Bienvenue sur la cité d'Atlantis, Invité.
Tous les groupes sont importants, veillez à essayer de les équilibrer.
Quelques ennemis ne seraient pas de trop...
Les possibilités de jeux sont nombreuses pour les humanoïdes en dehors d'Atlantis,
tous ne sont pas obligés de rejoindre la Cité pour jouer ou s'intégrer correctement.

Partagez | 
 

 Passez à deux doigts de la mort (PV Thav)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nouveau ◮ Personnage Non-Validé
avatar



◮ DOSSIERS : 63




MessageSujet: Passez à deux doigts de la mort (PV Thav)   Dim 6 Mar - 11:44

Une nouvelle mission...Ou pas. COrey avait été tirer du lit pour rendre un service. Il s'en serrait bien passer, mais il n'avait pas vraiment le choix. Il devait aller récupérer un objet oublier sur une des dernière planètes exploré. Il se frotta le front. Il en aurait été le fautif on l'aurait limite marteler de coup rien que pour le punir et là, on lui demandait à lui, qui n'avait pas été sur les lieux d'aller chercher l'objet, car l'équipe de scientifiques étaient sur une autre planète. Cela ne prendrait qu'une journée grand max. Il avait finit par accepter. Il enfila un jean en toile beige, des boots beige, un t-shirt bordeau et une veste à capuche dans les ton bordeau très foncé, limite bleu marine. Il se coiffa rapidement, et prit son sac pour rejoindre son partenaire de traverse...Thav. Il se stoppa net devant lui. Il regarda tout les militaire autour de lui, et comprit que c'était seulement eux deux pour l'expédition. Il soupira et baissa la tête. Il avait beau se dire que faire l'enfant ne changerait rien, il n'arrivait pas à se réjouir de ce garde du corps, il aurait largement préféré être avec Valentyne. On leur donna la description de l'objet, une petite caméra de poche. COrey se demanda comment on pouvait oublier un objet comme ça.

La porte s'ouvrit et COrey eut la dérangeante sensation que rine n'allait se passer comme prévue. Il passa la porte, une boule au ventre. Arriver sur la planète boisé, il fut soulagé de voir personne qui les attendait. Cela faisait deux jours que les terriens étaient repartie. Tout était possible. Le jeune homme mit ses écouteurs dans ses oreilles et avança avec sa musique ce qui était censé le calmer. Il retira un écouteur et dit à Thav :

"On récupère ce truc et on se tire, je ne la sens pas cette planète !"


Pourtant il l'avait lut le rapport, même plus de fois que la plupart des gens de la cité. Il marcha rapidement, manquant de trébucher en se prenant les pieds dans une branche d'arbres. Ils finirent par arriver au campement. Corey vit la caméra poser sur un rocher. Sans se demander si il devait faire attention à quoi que se soit, il se précipita pour la prendre. Il la montra à Thav et fit :

"Finalement, ça va être plus facile que ce que je croyais !"

Il avait un beau sourire. Une lumière blanche aveuglante passa juste derrière sa tête et il sursauta en entendant la petite explosion. En tournant la tête, il vit une bande de mec plutôt pas content qui semblait fouiller le camp et pas très heureux qu'on vienne les déranger dans leur fouille. Corey ne réagit pas sur le coup, il était plutôt trouillard. Au bout de plusieurs coups de feu, même si ce n'était pas des armes à feu, autour de lui il comprit qu'il devait dégager. Il rangea la caméra dans son sac et rattrapa Thav. Il glissa et se retrouva prêt de l'homme.

"ON doit bouger !"

Les mecs semblaient arriver de partout, il était donc impossible pour le moment de faire marche arrière. Juste s'enfoncer dans les bois semblait la seule façon de fuir. Corey se mit à courir en compagnie de  son garde du corps. Il fut toucher par l'un des rayon au niveau du flan gauche et chutta sous le choc. Il dégringola la pente plus vite qu'une boulle de neige e hiver. L'atterrissage lui laissa une belle bosse et un filet de sang au niveau de l'arcade. Légèrement sonner il eut du mal à bouger arriver en bas. Ils étaient légèrement cacher mais il ne fallait surement pas trainer dans les parages. Les yeux papillonnant, il porta sa main à sa blessure et en vit du sang. Il se redressa prit par l'adrénaline. Il était toucher et il devait réellement admettre que là, la peur prenait le dessus sur son comportement de génie. Il chercha son sac qui avait dut être éjecter de son épaule dans sa chute. Il demanda à Yhav :

"Faut le retrouver, j'ai de quoi me soigner dedans, vite, s'il te plait !"


Le sang qui coulait le rendait nerveux et anxieux. Allait-il mourir ici ? Comme son parrain ? N'aurait-il pas du rentrer sur Terre quand on le lui avait proposer ? Tout un tas de questions venaient le hanté. Qui pleurait à son enterrement ? En aurait-il un ? Est-ce que Thav allait l'aider ? Ou l'abandonner ? Le gamin se redressa et gémit de douleur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Mercenaire
avatar



◮ DOSSIERS : 447
◮ Y.O. : 34
◮ HERE : ENTRAIN DE REGARDER ALADDIN SUR L'ÎLE-AU-MILIEU DE L’OCÉAN
◮ JOB : MERCENAIRE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, JAKE, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





MessageSujet: Re: Passez à deux doigts de la mort (PV Thav)   Mer 9 Mar - 16:37


Rien, le calme plat, le néant. Thav'ak n'avait rien à faire aujourd'hui et cela le frustrait au plus au point. Il avait déjà regardé tous les Disneys que le Major Valentyne avait bien voulu daigner lui prêter. Il avait regarder toute la collection de DVD du satédien et avait passé en revu la vidéothèque de la cité. Il avait même vu deux fois la mélodie du bonheur et ici tout le monde savait qu'il détestait ce film. Finalement il était allé fouiner du côté de la salle d'embarquement pour voir ce qu'il s'y passait avant de tomber sur le Docteur Jones qui cherchait quelque chose ou plutôt quelqu'un. Lorsqu'elle croisa on regard, il vit quelque choses s'illuminer dans la prunelle du commandant de l'expédition. Les femmes avaient rarement ce genre de réaction quand elle voyait l'animal, mais ça devait pas être une mauvaise chose venant de la patronne de la cité. Cette derrière cherchait en réalité quelqu'un pour aller récupérer un objet oublié sur une planète. Une Camme et rat. Ou quelque chose comme ça. Encore un mot à coucher dehors pour le mercenaire. Mais n'ayant rien de mieux à faire ce jour, il avait accepté avant que sont binôme du jour ne pointe son nez. Un gamin. L'homme n'eut aucune réaction en voyant l'énergumène qu'il était censé escorté sur la dite planète. A quoi bon de toute façon, c'était l'histoire d'à peine quelques heures et au moins ça l'occuperait.

Après un rapide topo, on les expédia par la porte des étoiles pour rejoindre la planète où avait été oublié le dit objet. Zone forestière, météo sensiblement humide avec des risque d'averses à en juger par les nuages qui arrivaient sur le ciel encore un peu clair. Alors que le mercenaire observait les environs pour distinguer une potentielle présence humaine sur les lieux, le gamin se mit à lui causer. Comme s'il comptait s'attarder ici. Même si du coup ça risquait d'être sa seule sortie de la journée… Toutefois, notre homme n'y voyait pas là une mission facile, les environs étaient bien trop calmes à son goût alors qu'ils cheminaient vers le site de fouilles. Sans doute la présence de prédateurs dans les environs ou le fait que la porte avait effrayer les créatures qui peuplaient ce milieu. Cela n'empêchait pas Thav de rester attentif à l'environnement autour d'eux. Ils ne tardèrent néanmoins pas rejoindre la zone autrefois occupée par les scientifiques de la cité. Le moins que l'on pouvait dire, c'était qu'ils ne passaient pas inaperçus dan le décor. On voyait encore ça et là les traces de passage laissées par les bottes. Il faudrait encore quelques jours pour que la nature reprenne ses droits. Le jeune homme trouva sans problème la camme et rat qui avait été oublié. L'air victorieux qu'il avait arboré en récupérant l'objet s'effaça au moment où une détonation d'arme de poing se fit entendre. Aussitôt Thav se mit en position comme les militaires, sortant son arme à énergie pour voir d'où venait le tir. D'une main balayait la zone avec son arme tandis que de l'autre il faisait signe au terrien de le suivre. Il fallait fuir dans la forêt le plus rapidement possible et trouver un endroit où se planquer rapidement.

Mais à peine firent-ils quelques pas dans la forêt qu'il entendit le gamin chuter lourdement. Le mercenaire se retourna aussitôt et vit rapidement que Corey avait été touché au flan. Du regard, il chercha le sac avant de le retrouver à un ou deux mètres d'eux. Sans plus attendre, Thav mit le sac sur son dos avant de faire volte face en entendant des bruits de bas derrière eux. Deux hommes les avaient pris en chasse. Méthodiquement, le garde du corps du terrien les visa avant de tirer, touchant le premier au torse et manqua le second avant de viser de nouveau et de le tourner à la tête. Après quoi, il retourna vers le gamin et l'aida à se relever « Tu vas prendre appuis sur moi et on va courir aussi vite et loin que possible. » Tant pis si ça devait les éloigner de la porte qui était pour l'heure beaucoup trop exposée pour tenter de se replier. Surtout que c'était un coup à donner l'adresse d'Atlantis. Soulevant à moitié le terrien, il se remis à courir sans trop écouter si l'autre était d'accord. Il n'y avait pas de temps à perdre, la chasse était ouverte. Les tirs continuaient de fuser et les voix des autres hommes semblaient s'approcher et s'éloigner en permanence. Les prochaines minutes promettaient d'être extrêmement pénibles.

Brusquement, le mercenaire s'arrêta au pied de blocs de roches recouverts par la végétation, il y avait vu un espace qui pouvait permettre d'y mettre quelqu'un. Sitôt il y jeta presque le gamin avec son sac, tant il oubliait la politesse et surtout la délicatesse. « Tu la fermes et tu bouges pas. » Après quoi il s'éloigna sans dire un mot.




❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
« On parle toujours d'amis, d'ennemis, de traîtres ou d'alliés. Les gens aiment vous coller des étiquettes. Mais les inclassables eux... Ils vous font peur, parce qu'on a aucune maîtrise sur l'inconnu. Et je fais parti de l'inconnu. » huis clos - PEPPERLAND ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau ◮ Personnage Non-Validé
avatar



◮ DOSSIERS : 63




MessageSujet: Re: Passez à deux doigts de la mort (PV Thav)   Dim 27 Mar - 14:14

La chue avait été douloureuse mais pas plus que les mille et une questions qu'il se posait. Il s'était appuyer contre un arbre et tentait de calmer sa respiration qui ne faisait que s'accélérer. Il tourna la tête et vit deux hommes arriver vers lui et Thav. Il aurait bien essayer de le prévenir mais aucun sons ne sortie de sa bouche. Le garde du corps du gamin tira sur les hommes. Corey le regarda légèrement soulager d'être encore vivant. Il souleva une partie de son t-shirt quand le gars lui dit qu'ils allaient devoir partir vite et loin. Corey le regarda et lui dit :

"Je dois me soigner d'abord !"


Mais le regard de Thav' lui fait comprendre que ça ne serait pas maintenant. Grimaçant en se redressant il manqua de laisser s'échapper un crit de douleur en sentant sa peau se déchirer un peu plus et le brûler. Il prit appuie sur l'homme et tenta d'avancer aussi vite qu'il le pouvait. Evidemment, Corey avait de plus en plus de mal à avancer. Il transpirait et souffrait. C'était une vraie crevette ce qui facilitait la marche de Thav qui même si il devait le porter à moiti n'avait pas un gros poids à soulever. Il plaça Corey dans un lieux en sécurité et lui dit de ne pas bouger et de la fermer.

"Vous allez revenir hein ? Me laissez pas ici seul..."

Corey le fixait d'un regard qui en disait long sur son état d'esprit à l'instant même. Il sentit que sa main ne tiendrait plus longtemps contre sa blessure. Il ramassa son sac et tentant de ne pas faire de bruit, il en sortie une compresse et du sparadras. Il colla le morceau de tissus contre son flan en grimaçant et l'enroula de tout le sparadra. Il ne pouvait pas faire autrement de toute manière. Le jeune homme espérait que Thav reviendrait le chercher. Et il espérait que personne d'autre ne le trouve. Il était pas habitué à se faire prendre en chasse, ni à se faire blesser, ni même à risquer sa vie. Par peur, il agrippa une pierre qu'il garda dans le creux de sa main gauche. Si quelqu'un venait pour lui faire du mal, il se défendrait, ou du moins il essayerait. Il resta cacher, entendant à plusieurs reprises le bruit de pas de ces hommes,leurs voix et sentant parfois leurs odeurs. Il avait tellement peur que l'un d'eux ne voit le sang laissez au sol et ne le découvre. Il se surprit lui même à prier pour qu'on ne le trouve pas. Il sentait sa tête tourner et une envie de vomir qu'il réussit à maitriser pour le moment. Les voix et les pas s'éloignèrent. Ce qui fit soupirer Corey. Mais c'était pas une bonne nouvelle pour autant, car ces hommes avaient repérer le sang. Certains se cachèrent pas loin, attendant juste que les proies sortent de leurs trous. D'autres faisaient le tour tentant de trouver une autres façon d'entrer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Mercenaire
avatar



◮ DOSSIERS : 447
◮ Y.O. : 34
◮ HERE : ENTRAIN DE REGARDER ALADDIN SUR L'ÎLE-AU-MILIEU DE L’OCÉAN
◮ JOB : MERCENAIRE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, JAKE, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





MessageSujet: Re: Passez à deux doigts de la mort (PV Thav)   Lun 25 Avr - 14:51

[hs : désolé d'avoir mis le temps, j'avais un peu zappé ce sujet x.x]

Une fois le gamin planqué dans une cavité rocheuse, Thav'ak avait pris la clé des champs pour la faire à l'envers à ceux qui les poursuivaient. Sans plus prendre le temps d'expliquer la stratégie au terrien. Après tout ils n'avaient pas le temps. Le mercenaire avait donc filé, contournant rapidement l’excavation rocheuse à présent qu'il n'était plus gêné dans ses mouvements. Il avait encore en tête l'expression facile du gamin au moment où il lui demandait s'il n'allait pas le laisser là. Thav aurait bien été tenté en effet. D'autant qu'il pouvait justifier assez facilement la mort du p'tit dans cette attaque… Mais comme il y avait de fortes chances pour qu'il parvienne à éliminer la menace, il serait bien idiot de laisser le gamin crever et se retrouver seul survivant. Dans ce cas là, l'affaire aurait paru suspecte.

Le mercenaire s'était perché en point le plus culminant du relief, soit pas très haut mais assez pour que les idiots en face ne daignent pas lever les yeux. Après tout avec un blessé, personne ne pensait à prendre de la hauteur. A part bien sûr notre homme. Cela lui laissait à loisir d'observer ce qui se passait en dessous, tout en gardant à l’œil l'endroit où il avait planqué Corey. Cinq hommes se trouvaient en bas à arpenter la zone avec attention, à la recherche du moindre mouvement suspect qui pourrait attirer leur attention. Thav attrapa alors un caillou pour le lancer plus loin en contrebas. Sitôt deux hommes suivirent le bruit pendant que les autres se figeaient, prêt à attaquer. Le mercenaire analysaient tout ça avec attention, sachant qu'ils se feraient repérer s'il utilisait une arme. Réfléchir… Il regarda ce qu'il avait à disposition autour de lui. De la caillasse… des cailloux et encore de la caillasse. Il irait pas loin avec ça. Quoi que. Il fouilla dans ses poches et retrouva un élastique du Docteur Chevalier. Ah, ça commençait à prendre forme. Il chercha rapidement des cailloux assez pointus, de petit calibre.

Pas un bruit et le premier corps tomba. Thav avait réussi à son tir en visant à la tête. La hauteur, l'élastique et la taille du projectile avait permis de créer une arme silencieuse remarquable, mais le mercenaire n'allait pas pouvoir continuer s'en servir longtemps. Il tua un autre homme avec la même technique mais devait déjà s'arrêter là. Deux de moins c'était un bon début. Les minutes passèrent jusqu'à ce que les autres remarques les deux corps. Effrayé, ceux qui les découvrir battirent en retraite en sifflant les autres. Seul l'un d'entre eux étaient resté pour rôder dans le coin, suivant ce qui devait être une piste sur le sol. Ni une ni deux, Thav dégagea de sa position pour revenir vers Corey.

Des bruits de pas s'approchaient lentement de la cachette dans laquelle le gamin avait été planqué. Une ombre s'étirait quelque peu sur le sol alors que les rayons du soleil perçaient non sans peine la végétation. Soudain un cri étouffé et un corps roula jusqu'à l'entrée de la crevasse. L'homme, les yeux grands ouvert, regardait fixement le terrien en rendant son dernier souffle. Une dague logée dans son cœur. Thav débarqua alors comme si tout était normal, retirant la dague pour essuyer la lame sur les vêtements du cadavre avant de l'attraper par les pieds et le virer de l'entrer. « Aller sors de là, je viens de nous gagner du temps » dit-il en tendant la main à Corey pour l'aider à s'extirper de là. Quelques heures tout au plus, mais de quoi s'enfoncer davantage dans la forêt pour retrouver une meilleure planque et s'organiser pour la nuit à venir. Par ici les journées étaient courtes, il suffisait d'observer la végétation pour comprendre qu'ils risquaient d'avoir froid dès le moment où le soleil ne serait plus là pour réchauffer le sol.




❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
« On parle toujours d'amis, d'ennemis, de traîtres ou d'alliés. Les gens aiment vous coller des étiquettes. Mais les inclassables eux... Ils vous font peur, parce qu'on a aucune maîtrise sur l'inconnu. Et je fais parti de l'inconnu. » huis clos - PEPPERLAND ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau ◮ Personnage Non-Validé
avatar



◮ DOSSIERS : 63




MessageSujet: Re: Passez à deux doigts de la mort (PV Thav)   Dim 29 Mai - 19:55

Le souffle court et la poitrine brûlante, Corey s’efforçait de ne pas hurler à chaque bruit de pas. Cependant, il tentait en même temps de se coller le plus possible vers le fond de cette cachette, espérant ainsi ne pas se faire voir. Mais quand un des gardes entra de manière précipité dans la cachette Corey étouffa un cris entre ses dents. Son regard resta ensuite fixer dans celui de l'homme qui venait de mourir sous ses yeux. Bien qu'il savait que c'était lui ou cet homme, il avait du mal à croire que ce gars avait été tuer par sa faute, en quelques sortes. Il leva lentement son regard vers Thav qui déjà avait retirer la lame et lui tendait la main pour l'aider à s'extirper de sa cachette. Le gamin sortie difficilement. Il commençait à faire froid, enfin de la position de Corey. Il s'était fait un pansement mais il ne savait pas si ça tiendrait longtemps ou non. Il suivit Thav dans les bois, luttant pour arriver à courir aussi vite que l'autre homme. Il finit par ne plus avoir de souffle. Il se reposa contre un arbre, souleva son t-shirt et vit que le bandage était couvert de sang. Il grimaça et remit son t-shirt, il reprit ensuite la marche, comme si rien était. Il avait bien trop peur que Thav ne finissent par l'abandonner.

A force de traîner des pieds, Corey laissait une longue marque derrière eux, indiquant un jolie passage. Mais il ne pouvait pas faire autrement mais avec la plus grande volonté du monde. Il était en sueur et avait sérieusement du mal à avancer. Il trébucha sur une branche et fit un rouler bouler dans la légère pente dans laquelle ils s'étaient tout les deux aventurer. Faisant tomber son camarade en même temps, il ne put retenir un hurlement de douleur. Il se mit sur le dos et redressa son t-shirt. Le bandage était complètement imbiber de sang. Corey se frotta les yeux afin d'essayer de ne pas montrait qu'il pleurait de douleur mais c'était pas évident de lui faire penser à autres choses. Le gamin regarda Thav et le supplia :

"Ne m'abandonnez pas, je vous en pris, me laissez pas ici, je ferrais ce que vous voulez, mais m'abandonner pas."

Il était terrifié par cette idée, mais le soucie était que Corey pouvait à peine bouger dans son état. La blessure le dévorait et la peur l'empêchait de réfléchir. Il se redressa difficilement, crachant parfois pour pouvoir respirer. Il réussit à se mettre assis et se mit à respirer comme si il venait de courir le 400 mètres. Il regarda Thav et lui dit :

"C'est rien, je dois juste reprendre mon souffle et on pourra repartir. S'il vous plait croyez moi."

Le gamin était complètement H.S il ne se rendait pas compte qu'il ne pouvait littéralement rien faire. Il ne pouvait pas se lever, ni se battre, ni même réfléchir. Il n'avait pas conscience de se blessure, pas conscience que la nuit allait arriver et qu'il ne survivrait surement pas. Il ne se doutait pas de tout ce qui pouvait se passer autour de lui. Il regarda l'homme et sentit sa tête tourner. Il était blanc comme un mort, du moins pour le haut de son corps, car ses mains étaient couvertes de son sang. Il avait de plus en plus de mal à rester conscient. Il avait la sensation que les méchants étaient prêt d'eux, tout prêt, mais tout se passait dans sa tête. Il finit par fermer les yeux, juste quelques secondes, pour essayer de reprendre ses esprits, mais il ne les rouvrit pas de suite. Il s'était évanouit.

[hs : dis moi si ça te va ? Sinon je change ?]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Mercenaire
avatar



◮ DOSSIERS : 447
◮ Y.O. : 34
◮ HERE : ENTRAIN DE REGARDER ALADDIN SUR L'ÎLE-AU-MILIEU DE L’OCÉAN
◮ JOB : MERCENAIRE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, JAKE, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





MessageSujet: Re: Passez à deux doigts de la mort (PV Thav)   Jeu 18 Aoû - 0:05


Ce gamin était un boulet que Thav devait traîner dans une forêt qu'il connaissait à peine, poursuivis par des mercenaires qui devaient les prendre pour des pillards de passage. Les cadavres qu'il commençait à laisser derrière lui risquait de ne pas arranger les choses. Tout ça pour un appareil électronique oublié sur un site de fouille. Les terriens avaient le don de provoquer des catastrophes.
La progression se faisait non sans mal jusqu'à ce que le gamin roule en bas d'une pente. Le mercenaire ne feignait même pas d'éprouver un quelconque agacement. A quoi bon ? Corey était pâle comme un linge alors que sa blessure continuait de saigner abondement en indiquant leur direction. Dans cet état, impossible d'user de ses combines habituelles pour duper les gens et disparaitre dans la végétation. En quelques bonds il l'avait rejoint, constatant que le sang n'arrivait pas à coaguler et l'archéo arborait un teint blafard. Sans peine, il voyait la peur dans le regard du terrien, terrifié à l'idée qu'il pouvait être un poids que Thav aurait facilité à abandonner. Nul doute que dans d'autres circonstances, il l'aurait fait sans scrupule. Mais aujourd'hui ses actes avaient des conséquences à plus long terme que seulement de sauver sa peau.

« Calmes toi tu veux ? » dit-il le plus calmement du monde. L'homme avait ôté son masque de joyeux drille pour laisser place à une personnalité froide et calculatrice. Le hasard n'avait pas sa place au vu de la situation. Le dilemme restait entier, il fallait trouver un abri le plus rapidement possible et soigner le gamin. Finalement, après avoir perdu tant de sang, il finit par s'évanouir. « Et bah voilà, enfin quelque chose de constructif.» Ni une ni deux, il attrapa le corps inerte pour le mettre sur son épaule. C'était qu'il pesait son poids l'animal. Peinant légèrement sous la charge, Thav ne se voyait pas gravir la pente dévalée plus tôt. Si bien qu'il décida de suivre le relief accidenté, s'enfonçant rapidement dans un dédale d'excavation rocheuse. Intéressant, si la planète n'avait pas été aussi peuplé, il aurait sans doute pu s'en servir comme cache d'armes. Mais ce n'était pas l'heure et le moment de penser business.

Pendant un temps qui lui semblait infini, il crapahuta entre les rocher, manquait à plusieurs reprises de tomber dans ses crevasses et pire encore. Finalement, le mercenaire parvint à trouver une cavité naturelle relativement intéressante. Certes il fallait ramper un peu pour y entrer, mais à l'intérieur on pouvait tenir debout sans problème. De quoi y mettre trois beaux Ibraks de belle taille. Un petit palais à côté de la chambre crasseuse qu'il avait connu quand il était gamin. Une fois Corey installé à l'intérieur, armé des quelques sources de lumière qu'ils avaient pensé à prendre - vu qu'après tout ils n'étaient pas censé en avoir besoin à l'origine - Thav décida de s'occuper de la plaie. Il était temps d'y faire quelque chose. Aussi pâle que la mort, il respirait faiblement. Faisant place nette, l'homme observa un instant avant de décider ce qu'il allait faire. Intérieurement, il jura contre lui même de ne pas y avoir pensé plus tôt. En même temps il n'avait pas bien eu l'occasion de le faire. Sitôt il sorti un de ses couteaux et chercha de quoi faire chauffer la lame. Briquet... Pas passer chaud. Il lui fallait faire un feu avec tout ce qu'il avait sous la main. Sans se poser de question, il fouilla dans le sac du gamin pour trouver des choses à brûler. Papier, plastique, tissu. Lui même vida ses poches avant de faire le tour de la cavité. Là il trouva de vieilles racines qu'il cassa. Une lumière orangée se mit à éclairer l'endroit. La lame se retrouva plongée dans les flammes. Une fois à la bonne température, Thav'ak reprit l'arme et posa l'acier sur la peau à vif. Heureusement que Corey était encore inconscient, sinon il se serait mis à hurler. Après coup, la plaie cautérisée et nettoyée, il était temps de souffler un peu. Le mercenaire se passa une main sur le visage. Quelle histoire.




❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
« On parle toujours d'amis, d'ennemis, de traîtres ou d'alliés. Les gens aiment vous coller des étiquettes. Mais les inclassables eux... Ils vous font peur, parce qu'on a aucune maîtrise sur l'inconnu. Et je fais parti de l'inconnu. » huis clos - PEPPERLAND ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouveau ◮ Personnage Non-Validé
avatar



◮ DOSSIERS : 63




MessageSujet: Re: Passez à deux doigts de la mort (PV Thav)   Dim 28 Aoû - 21:43

Corey avait finit par s'évanouir. Il ne fit aucun rêve, ni cauchemar. Il ne pensa à rien. Son cerveau s'était éteint. Il n'avait donc pas sentit la lame brûlante venir cautorisé la plaie. Il n'avait donc pas hurler, ni même bouger, ce qui avait parfaitement facilité la tâche de Thav'. Au bout d'un bon moment, Corey ouvrit lentement et difficilement ses yeux. Il regarda le plafond et remarqua qu'il était donc dans une grotte. Il se racla la gorge et se redressa. Il eut un coup d'électricité qui parcourut son corps et le fit grimacer. Il se souvenait de sa blessure. Légèrement redresser, il prit appuis sur sa main droite, afin de venir de sa main gauche regarder sa blessure. Il serra les dents en voyant la tête que ça avait. Ouais, il devrait surement passer à l'infirmerie en rentrant sur Atlantis...enfin si ils rentraient ! Le gamin regarda l'homme, et déglutit. Il ne savait pas trop quoi dire. Il ne l'avait pas abandonner, et surtout il l'avait sauver. Il ne savait pas trop comment d'ailleurs. Corey finit juste par déclarer un :

"Merci."

Sa voix était casser, mais surtout, chose très rare chez Corey, elle était calme. Il ne semblait pas surexcité, ni même attirer par quoi que se soit dans cette grotte. Il soupira et rampa comme il put contre une parois de la grotte. Il remarqua que l'homme avait dépiauté un de ses bouquins. Il grimaça et fit la moue. Il avait la tête qui tournait et surtout il avait faim...mais il se tut. Il avait causer assez de dégât comme ça. Bon au moins en voyant au sol la caméra, il se dit que pour le moment, ils n'avaient pas fait tout ça pour rien...Il entendait déjà les autres soldats de la Cité se moquer de lui. Ils diraient surement qu'on lui avait confier une mission d'enfant, et que même ça il n'avait pas sut la résolver. Il se maudissait intérieurement. Il se disait que le psy avait surement raison. Il devrait surement retourner sur Terre. Bien que là-bas personne ne l'attendent et que personne ne ferraient attention à lui. Au moins ici, même si peut de gens l'apprécie, il n'est pas invisible. Il décida de reprendre la parole :

"Désolé de vous avoir fait endurer tout ça. Je...je ne voulais pas. Je n'avais pas vus les types. On ne m'avait pas dit que la planète était habité...mais j'aurais dut y pensé."


Il aimerait être aussi fort que l'homme en face de lui, être comme lui, pouvoir tuer pour sauver d'autres gens, mais Corey en est incapable. Si jamais vous compter sur lui pour vous sauver, espérer que les méchants soient plus maladroit que lui !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Mercenaire
avatar



◮ DOSSIERS : 447
◮ Y.O. : 34
◮ HERE : ENTRAIN DE REGARDER ALADDIN SUR L'ÎLE-AU-MILIEU DE L’OCÉAN
◮ JOB : MERCENAIRE
◮ COMPTES : SHEPPARD, ATHALA, JAKE, CATTALEYA, MAHTAR & RONON





MessageSujet: Re: Passez à deux doigts de la mort (PV Thav)   Sam 8 Oct - 23:45


La fatigue venait envahir le corps du mercenaire. Après avoir cavalé dans une forêt inconnue, il était temps de reprendre des forces, de puiser dans les réserves et surtout de poser enfin son cul quelque part. La voix du gamin vint le sortir de la torpeur dans laquelle il s'était plongé, un état végétatif qui lui avait permis de recouvrir un peu de vigueur. Thav' ouvrit les yeux, écoutant ce que le petit avait à dire. A l'entendre, il portant le poids de l'univers sur ses épaules. « C'est pas ta faute mon gars » dit-il pour le rassurer. « Personne pouvait savoir que des pillards se ramèneraient sur cette planète. » Chose bien vraie puisqu'il n'y avait pas d'horaires pour indiquer en lieu et place qui franchirait la porte des étoiles. Le mercenaire le gratifia d'une tape amicale sur l'épaule « Au moins ça te fera une histoire à raconter aux filles quand on reviendra sur Atlantis. Les femmes adorent les hommes avec des cicatrices » lança l'homme comme pour détendre l'atmosphère sans laisser voir s'il était sérieux ou non. Il allait s'en dire qu'à l'habitude il n'était pas aussi bavard avec les terriens, se contentant d'écouter et d'obéir aux ordres qu'on lui donnait quand il était en mission d'exploration. Or il sentait bien que Corey avait besoin d'être rassuré, qu'il n'avait jamais affronté une aventure pareille et que cette situation était totalement terrifiante quoi qu'il en dise.

Thav'ak sorti une barre aux céréales d'une poche de sa veste, il avait oublié qu'il avait voler deux ou trois choses avant de partir… Il avait appris à être un minimum prévoyant depuis le temps, parce que les missions se passaient rarement bien avec les gens d'Atlantis. Il la donna à Corey  en lui disant « T'as besoin de prendre des forces gamin ». A la lueur des flammes on pouvait facilement constater que le jeune homme était bien pâle. Inutile de dire que c'était pas du tout le moment de partir affronter l'ennemi dans la forêt. Le mercenaire savait qu'ils allaient devoir passer la nuit ici, tout comme il savait qu'Atlantis remarquerait qu'ils n'étaient toujours pas rentré d'une mission censée être facile. Impossible de savoir s'ils étaient assez proche de la porte des étoiles pour tenter de capter la moindre communication si jamais la cité tentait de les contacter. De tout façon les ondes radio ne devaient pas passez à travers la roche, ils seraient donc injoignable jusqu'à l'aube au minimum.

Le barbu sentait que son estomac était vide, lui faisait éprouver une sensation trop souvent connue qui faisait mal au ventre. Une sensation qu'il avait appris à ignorer parce qu'il savait qu'il pouvait encore tenir un petit moment sans manger. Cela ne l'empêchait pas de cogiter, de se dire encore une fois qu'il serait facile d'abandonner le gamin et de le laisser crever là. Après tout il ne s'était toujours pas acheté une humanité depuis qu'il avait élu domicile de la cité. Non en vérité la situation était assez grisante. Cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas retrouver dans une merde pareille. De quoi lui rappeler le bon vieux temps…




❝ WANTED - DEAD OR ALIVE ❞
« On parle toujours d'amis, d'ennemis, de traîtres ou d'alliés. Les gens aiment vous coller des étiquettes. Mais les inclassables eux... Ils vous font peur, parce qu'on a aucune maîtrise sur l'inconnu. Et je fais parti de l'inconnu. » huis clos - PEPPERLAND ©
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Passez à deux doigts de la mort (PV Thav)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Passez à deux doigts de la mort (PV Thav)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A deux doigts de la mort. [Terminé]
» Aelred Aodan Flaherty # "Vous voulez un whisky ?" "Juste deux doigts." "Vous ne voulez pas un whisky d'abord ?"
» Deux doigts qui se frôlent reprennent espoir ✗ le 22/02 vers les 18h18
» Twix deux doigts coupent faim !!!
» (F/LIBRE) vanessa hudgens + comme deux doigts d'une main.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: version 2.0 :: Archives RPs-

© Stargate Atlantis, tous droits réservés.