourraient être inconscients, neutralisés ou même morts… ou dans toute autre situation qui les empêcherait de communiquer avec nous. »

Le fait que leurs deux aventuriers en herbe ne soient pas réapparus pouvaient effectivement signifier n'importe quoi. Avant qu'il ait pu prendre sa décision quant à la marche à suivre, le major leur intima de rester là où ils étaient sous peine de se faire abattre par leur jeune allié. Radek n'y trouva rien à y redire.  Il la regarda disparaître à son tour à travers les dunes. Il regarda machinalement sa montre, histoire de pouvoir obéir aux instructions reçues. Mais voir leur seul militaire partir n'avait rien de rassurant vu la situation.

Si jamais un ennemi pointait le bout de son nez, ils seraient en mauvaise posture. Ce serait donc sauve qui peut général vers la Porte, faute d'être armé pour se défendre. Et cela ne l'aurait pas rassurer pour autant s'il en avait eu une. Comme tous les membres de l'expédition qui l'avaient souhaité, il avait suivi un cours de manipulation des armes à feu et même des cours de tirs pour savoir les utiliser, mais cela n'allait pas plus loin. Il n'était pas assez à l'aise avec ce genre de matériel pour se balader avec lorsqu'il partait en mission, mais il savait que connaître les bases étaient un minimum vital qui pourrait lui servir un jour lui sauver la vie, ou celle d'un autre. Enfin avec beaucoup de chance...

Les minutes passèrent sans que personne ne bouge. Pour s'occuper, et comme il ne voulait pas exposer sa tablette au sable afin de ne pas l'endommager, ce qui n'aurait pas manquer de lui valoir les remontrances de Rodney au retour, il sortit un bon vieux carnet et un stylo pour prendre des notes sur ce qu'il avait observé jusqu'ici.

Soudain, les dunes disparurent et ceux qui avaient traversé redevinrent visibles. Il fut soulagé de constater que personne n'avait rien et qu'il n'y avait aucun comité d'accueil hostile de l'autre côté. Il s'avança vers eux et regarda d'un œil intéressé le complexe qui s'étendait devant lui. Cela portait la marque de fabrique des anciens, sans aucun doute. Il suivit Rush qui partit en éclaireur en faisant fi de ce que pouvait bien penser le major puis s'approcha de la console qui avait attiré l'attention de celui-ci. Là encore, ce fut une belle surprise. Des vaisseaux fabriqués par les anciens… La dernière fois qu'ils en avaient trouvé, cela ne s'était pas très bien terminé. Il espérait qu'il en irait autrement aujourd'hui.


« Le Dr Rush a raison. Mais ces informations ne nous disent pas si les vaisseaux sont en état de fonctionner ou pas, ni combien sont censés se trouver ici exactement. Ce qui ne signifie pas que nous ne trouveront rien d'utile.Mais qui dit Anciens dit E2PZ alors peut-être faudrait-il allez jeter un œil à la salle des générateurs, juste au cas où... »

Il pianota sur la console à la recherche des plans du complexe et finit par trouver son bonheur. Il connecta sa tablette pour les télécharger ainsi que les informations relatives au projet et aux vaisseaux. Ça pourrait toujours leur servir.

« D'après le plan, c'est par là. » en indiquant un couloir sur la gauche. « Ensuite, il faudra descendre de plusieurs niveaux, mais je ne suis pas sûr de ce que ce symbole représente. Probablement un ascenseur ou un téléporteur ou quelque chose de semblable, connaissant les anciens. Mais vu les niveaux d'énergie, il est peu probable qu'ils fonctionnent. On peut toujours aller vérifier... »

Il laissa sa phrase en suspend et continua à fouiller dans les données à la recherche d'un itinéraire alternatif qu'il finit par dégoter.

« Il y a aussi des escaliers dans la salle tout au fond de ce niveau si nous prenons le couloir en face… Mais ça fait une sacré descente à pied. Il y a d'ailleurs un accès vers la salle des générateurs sur le chemin vers les vaisseaux. »

Et cela voudrait dire une sacré remontée aussi. Restait à savoir si lesdits escaliers étaient praticables, mais ils n'en sauraient rien avant de les avoir atteint. Sinon, il ne voyait pas comment ils allaient descendre jusqu'en bas du complexe. Il remit son sac dos tout en gardant sa tablette à la main et se tourna vers le reste de l'équipe, et plus particulièrement vers le major Valentyne, pour voir ce qu'ils allaient décider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Major Koala
avatar



◮ DOSSIERS : 819
◮ HERE : hidden in the haze of villdyr
◮ JOB : major in the united states marines corps but she's also the leader of sga-3
◮ COMPTES : mckay, lorne, wilson #2, top'ha, kanavu, kasumi, de medicis


actuellement en stage sur Villdyr




MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Jeu 5 Mai - 15:49

Bonne nouvelle : tout le monde était, à nouveau, réuni. Croisant le regard de De’el, Alex hocha la tête afin de le remercier sans avoir à s’exprimer, et sans doute aussi pour le féliciter sur son bon job. Pas de blessés et tout le monde était à bon port. Ça faisait du bien de s’apercevoir qu’il était encore possible de faire confiance à quelqu’un – même si ce quelqu’un était un gamin à peine sortit du bide de sa mère et bien incapable de maîtriser l’anglais de façon compréhensible. C’était à croire qu’elle avait bien plus d’accroche avec les extraterrestres de Pégase qu’avec n’importe quel terrien. Un comble. Elle ne desserra cependant pas les lèvres, suivant malgré elle Rush-tête-de-con qui, déjà, s’enfonçait dans les entrailles du complexe. La ressemblance avec la Cité qu’ils connaissaient tous était frappante à tel point que la militaire en eut un hoquet. Elle avait lu les dossiers rédigés par le Dr Weir et le Colonel Sheppard racontant leur arrivée sur Atlantis, elle savait que les lumières s’étaient activées en sentant leur présence, gêne ou non. Son regard furetait d’un couloir à l’autre, scrutant chaque recoin pour s’assurer qu’aucun danger ne rôdait. Le major rejoint le reste de la fine équipe à pas lent, s’approcha du jumeau Wilson. « Vous vous emmerdez pas un peu ? Je veux dire, il semble pas y avoir de signe de vie à étudier, pour vous. » Les mains posés sur son P90 accroché à son gilet, elle lui accorda un regard, certaine qu’il n’y avait aucun danger immédiat dans les environs. « Et, de toute évidence, le peuple qui a construit cet endroit sont ceux qui ont bâti la Cité où on vit. » Il n’y avait rien de nouveau en somme, pour l’anthropologue.

Un appel de Rush lui tira un soupir. « Il va jamais s’arrêter, lui, bordel. » Serrant les dents pour ne pas gueuler au scientifique de lui foutre la paix, elle lança un dernier coup d’œil à Wilson avant de grimper les quelques marches qui les séparaient du reste de l’équipe. Elle se fraya un chemin tandis que tous s’agglutinaient autour de la console. Chacun s’était déjà plus ou moins exprimé sur la question quand elle lança à l’écran par-dessus l’épaule de celui qui ressemblait à Einstein. « J’croyais qu’on avait déjà pas mal d’E2PZ ? Sans compter le truc bizarre qu’on a ramené la dernière fois avec Riley. » Elle savait bien que tout le monde sauterait au plafond à l’idée d’une énième source d’énergie, mais elle était certaine que ramener vingt de ces choses était très utile – à part, peut-être, pour inviter n’importe quel ennemi à vouloir venir puiser chez eux. Ca mettrait un peu d’ambiance sur la Cité. C’était pas si idiot que ça, finalement. Zelenka reprenait déjà. Eh bah. Un petit vaisseau et le voilà qui frétillait. Il trouvait des moyens d’accéder à ces vaisseaux ; escaliers sans doute en piteux états, ou téléporteur défectueux ? « Les escaliers. Ca fera de l’exercice et c’est pas plus mal. » Et puis, ils ne tiendraient pas tous dans les locaux exiguës des téléporteurs, fallait pas trop rêver. Et comme pour appuyer ses paroles, elle s’engagea dans le couloir qui se situait en face d’eux. « De’el, vous fermez la marche, tous les autres, vous êtes au milieu et vous restez au milieu. » Adieu le sourire presque amical dont elle avait tenté de se parer en engageant la conversation avec l’anthropologue, elle avait de nouveau revêtu son masque froid de chef.

Les escaliers se présentèrent à eux, Alex leva la main pour les faire s’arrêter. « C’est mal éclairer, je vous conseille de faire très attention. » Elle alluma la lampe de son P90 et, après avoir pris une grande inspiration comme avant de se jeter à l’eau, elle entama la descente. Les escaliers semblaient tenir mais quelque chose serrait son estomac – chaque marche lui donnait l’impression d’être capable de céder à tout instant. Encore une chance que l’équipe soit composée d’individus légers et pas de géant de trois mètres et pesant plus de cent kilos. Ça ménageait les escaliers. Elle termina l’ascension et, jetant un rapide coup d’œil par-dessus son épaule afin de s’assurer que tout le monde arrivait à bon port sans problème. Mais à peine le dernier avait-il posé sur pied sur le sol qu’un craquement se fit entendre. Quelques marches lâchèrent prises, s’effondrant lentement. Putain de merde. « On continue. » Nul besoin de s’inquiéter du chemin de retour pour l’heure. Elle continua jusqu’à parvenir à une grande pièce qui s’éclaira aussitôt, comme jusqu’à présent, dévoilant un immense vaisseau. Deux à trois fois plus grands que le Dédale, il possédait un design particulier, entre Ancien et Ori. Alex émit un sifflement, admirative. « Eh bien, il a autrement plus de gueule que notre carcasse. » Elle passa une main dans ses cheveux courts, relevant la tête alors qu’elle continuait de s’approcher de l’immense engin. Elle commençait à en faire le tour lorsqu’elle repéra une bouche donnant sur l’intérieur. « Et voilà la porte d’entrée. » Elle entra la première avant d’inviter les autres à la suivre, une fois certaine qu’il n’y aurait pas de risque. Mine de rien, elle ralentit la cadence jusqu’à se retrouver à la même hauteur que Corey et Wilson. Se plaçant à leur côté, elle posa les yeux sur Rush, le suivit du regard sans jamais le lâcher, même alors qu’elle prit la parole, à mi-voix pour ne pas être entendue de tout le monde. « Je veux que vous gardiez un œil sur Rush. Vous ne le laissez jamais seul. Jamais. » S’il espérait pouvoir se faire la malle en scred, c’était raté.


(I N S A N E) Non, vous avez des balles et l’espoir que je sois à terre quand vos armes seront vides. Parce que dans le cas contraire vous mourrez avant d’avoir pu recharger. (+)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Anthropologue
avatar



◮ DOSSIERS : 261
◮ Y.O. : 36
◮ HERE : ATLANTIS
◮ JOB : ANTHROPOLOGUE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, THAV'AK, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Lun 16 Mai - 14:50


« Nous sommes dans le cas du chat de Schrödinger » rétorqua Jake à la réponse de son homologue scientifique en la présence du docteur Zelenka. Après quoi la situation évolua de la façon la plus étrange du monde sans que l'australien ne fasse vraiment attention à ce qui se passait autour de lui. A dire vrai il faisait fit de ce qui pouvait bien l'entourer, du moins jusqu'à ce que de l'autre côté l'on désactive le système de sécurité qui occultait l'endroit trouvé par le Dr Rush. La dune avait laissé place à une entrée où se trouvait Rush, Riley et Valentyne. Apparemment ils étaient tombé sur un site de fabrication de vaisseaux. L'anthropologue écoutait de moitié les conversations, observant surtout l'architecture et commençant à émettre des hypothèses dans sa tête. Non pas en terme de technologie, mais plutôt en terme de choix. Il n'était pas besoin d'être un as de l'informatique pour comprendre que cet endroit était un lieu sensible qui demandait la mise en place d'un système ingénieux permettant de cacher le complexe aux yeux de l'ennemi. Un ennemi relativement bête et peut motivé en l’occurrence, soit l'inverse présentement du Docteur Rush qui n'avait pas hésité à prendre des risques tête la première.

Ils se retrouvaient à présent à avancer dans des couleurs semblables à ceux de la cité, le Major sembla s'accorder le droit à faire à peu de causette avec le jumeau australien qui se reconnecta soudainement à la réalité en entendant la voix de la jeune femme. Il décida de jouer franc jeu, de toute façon il n'avait rien à perdre. Enfin si la vie, mais c'était un détail en soit. « Clairement, ce n'est pas aujourd'hui qu'on fera une découverte scientifique majeur » répondit l'homme en jouant sur un humour-pince-sans-rire qu'il tentait de piquer aux militaires depuis qu'il était sur la cité. Mais après tout, la zone ne devait pas avoir été visité depuis si longtemps qu'il avait l'impression d'être un explorateur dans une pyramide aztec. Du coup ça contrebalançait le fait qu'il était au chômage technique. Après quoi il entendit parler d'E2PZ. Jake avait toujours trouvé que ça ressemblait à des veilleuses. Chacun son délire. L'homme vu le premier à prendre la suite du major dans l'escalier, faisant bien attention à où poser les pieds au vu de la structure vraisemblablement fragilisée par le temps.

Devant eux, un vaisseau qui n'avait rien à envier aux BC-304 de la petite flotte terrienne. Oui on allait pas se mentir, les vaisseaux terriens étaient ridicules à côté de ceux que Jake avait un peu étudié dans la base de données. L'australien restait au côté de Rush et Riley à mesure qu'ils avançaient dans de hangar sensiblement plus grand qu'un stade de foot. Le major parvint à trouver une entrée pour s'engouffrer dans le vaisseau au design surprenant maintenant qu'il faisait plus attention à la bête de métal. L'intérieur tranchait avec le reste du complexe, il avait l'air de facture plus ancienne que ce qu'il avait pu voir de la flotte Lantienne à l'époque de la guerre contre les wraiths. Là, il entendit le major s'adresser à lui et Corey. Après quoi il hocha la tête en signe qu'il avait compris les instructions. Jake serait la nouvelle ombre du scientifique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scientifique
avatar



◮ DOSSIERS : 34
◮ COMPTES : Nyssa - Jen



MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Sam 4 Juin - 17:46

Radek secoua la tête.

« Nous n'aurons jamais trop d'E2PZ, major. Et puis si c'est le cas, la Terre sera ravie qu'on lui en envoie un ou deux pour son propre usage, j'en suis certain. »

Il haussa les épaules quand elle choisit les escaliers. Il emboîta le pas au reste de l'équipe et se retrouva en queue de peloton, juste avant De'el qui assurait leurs arrières. Il grimaça en regardant la tête des escaliers qui accusaient leur âge. Il espérait simplement qu'ils auraient le bon goût de résister jusqu'à ce qu'ils arrivent en bas. Il se retourna en entendant une partie de l'escalier s'effondrer et se remit aussitôt à descendre, de peur que le reste ne cède. Il leur faudrait trouver un autre moyen de remonter. Mais avec un peu de chance, le vaisseau fonctionnerait et leur permettrait de quitter les lieux par la voie des airs. Sinon, il s'intéresserait au problème le moment venu.

Arrivés en bas, le hangar commença à s'éclairer au fur et à mesure où ils avançaient, comme sur Atlantis. Il s'arrêta devant le vaisseau et sortit une caméra pour le filmer. Il était impressionnant, bien plus grand que ce que les Terriens avaient construit jusqu'à présent. Rodney serait probablement vert d'avoir raté une chose pareille. Son design était également unique. Il reconnut certaines caractéristiques des anciens, mais pas les autres, ce qui le fit froncer les sourcils. Cela lui disait vaguement quelque chose pourtant, sauf qu'il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Il se dépêcha de rejoindre les autres qui avaient commencé à monter à bord. Il se désintéressa du groupe et avança dans le couloir à la recherche d'une console à laquelle se connecter pour trouver les informations de base sur le vaisseau et surtout un plan compréhensible.

Il trouva la pièce parfaite et se retourna vers le groupe pour leur signaler ce qu'il allait faire. La console s'activa, mais bien évidemment l'interface était en ancien. Il se dit pour la énième fois qu'un jour, il lui faudrait vraiment apprendre cette langue pour ne plus avoir à dépendre des autres ou de l'informatique et pouvoir se débrouiller tout seul. Il réussit à connecter sa tablette afin de comprendre tout ce charabia. Cela lui prit quelques minutes pour lire les informations. Une fois qu'il sut de quoi il retournait, il dit à ceux qui étaient présents :


« Bon alors comme dans tout vaisseau, la salle des machines se trouve en bas et la passerelle en haut. Jusque-là, rien de très original là-dedans. D'après ce que je peux voir, le vaisseau était en sommeil jusqu'à maintenant. Notre arrivée dans le complexe a provoqué l'activation des systèmes de base. L'ordinateur de bord a également effectué un diagnostic général de tous les systèmes vitaux. Ils sont tous opérationnels. Mais j'imagine que nous n'en aurons vraiment le cœur net que lorsque nous lancerons la procédure d'activation. Apparemment, cela ne peut se faire que de la passerelle, mais il faut aussi quelqu'un qui surveille les opérations depuis la salle des machines. »

Autrement dit, ils allaient devoir se séparer pour voir décoller ce coucou. Un détail le chiffonnait depuis qu'il avait commencé à lire les informations. Il n'y avait pas de pilotes parmi eux, enfin, pas qu'il sache. Alors qui allait prendre les commandes ?

« Je vais aller sur la passerelle pour pouvoir accéder au système principal et surveiller les choses depuis là-haut. À moins que quelqu'un ait une objection... »

Il attendit de voir ce que les autres comptaient faire avant de se mettre en route vers le centre de commandement du vaisseau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Personnage Non Joué
avatar



◮ DOSSIERS : 59
◮ HERE : Galaxie de Pégase
◮ JOB : gérer les bêtises dans membres pendant les intrigues et les missions




MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   Ven 11 Nov - 16:56


Sans s'en rendre compte, l'équipe du Major Valentyne venait de faire une découverte sans précédent. Sans doute que Rush y était pour quelque chose. C'était même certain, aidé par le jeune Riley qui s'était montré assez prompte à suivre les pas de l'homme. Malgré l’excitation de la découverte d'un vaisseau Lantien en parfait état de marche, il n'était pas pour autant question de faire décoller cet appareil. En la présence de deux scientifiques qualifiés et ô combien décidés à savoir de quoi la bête était capable, le Major parvint pour une fois à se faire obéir. Sans doute grâce à la présence du jeune De'el et à la diplomatie du Docteur Wilson. Et peut-être aussi à cause de la menace d'une arme à feu chargée et la possibilité d’abîmer un vaisseau de cette valeur. Allez savoir. Le doute persiste encore.

Après plusieurs heures d'études de l'appareil, l'équipe fini par retourner sur Atlantis pour faire part de leur découverte, apprenant par la même occasion la destruction du Dédale et la disparition du colonel Caldwell. Entre joie et tristesse, les membres de l'expédition sentaient leur cœur balancer, la plus part optant pour le recueillement et les larmes face à une telle tragédie. Quel chose était entrain de changer dans la galaxie de Pégase et les terriens n'avaient pour l'heure pas encore idée de ce qui les attendait. Il était encore trop tôt. Avant toute chose il fallait contacter le SGC et les tenir informer de cette nouvelle et savoir comment faire face pour les jours, voire les semaines à venir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [I.04] Dead space [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[I.04] Dead space [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dead Space 2!(coop : Death)
» Dead Space Apocalypse
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: version 2.0 :: Archives RPs :: Archives intrigues-

© Stargate Atlantis, tous droits réservés.