Bienvenue sur la cité d'Atlantis, Invité.
Tous les groupes sont importants, veillez à essayer de les équilibrer.
Quelques ennemis ne seraient pas de trop...
Les possibilités de jeux sont nombreuses pour les humanoïdes en dehors d'Atlantis,
tous ne sont pas obligés de rejoindre la Cité pour jouer ou s'intégrer correctement.

Partagez | 
 

 tête de mule et insubordination (jordan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin ◮ Lieutenant-Colonel
avatar



◮ DOSSIERS : 928
◮ Y.O. : 44
◮ HERE : sur le dödsriket
◮ JOB : sauver sga-1
◮ COMPTES : le génie, la pyro, indiana jones botaniste, le guérisseur, l'adoratrice, la vagabonde et le toxico


de'elnyssa ✩ partenaire




MessageSujet: tête de mule et insubordination (jordan)   Lun 9 Mai - 12:06

L’eau dégoulinait sur lui comme la pluie sur le plumage d’un canard. Sa main terminait de passer dans ses cheveux récemment coupés avant de venir écraser son visage dans un geste las. La chaleur de l’eau l’enivrait, lui donnant presque l’impression de se retrouver dans un jacuzzi, les bulles en moins. Il pouvait sentir chacun de ses muscles se détendre avec délectation après une intense séance d’entraînement avec Teyla. De quoi le remettre en forme pour cette journée qui s’annonçait plutôt calme, car sans mission à l’horizon – à moins, bien sûr, qu’une attaque se fasse entendre. Evan, les yeux clos, posa les deux mains à plat sur le mur blanc et froid de la douche, restant inerte quelques minutes avant de s’ébrouer et de couper l’eau. Suffit. Il avait suffisamment traîné sous la douche, il était temps, maintenant, de la quitter et de prendre son service. Son bras se tendit et ses doigts accrochèrent la serviette pendue par-dessus la porte, légèrement humide. Il s’essuya d’abord le visage, puis rapidement le reste du corps avant de l’enrouler autour de ses reins et de pousser la porte. Un vent glacé l’embrassa aussitôt, lui arrachant une chair de poule dont il se serait bien passé. La différence de température était toujours violente tant les cabines de douche étaient hermétiques. Il s’en remit, toutefois, assez vite et il posa un premier pied à l’extérieur de la cabine, bientôt suivit par le second. A moitié nu, il se dirigea jusqu’à son casier où il avait laissé ses affaires pliées avec soin. Il l’ouvrit, jeta un bref coup d’œil au miroir accroché à la porte. Avec les cheveux ébouriffés de la sorte, il perdait une dizaine d’années. Si seulement ça pouvait être plus vrai.

Un soupir lui échappa tandis qu’il enfilait des vêtements propres et, ôtant la serviette, il en profitant pour plonger la tête dans celle-ci afin de terminer de se sécher. Quelques salutations lui parvenaient, celles de ses hommes et de ceux qui n’étaient pas dans son équipe. Il leur répondait d’un sourire poli, parfois d’un mot ou deux et s’enquérissait des nouvelles qu’ils avaient à raconter. L’un d’eux, le jeune sergent-chef Hwang, lui annonça, tout fier, son mariage prochain. Evan eut un large sourire à cette nouvelle réjouissante et félicita le jeune coréen. Pour la peine, il lui paierait une tournée au bar clandestin monté par Zelenka – et un peu par lui-même, aussi. C’était quelque chose qu’ils se devaient de fêter ; après tout, Evan avait servi de confident au jeune militaire d’un naturel plutôt timide alors qu’il lui faisait part de son attirance indéniable pour la jeune scientifique du département de météorologie. Il l’avait encouragé à aller lui parler – un conseil qu’il aurait bien aimé mettre lui-même en pratique lorsque Lily était encore là. Il se rembrunit, tapota le dos de son camarade avant de laisser ce dernier s’éloigner. Il avait encore son léger sourire sur les lèvres, tandis qu’il se retournait pour claquer la porte de son casier. Mais avant qu’il n’ait eu le temps de le faire, son regard se porta sur l’une des jeunes recrues avec lesquelles il avait encore du mal à communiquer. Jordan Honora. Un jeune soldat un peu fougueux, qui avait du mal avec les ordres qu’il était possible de lui donner et qui cherchait le combat à la moindre occasion. Un genre de Valentyne en moins gradé et en homme. Si Evan n’avait aucun doute quant à ses compétences, il avait davantage de mal avec son caractère impulsif – et il devait reconnaître que le major Valentyne faisait au moins quelques efforts depuis qu’elle avait été nommée à la tête de SGA-3. « Soldat. » Avec lui, Evan n’employait pas ce ton amical ou paternel qu’il utilisait avec les autres. Non. Sa voix devenait tout de suite plus froide ; il usait de son grade pour tenter de rappeler à Jordan qu’il ne valait mieux pas jouer avec le feu de façon répété. Il lui adressa un léger signe de tête en guise de salut et referma la porte de son casier, prêt à quitter les vestiaires pour rejoindre les couloirs de la Cité.



lt-col. aimant-à-problèmes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Militaire
avatar



◮ DOSSIERS : 26
◮ Y.O. : 24
◮ HERE : Atlantis
◮ JOB : Militaire
◮ COMPTES : De'el // Corey Riley (stand by)

https://img15.hostingpics.net/pics/438870tumblrnqkiuwqwu31tg3f67o8250.gif




MessageSujet: Re: tête de mule et insubordination (jordan)   Dim 15 Mai - 20:04

Il avait passer trois heures de son temps à sauter à la cordes, pour ensuite taper dans un sac de frappe. Il avait énormément de rage et de colère à extériorisé. Il ne se sentait pas si bien ici. Son chef d'unité avait été tuer lors d'une attaque de Waiths avant son arriver, et Jo était seul. Certes parce qu'il le voulait, mais c'était difficile pour lui. Toutes les nuits il l'entendait lui parler, il les voyait tout les deux. Il s'imaginait revoir Amy. Il revoyait son visage, il sentait son odeur, il percevait ses gestes, ses caresses. il lui arrivait même de rêver de leurs ébas. Cela lui retournait le cerveau. Ils étaient morts. C'était noter sur le papier. Mais il avait du mal à le croire, à l'admettre. Il les voyait souvent, tout le temps même. Il lui arrivait de sourire au mess, voyant Joshua courir entre les membres de l'unité, le sourire aux lèvres. Pourtant l'enfant n'avait pas l'âge de courir lors de son décès. Mais Jo l'imaginait. Il fut tirer de ses pensées, par l'arriver de certains soldats dans la salle d'entrainement. Il soupira et reprit sa respiration lentement. Il ramassa ses affaires et partie sans donner un mots aux autres personnes. Il jeta le sac dans sa chambre et s'asseya sur le lit. Il bascula ensuite et s'allongea. Il fixa le plafond, ferma les yeux et entendit les rire de sa femme. Il se redressa d'un coup et jeta la balle de base ball qu'il gardait toujours contre le miroir qui éclata en mille morceau. Jordan était à cran. Il se leva et alla prendre une douche extrêmement rapide, éviter de rêvasser étant son objectif du reste de la journée. Dans les couloirs, en érant dans la cité, il entendit pas mal de choses à son sujet. Etant discret, il ne fit pas spécialement attention à tout ce qui se passait autour de lui. Mais il entendit ensuite une phrase, disant que le Lieutenant Colonel Lorne essayait de l’évincer de la mission Antlantis et qu'il voulait le renvoyer sur Terre. Toucher par cette nouvelle, malgré qu'il ait du mal avec cet homme, parce qu'il le trouve trop parfait, il ne put se retenir de le chercher. Il finit par le trouver dans les vestiaires. Il attendit que tout le monde sorte pour se montrer. Jordan portait le pantalon noir de l'uniforme d'Atlantis, mais pas la veste. Il portait un t-shirt bleu marine assez moulant qui reflétait un corps entrenue, à ses plaques militaires s'ajoutait la bague de sa femme et la médaille crétiene de son fils.

Les bras croisé et le regard de tueur vers cet homme, il fit sans bouger, du moins pour l'instant, car même si ses jambes étaient droite et bien encrée dans le sol, sa posture montrait de l'agressivité refouler. Le jeune homme se décida à parler :

"Vous avez pas assez de cran pour venir me le dire en face s'est ça ? VOus avez peur de quoi ? Que je vous en colle une ? Le grand Lieutenant Colonel Lorne qui a peur d'un simple soldat ! Pff. Et dire que je commençais à vous respecter ! En faite vous cacher bien votre jeu, Mon-sieur !"

Il accentua bien le dernier mot montrant qu'il éprouvait du méprit et de la colère. Evidemment son supérieur ne devait de un, ne pas apprécier, mais de deux, ne rien comprendre. Car ce que Jo avait entendue ce n'était que des rumeurs, de fausses accusations lancés pour tenter de faire pêter un plombs à l'emmerdeur de la Cité, mis à part Valentyne, mais elle personne n'ose s'attaquer à elle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

tête de mule et insubordination (jordan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jordan Eberle [Svp]
» Jour de repos [PV Jordan]
» Entrainement de Jordan Lambert
» Embarquement pour un monde d'opportunités[PV Jordan] SUITE
» Un verre ? ▬ JORDAN &. RAY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: version 2.0 :: Archives RPs-

© Stargate Atlantis, tous droits réservés.