Bienvenue sur la cité d'Atlantis, Invité.
Tous les groupes sont importants, veillez à essayer de les équilibrer.
Quelques ennemis ne seraient pas de trop...
Les possibilités de jeux sont nombreuses pour les humanoïdes en dehors d'Atlantis,
tous ne sont pas obligés de rejoindre la Cité pour jouer ou s'intégrer correctement.

Partagez | 
 

 (liara kasumi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin ◮ Vagabonde
avatar



◮ DOSSIERS : 96
◮ HERE : errant dans la galaxie
◮ JOB : vagabonde, voleuse, mécano
◮ COMPTES : mckay, lorne, valentyne, wilson, kanavu, top'ha, de medicis







MessageSujet: (liara kasumi)   Mer 10 Mai - 16:37


✩ ✩ ✩ ✩ ✩
(liara, kasumi)

( NOM COMPLET ) Liara Kasumi; en quel honneur, elle n'en a aucune idée. ( ÂGE - DATE DE NAISSANCE ) 30 ans; date de naissance inconnue. ( NATIONALITE ) Scape; planète reculée de Pégase, encore inconnue pour les atlantes de cette réalité-ci. ( STATUT CIVIL ) Veuve; dans sa dimension, elle s'était mariée à atlante. Un militaire anglais qui respectait son envie de liberté. Et puis, il a été fait prisonnier des Wraiths. ( PROFESSION - SPECIALITE ) Mercenaire vagabonde; elle n'a jamais eu de vrai foyer, si ce n'est sa navette et la présence de Kai, à ses côtés. Vols discrets, fuites bruyantes et mécanique en tout genre; son lot quotidien. Elle vole et dérobe, se fait remarquer avant de partir. Mais toujours, elle bricole et répare, quitte à se faire électrocuter. ( GROUPE ) Pégasien; bien qu'elle ne soit pas totalement pégasienne. ( DATE D'ARRIVEE SUR ATLANTIS ) Jamais; elle est à leur recherche, depuis qu'elle est arrivée dans cette réalité. ( GENE ATA ) Faux; elle n'en a pas besoin, de toute façon.

( THIS IS WHO I AM ) Liara est la cousine de Kaidan. Elevés ensemble, ils ont souvent été confondus, plus jeunes, avec des jumeaux, puis pris pour des amants une fois l'âge adulte atteint. Leur relation, très fusionnelle, a d'ailleurs souvent attirée l’œil ; c'est pour cette raison qu'ils ont cessé de se présenter comme étant cousins. Afin d'éviter de paraître trop proches aux yeux des autres. ✩ Elle, et donc Kai par la même occasion, est originaire d'une autre dimension. Une réalité parallèle, plus exactement. dans leur réalité, atlantis a récemment été détruite, emportant dans sa destruction pas moins de deux vaisseaux ruches et déclenchant une forte rivalité entre les différentes ruches restantes. Mais la guerre fait rage et chaque jour, plus de pégasiens périssent. Leur arrivée dans cette réalité-là est dû au hasard, rien d'autre. ✩ Elle possède un accent très prononcé qui rappelle celui des australiens. De même, bien qu'elle parlât le même langage que les atlantes dans sa réalité, il s'avère que l'anglais diffère dans cette dimension. Aussi est-il possible de l'entendre avoir des expressions étranges ou commettre des erreurs de grammaire basiques. ✩ Elle a été mariée. Son mari était, par ailleurs, un atlante mais elle a toujours refusé de le suivre sur Atlantis, préférant sa liberté et son amour pour l'espace et sa propre navette étant trop grand pour qu'elle ne fasse ce sacrifice. Son époux, Joseph Montgomery, est décédé, tué de sa propre main alors qu'un wraith se nourrissait sur lui après qu'il ait subit plusieurs tortures. Elle expliquera un jour, se confiant à Kaidan et uniquement à lui, que si elle a tué Joseph, c'était pour l'empêcher de devenir un adorateur des wraiths. Elle ne semble pas éprouver de remord au souvenir de cette journée. ✩ Si elle possède des connaissances en sciences, celles-ci restent vagues. En revanche, ses connaissances en mécaniques sont riches et il n'est pas rare qu'elle trouve un moyen de repousser les limites de sa navette qui a, d'ailleurs, de la technologie alien très avancée. ✩ Dans sa dimension, il semblerait que les Furlings ne se soient pas éteints et aient fait don d'une faible partie de leurs connaissances, principalement médicales et technologiques, aux atlantes. Liara a brièvement rencontré l'un de leur représentant sur la cité. ✩ Comme tous bons soldats, elle a déjà été touchée. Une balle, proche du cœur, a faillit lui coûter la vie mais elle a pu être tirée d'affaire à temps, fort heureusement. S'autres tirs lui ont laissé quelques séquelles et cicatrices, fines et très discrètes dont elle ne parle que rarement.

( L'ENTRETIEN ) Choisir entre ces quatre mots
Courage • Réflexion • Négociation • Survie

Comment avez-vous rejoint le programme Porte des Etoiles ?
Je ne l'ai, techniquement, jamais rejoint. Mais je me suis, plus ou moins, alliée à eux. Du moins, dans ma réalité. Nous avions des alliés en commun - les Travelers.

Sur le terrain, vous êtes face à un nouveau peuple, vous ignorez ses intentions, que faîtes-vous ?
Je leur fais les poches avant de partir avec l'astronef. Et Kai, bien sûr.

Choisir entre ces quatre mots
Armes • Technologie • Culture • Défense

Comment s'est déroulé votre premier passage à travers la Porte ?
Somme toute, normal.

Vous êtes, avec votre équipe, sur une planète inhabitée et vous avez pour mission de prélever des échantillons de plantes extrêmement importants pour contrecarrer un virus qui s'est propagé sur la Cité. Seulement, une fois sur place, vous apercevez une patrouille wraith, que faîtes-vous ?
Je les tue. Pas de question, pas d'hésitation. Et s'il y a un vaisseau ruche en orbite, je m'arrange pour le faire péter au passage.

Avez-vous déjà été sur le terrain ?
Je préfère être dans l'espace.

Quelles ont été vos premières impressions en arrivant sur Atlantis
Que cette cité serait une merveille à piller. Mais il a fallut que je tienne mes mains loin de toutes cette technologie - bon ok, j'ai sans doute voler un de leur localisateur ou j'sais plus comment ils appellent ça mais c'était plutôt comme du prêt sur le long terme, vous voyez ? Du reste, mon admiration pour eux a fortement diminué quand je les ai vus se faire anéantir par les Wraiths.

behind the scene:
 



ϟ you're from a whole 'nother world, a different dimension


Dernière édition par Liara Kasumi le Mer 10 Mai - 17:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◮ Vagabonde
avatar



◮ DOSSIERS : 96
◮ HERE : errant dans la galaxie
◮ JOB : vagabonde, voleuse, mécano
◮ COMPTES : mckay, lorne, valentyne, wilson, kanavu, top'ha, de medicis







MessageSujet: Re: (liara kasumi)   Mer 10 Mai - 16:37


✩ ✩ ✩ ✩ ✩
(this is my reality)

Journal de bord – Day 29

« Voilà presque un mois que nous errons. J'ignore où nous sommes exactement, notre système de géo-localisation nous ayant lâché il y a de cela bientôt six days. Si je me fie aux dernières données relevées, nous avons dépassé l'ancienne Athos dans la journée d'hier – bien qu'il devienne difficile de différencier le jour de la nuit et de conserver toute notion de temps dans l'univers. Kai a encore tenté de contacter Atlantis, sans succès. Il refuse l'idée qu'elle ait été détruite, refuse de voir nos chances de vaincre la guerre partir en fumée. Il veut que nous fassions demi-tour, je m'y oppose. L'astronef Tahlen a subit pas mal de dégâts dans l'explosion qui a ravagé Atlantis et je n'ai pas encore eu le temps de tout réparer. La propulsion hyper-sonique, par exemple, refuse de revenir malgré tous mes efforts (foutues technologies furling ! Des génies, mon nez, oui !) ce qui nous empêche d'atteindre notre point d'arrivée dans les temps impartis. C'est déjà un véritable miracle que les systèmes de communication fonctionnent correctement ! (…) Pense qu'il a encore fait disjoncter l'alimentation. On peut dire adieu à l'injection de carburant. Merci Kai et sa maladresse exubérante – et exaspérante à la fois. Tenir un journal de bord est une épreuve avec lui. Si j'en sors indemne, penser à m'offrir une médaille dans ce joli matériau retrouvé dans les mines de Galéa. »

Au creux de sa paume offerte, un cailloux étincelait. Brun et bleu. D'or et d'argent. Sa couleur semblait se modifier au gré des yeux de chacun, au gré de leur perception unique. Émerveillés par cette trouvaille inattendue, ils tendaient leurs mains, les un après les autres, espérant pouvoir toucher cette surface lisse et rugueuse, souhaitant pouvoir s'approprier cette découverte impressionnante. Mais la jeune fille referma ses doigts, enfermant, à jamais, le cailloux au creux de sa paume avant de plonger celui-ci dans la poche de son veston. Sur son visage, un air sérieux. Sur ses traits, cet air de celle qui ne changera d'avis sous aucun prétexte. Inutile de négocier, inutile de vouloir argumenter. L'objet lui appartient, c'est elle qui l'a trouvé la première. Les autres s'éloignèrent alors, penauds, les mains vides dans leurs poches plus vides encore.
C'est alors que les doigts se refermèrent sur l'épaule de Liara. Violents, inamicaux. Elle déglutit, releva la tête avec un sourire crispé. Oh-oh. Voilà que les ennuis débarquaient. L'homme, bourru, barbu, avait l'air sévère et peu ravi. Avec force, il attrapa le poignet de la jeune fille et l'obligea à sortir la main de sa poche dans laquelle il plongea sa forte paluche sans la lâcher. Il était hors de question qu'elle lui échappe une nouvelle fois ; pas alors qu'il venait de parcourir le marché dans son intégralité et qu'il avait traversé la moitié de la ville pour la retrouver. Cette sale voleuse. Il sortait le cailloux étincelant du vêtement de la gamine qui se débattait légèrement lorsqu'il sentit un coup venir s'encastrer dans son tibia. Et en plus, elle tapait, voilà qui n'arrangeait rien à sa situation. Il eut un sourire en observant cette petite tête brune se secouer dans tous les sens, sans doute avec l'espoir stupide de pouvoir se libérer de son énorme patte.
Un deuxième coup, cette fois-ci au niveau des reins, lui fit tourner la tête. La gosse était trop petite pour que son pied ne puisse l'atteindre à ce niveau-là ; or, il était prêt à parier sa monnaie de bronze qu'il avait sentit un talon s'enfoncer dans son gras. Il baissa les yeux et le vit. Le jeune garçon, d'une tête plus grande que la gamine, qui le semait de coups, alternant pieds et poings avec force. Il grogna mais le jeune garçon continuait. Il fit alors l'erreur de lâcher le poignet de la gamine qui en profita pour le mordre férocement – sans doute même lui croqua-t-elle un doigt – et lui asséné un coup dans ses côtes avant de s'enfuir, suivie par le gosse. Ils allaient disparaître au bout de l'allée lorsqu'il les vit se prendre par la main et tourner dans une ruelle plus étroite encore que la gueule d'un Pitroc'k. Leur courir après ? Ça n'en valait pas la peine. Après tout, il avait récupéré ce qu'il lui appartenait. C'est à cet instant qu'il se rendit compte que la pierre lui avait échappée. Sales vauriens.

Journal de bord – Day 37

« Les Travelers nous ont contacté. Les seuls survivants d'Atlantis sont maintenant avec eux, affaiblis et désemparés. Personne n'aurait pu imaginé que la guerre contre les Wraith prendrait une telle tournure. C'était il y a plus d'un mois, mais les esprits restent choqués. Les Travelers veulent contacter tous les alliés d'Atlantis pour mener une offensive. Plus puissante. Plus dévastatrice. Mais sans la puissance de feu de la Cité des Anciens, comment faire ? C'est un combat perdu d'avance, maintenant que nous avons perdu notre meilleur atout. Kai pense que les Genii pourraient nous venir en aide ; mais voilà bien longtemps qu'ils ont cessé de s'allier aux forces d'Atlantis. Ils refuseront, je le sais. Non, la meilleure solution est encore de fuir et de survivre. Ce que nous avons toujours fait. Notre revanche, on finira pas l'obtenir. Il le faut. »

La navette était prise de tremblement comme prise dans un champ d'astéroïdes impossible à éviter.  Mais il  n'y avait rien. Pas le moindre morceau de rocher galactique. Juste l'immensité de l'espace et le néant. Liara se pencha sur ses commandes, les sourcils froncés. Ces perturbations n'annonçaient rien qui vaillent. Au fond de l'astronef, elle entendit Kaidan râler, lui crier quelque chose qu'elle ne comprit pas. Elle quitta son siège de pilote et, tournant dos à la vue de l'obscurité constante de l'espace, elle souleva le couvercle du moteur et plongea les mains, puis la tête, dans le système de direction. Tout semblait en ordre malgré la précarité des modifications qu'elle avait apporté, quelques jours plus tôt. Elle jura, se redressa. Et la lumière l'aveugla. Puissante et surprenante. Une main en visière, la jeune femme se releva et fit volte-face. Devant elle, au milieu de l'océan noir qu'était l'espace, un trou. Un portail. Ouvert sur un long tunnel blanc avec quelques reflets bleutés. Une image fascinante tout en se révélant inquiétante. Derrière elle, Kaidan approchait, marmonnant avant de se taire, lui aussi subjuguer par la beauté de ce qui s'étendait devant leurs yeux ébahis.
Et, sans qu'ils ne s'en aperçoive, la navette était attirée, comme aimantée, par le portail. Et, sans qu'ils en aient conscience, ils se retrouvèrent de l'autre côté.



ϟ you're from a whole 'nother world, a different dimension
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(liara kasumi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Où suis-je ? [Libre]
» Okaruto Kasumi
» Dead Or Alive 5 Ultimate
» Présentation d'Itachi Kasumi
» Grillée .... [Liara Neell]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Salle d'embarquement :: Votre CV. :: Membres de l'expédition-

© Stargate Atlantis, tous droits réservés.